Livre-mirroir

Dernière mise à jour de la page: 17/07/2010 23:25

Cette partie traite de ma perception de ce qui n’est pas visible ou matériel. Ce n’est qu’une partie de mon point de vue, une recherche du lien entre la logique et l’irrationnel, entre l’esprit et l’action qui suit sa volonté. Je parle de quelque chose d’indéfinissable sans le définir pour ne pas le limiter. Le symbole qu’il y a en page d’accueil représente la lune au dessus du symbole de l’infini, un peu comme pour dire qu’en se plongeant dans l’infini on peut atteindre le nirvana. Ce qui est en orange clair est ce qui concerne mon avis, le reste est ce que je pense constater.

        Pour moi la magie a un lien direct avec la santé de notre corps, et influence très directement notre santé mentale. Il est donc évident que de vouloir du mal à quelqu’un peut se révéler dangereux pour nous-même. C’est pour ça que la Wicca est une bonne religion très proche du bouddhisme dans sa relation avec la nature.

 

 

        Ce que j’attends de la Wicca, c’est de débarrasser mon esprit de toute influence extérieure, de le rendre aussi neutre que du quartz et impénétrable par l’énergie qu’il dégage. Mon but ultime serait d’atteindre le nirvana, d’atteindre l’état d’esprit des moines. S’attacher à quelqu’un ou à un animal n’est jamais quelque chose de sûr à 100%, c’est pour cela que je ne garde jamais de photos de personne, les souvenir sont dans mon karma et ma vie intègre les personnes que j’ai connu, nécessairement, c’est le cas de tout le monde, mais ça ne suffit pas forcément… Je préfère m’attacher à quelque chose d’inséparable comme la nature dans son absolu (les arbres, la mer, le soleil, les galaxies, les trous noirs, …) est-ce absurde ? Probablement ! Mais, je préfère être absurde et heureux que terre à terre et malheureux, et je suis heureux comme ça. C’est mon point de vue.

 

 

        Si on cherche à mettre un point commun à tout ce qui est énergétique alors on peut s’apercevoir que ce qui est considéré comme paranormal, magique ou quoi qu’est-ce est  finalement naturel et s’expliquerait par des désordre énergétique ou par une défaillance du cerveau, car n’oublions que c’est lui qui se charge de tout canaliser... Et oui ! Tout est dans la tête ! Mais ça ne sert à rien de dire ça si c’est pour ne pas agir en conséquence !!

 

 

        L’isolement est bon quand c’est pour chercher des réponses aux questions qu’on se pose sur soi, pas pour se lamenter. C’est très agréable de se sentir aimé, je comprend pourquoi certaine personne ne font rien pour, c’est celles qui ne se sentent pas aimées ou suffisamment aimées.

 

 

        Pour moi ce qui est rituel n’est pas forcément composé de tel ou tel instrument, mais est forcément appliqué religieusement. Le but est de canaliser les énergies et c’est sûrement mieux avec des éléments naturels symbolisés par l’esprit comme étant une direction dans laquelle on veut amener les énergies. Pour les personnes ayant des facultés extrasensorielles plus développées (car on en a tous) tout ceci n’est pas nécessaire. La seule chose nécessaire et de situer l’état mentale en condition.

 

 

        Les croyances peuvent renforcer l’esprit, si on pouvait croire en nous, savoir ce dont nous sommes réellement capable on serait déjà tous mort ; car l’homme est déraisonnable par nature.

 

 

        J’ai réussi le 29 novembre 2004 à inscrire quelque chose dans mon inconscient en le voulant. J’ai regardé une image (pouvant éventuellement représenter le Dieu de la Wicca) et j’ai réussi à rêver ce dont je voulais – rêve symbolique de force.

 

 

        Je pense que l’esprit est lié à une autre dimension, dans laquelle on pourrait parcourir le temps comme on parcours –nous- l’espace… Ca expliquerai pourquoi on peut voir dans le futur, sans contredire ceux qui disent que les rêves sont le résultat du vécu de la journée : le vécu de notre journée ayant « ouvert des portes » vers l’avenir, notre propre passé voir même des alarmes, qui seraient finalement des jugements de notre esprit… L’esprit aurait un rapport plus intime avec l’inconscient qu’avec la conscience, mais grâce à la conscience… La maladie de l’esprit c’est de ne plus arriver à avoir ses alarmes, nos rêves. Quelqu’un qui ne rêve pas a un problème qu’il ne voit pas, quelqu’un qui n’a pas de problème fait des rêves concret de sa journée, ou des rêves symboliques…

 

 

        J’ai réussi à atteindre un état entre le pleure et la haine où l’adrénaline est à son comble et reste là et rempli l’esprit à ce moment l’esprit et pur de toutes sensation et de tout sentiments, libre d’agir et de réagir indépendamment du karma et du vécu.

