Définitions

Dernière mise à jour de la page: 17/07/2010 23:22

Les pensées seules ne sont utiles qu’à celui qui agit en fonction de celles-ci, lorsqu’il y a un « fait » après la pensée, de la même manière que de la pratique suit la théorie.

[ Afficher la page complète ]

Contre indication de la pompe à insuline en cas de rétinopathie


Ma diabétologue m'a laissée sous traitement par pompe à insuline malgré mon traitement au laser pour une rétinopathie proliférante depuis le mois de septembre 2012.

La pompe à insuline est contre-indiquée en cas de rétinopathie et de neuropathie car la régularisation trop rapide des glycémies peut les aggraver considérablement.
J'avais une rétinopathie proliférante en cours de traitement au laser depuis septembre 2012.

La rétinopathie diabétique est une des complications du diabète. Des vaisseaux se bouchent au niveau de la rétine, d'autres se forment pour compenser. Ce sont des néovaisseaux fragiles, qui risquent de provoquer des hémorragies. Il faut faire du laser pour détruire ces néovaisseaux.

Elle survient en général au bout d'une dizaine d’année de diabète et est plus ou moins grave.

Il y a 3 principaux stades lors de la rétinopathie :
- la rétinopathie diabétique non proliférante (RD) : à surveiller mais qui ne nécessite pas de laser ;
- la rétinopathie diabétique proliférante (RDP) : nécessite un traitement par laser une fois toutes les deux semaines environ ;
- la rétinopathie diabétique proliférante floride : nécessite un traitement intensif au laser, plusieurs fois par semaine.



Aujourd'hui j'ai une rétinopathie proliférante floride et une rubéose irienne : j’ai 4 séances de laser par semaine, avec un fort risque d'œdème de la macula (partie centrale de la rétine qui permet la vision). Autrement dit, le risque de cécité est élevé.

Dès mi septembre 2012, j’ai dit à ma diabétologue que la pompe ne me convenait pas, que je préférais les injections. Elle m'a affirmé que c'était le meilleur outil et a donc insisté pour que je la garde.

Elle me fixait des objectifs glycémiques à 1g alors que ça faisait des années que j'avais des glycémies élevées en raison de "diaboulimie" (boulimie malgré un diabète) - raison sans doute de ma rétinopathie proliférante.

En un an je suis passée de 16% à 8,3% d'hémoglobine glycolyse (moyenne des glycémies sur 3 mois)
La baisse trop rapide du taux d’hémoglobine glycolyse a considérablement aggravé ma RDP dès le début 2013 :
- 09 janvier : hémorragies aux deux yeux
- 10 janvier : diagnostic d'une rétinopathie diabétique proliférante floride. Pas d'atteinte de l'iris.
- 13 janvier : diagnostic d'une rubéose irienne, les néovaisseaux ont atteint l'iris
Depuis le 14 janvier: traitement intensif au laser aux deux yeux.

J’en suis à 4 séances par semaine avec un très fort risque d'œdème de la macula.

La pompe est un outil formidable mais pas dans tous les cas...

Dès que ma diabétologue a appris l'aggravation de ma RD, elle m'a envoyé un message par téléphone pour me dire que la pompe ne me convenait pas, alors que depuis près de 5 mois que je lui disais à chaque consultation que je souhaitais arrêter le traitement par pompe, qu'il fallait repasser aux injections (sans me préciser le type d'insuline et les doses). Je lui ai posé la question par message, j'attends toujours sa réponse.
Je pense être victime d'une erreur médicale.

Je veux bien sûr changer de diabétologue mais les délais d'attente sont longs pour obtenir un rendez-vous à l'hôpital de la Pitié Salpetrière à Paris.
Le temps m'est compté.

Je suis partagée entre colère, impuissance et désespoir.

J'écris ceci pour vous mettre en garde... Il faut diffuser largement l'information, je faisais une confiance aveugle à ma diabétologue ; surtout que ça n'arrive pas à d'autres diabétiques. On a très souvent tendance à faire confiance à nos médecins, mais ce sont des humains, à qui il arrive de faire des erreurs, mais ces erreurs peuvent avoir des conséquences dramatiques.

J'écris cet article car je ne veux surtout pas que quelqu'un d'autre soit victime d'une négligence médicale comme je l'ai été.

J'avais une rétinopathie proliférante sous traitement laser avant le passage à la pompe à insuline, Prise à temps donc...
A cause du manque de professionnalisme et de responsabilité de ma diabétologue, je suis en train de perdre la vue...


Sources :

http://www.e-sante.fr/retinopathie-complication-diabete/actualite/1328

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9tinopathie_diab%C3%A9tique

http://ophtalmologie.edimark.fr/publications/IOP/images-en-ophtalmologie/parution:1976

http://www.afd.asso.fr/diabete/complications/retinopathie


Un témoin, le: 20/01/2013