 

 

 

        La force de l’esprit (énergie ?...) :

 

Et pourquoi le morale ne doit pas être atteint a cause de problemes ????

 

Parceque il faut découper les problèmes sans se sentir dépasser, il faut connaître leurs origines et leurs solutions. Il faut savoir gérer ses problèmes avec le temps.

 

Il faut pouvoir se dire :

« Je sais un truc grâce à mes convictions : en ressortant je serais plus fort. »

 

Et aussi car je ne garde pas mes problèmes dans ma tête à me les redire sans cesse !!! < réaction qui permet l'installation de la déprime !

 

UN PROBLEME ?  (voyez ici le symbole du '?' comme une source de problèmes ET de solutions...)

 

=> avant toute chose juger l’intimité du problème et savoir à qui en PARLER

 

=> avant de se poser des questions, c’est bien de se demander si on se pose les BONNES questions

 

=> réflechir d'abord :

  

   ¤  "D'OU" avant le "pourquoi moi?"

 

   ¤  ensuite le "ESQUIVABLE (oubliable) OU PAS ?"

 

            > si OUI

=> REFLECHIR A UNE SOLUTION, pour ça voir POURQUOI PAS LES AUTRES > demander leur avis, si ils ont pas le même

            => APPLIQUER LA SOLUTION TROUVEE PAR SOI OU TOUT AUTRE AIDE EXTERIEURE

            => TROUVER UNE AMBITION POUR OUBLIER

 

            > si NON

=> REFLECHIR A UNE SOLUTION, pour ça voir POURQUOI PAS LES AUTRES > demander leur avis, si ils ont pas le même

            => APPLIQUER SOLUTION TROUVEE PAR SOI OU TOUT AUTRE AIDE EXTERIEURE

            => FAIRE FACE ET SE DEMANDER COMMENT ON EN EST ARRIVE LA

            => TROUVER LE SEUIL, L EVENEMENT QUI A AMMENE LE PROBLEME

            => SI LA SOLUTION NE PEUT ETRE LA

            => IL FAUT COMMUNIQUER A QUI LE PEUT ET SI C EST PAS POSSIBLE IL FAUT L ECRIRE POUR EXORCISER UN EVENTUEL SENTIMENT DE SOLITUDE

            => SE POSER DES QUESTION SUR LE "POURQUOI C'EST LA ?"

            => AFFRONTER L'ENNEMI (peurs, haine, adversaire, maladie, argent ...)

 

    ¤ ensuite le "CA VA ME SERVIR POUR PLUS TARD ?"

 

            > si OUI

=> tant mieux, en devenir serein

           

            > si NON

=> s'admirer pour avoir, ou vouloir combattre ou se débarrasser d'une utilité

 

    ¤ puis vient le "POURQUOI MOI ?"

 

            - à ce stade si on ne trouve pas la réponse rapidement, ou si on trouve pas la question ridicule, faut se dire qu'on a que ce que l'on veut car tout présent ou futur résulte de notre passé, on a le pouvoir de décider, choisir, qu'on est libre de vouloir

 

    ¤ enfin…

            - L’esprit, comme la morale, comme toute forme d’énergie est par définition neutre. C’est notre partie humaine qui « charge » l’énergie en ‘négativité’ ou ‘positivité’

 

 

 

        Un changement état d’esprit peut provoquer un évènement, par forcément dans le sens voulu, mais le fait de vouloir ce changement peut influencer le cours de notre existence pour atteindre notre but. Pour avoir ce qu’on veut il n’est pas forcément bon de tout faire pour l’avoir. Comme lorsqu’on perd un objet, en détournant son objectif de le retrouver on peut finir par le trouver ; les bonobos font l’amour pour éviter les conflits, ils détournent leurs intentions pour éviter d’avoir ce qu’ils ne veulent pas.

 

 

        La musique et toute forme d’art et est un contact avec les déités. Un contact avec une partie en nous dont ne peut parler très clairement. Selon mon vécu et mon point de vue, les déités ne sont rien d’autres que la volonté de créer, l’énergie qui nous donne cet envie de créer. La musique étant composé de fréquences, d’information, c’est une énergie que notre cerveau peut canaliser pour influencer notre corps.

 

 

        Toucher un objet annodin peut se révélé magique voire horrible selon l’intention ou le contexte qu’il y a derrière ce toucher. Par exemple l’acte sexuel peut se révéler laborieux et plein de sentiment négatifs lorsque l’esprit n’est pas impliqué au partenaire, lorsque finalement un seul esprit est dans le contexte. L’amour c’est la communication avant tout, l’acte c’est le résultat d’une communication, si ce n’est pas le cas, il n’y a rien. Ca me rappelle deux expériences que j’ai eu avec deux partenaires différentes où mon esprits m’a semblé aller plus haut… hors de mon corps. Cette sensation de bonheur est incomparable à tout bonheur concret. Le secret pour transcender notre corps est – selon moi – de se libérer, de relâcher toutes nos intentions, de chercher à percevoir quelque chose qu’on ne peut atteindre dans la réalité physique au moment même où l’on se sent atteint d’un plaisir accessible par tous, c’est là qu’on touche un plaisir a priori inaccessible.

 

 

        Au moment où on sent l’adrénaline monter, il est intéressant de chercher à se libérer de son corps, à faire monter l’énergie encore plus haut. En expirant profondément et en se concentrant sur l’air qui sort. Sans rien penser, le tout en redressant son dos et mettant la tête en arrière de manière à ce que l’air expulsé soit vertical avec le ventre. Un peu comme si on chercher à aligner tout les chakras sauf celui de la tête avec le chakras du troisième œil. Sur moi ça me fait toujours la même impression. J’ai l’impression que ma colonne vertébrale canalise mon énergie et mon âme semble sortir hors de mon corps en partant de mon dos.

 

 

        Il faut s’impliquer en ce que l’on fait, pour cela s’abandonner dans notre activité et ne laisser place qu’à elle dans notre esprit. Pour se sentir libre et non influençable.

 

 

        Pour les personnes qui n’arrivent vraiment pas à se concentrer sur sa force intérieure (son énergie, ses chakras), il est possible de tenter un exercice de concentration sur l’énergie quand celle-ci arrive, quand la colère monte, l’excitation, la tristesse... C’est là qu’on s’aperçoit que rien, absolument rien dans la vie n’est inutile même les pires moments et adopter une pensée positive ne peut être qu’une solution. Même si aux yeux de certains cela peut paraître comme de la naïveté ou de l’absurdité mais ces apparences peuvent très certainement influencer le cours de notre vie… car on met en jeu une énergie. Seule l’énergie est capable de combattre le temps.

 

 

        La vie n’est rien d’autre qu’une suite d’évènements, notre esprit fait les jugements, il applique un avis sur quelque chose qui est aussi abstrait que neutre. C’est pour ça que je crois que tout ce qui est énergie peut influencer notre vie, notre état d’esprit amène des évènements différents. Ce n’est pas les évènements qui viennent tout seul, c’est l’esprit qui les amène… l’énergie est capable de déformer le temps c’est bien connu (trou noir, célérité) alors l’esprit aussi (comparons le temps passé dans les bras d’une belle fille qu’on aime à celui d’attendre l’arrivée de cet même fille…) Donc c’est l’état d’esprit qui amène les évènements et change la perception ou le point de vue et non l’inverse. Ceci doit logiquement nous pousser à mettre en avant notre optimisme et notre « positivisme ». Dans un rituel, notre état d’esprit change, on le change volontairement pour atteindre un but… on joue avec les énergies pour les canaliser dans la direction voulue. Maintenant la faiblesse de la Wicca est d’avoir à utiliser la nature et son énergie pour cela, alors que je suis persuadé qu’un homme a un potentiel bien plus dominant, qu’il peut maîtriser sans artifice, uniquement en se plongeant en lui pour aller chercher cette énergie. Il est évident que chercher à maîtriser les énergies nous fait aimer la nature, et aimer la nature nous en apporte. Il est judicieux de faire un travail sur soi (introspection, compresser le temps, voyage astral) avant de s’intéresser aux rituels. Les sentiments sont des énergies nuancées qui sont faite par notre karma mais qui ne doivent pas être faits par notre esprit.

 

 

        Chaque chakras renferme très certainement un point vital. Appelons plutôt les chakras les points vitaux car « chakras » n’est pas un mot assez explicite. D’ailleurs j’ai constaté une réaction physique très vive lorsqu’on met de l’eau chaude le long des 7 points vitaux principaux (le long du dos) des nerfs. On sent les nerfs se détendre et libérer du courant (énergie). Tout énergie est électrique.