Conscience

Dernière mise à jour de la page: 17/07/2010 23:22

Ces phrases ne cherchent pas à représenter ou raconter quelque chose de vrai, à chacun d'avoir son opinion, elles sont juste là pour aider à l’introspection... Ce qui suit un > « peut » être une réponse à une question que je me pose ou qui est posée par la phrase.

[ Afficher la page complète ]

Le temps...


C'est pas que le temps n'existe pas, c'est qu'on se fait des
illusions à son propos et que cette illusion a plus d'importance que
le concept réél du temps.

---

Le temps existe car la gravité existe. Si tu fais des recherches sur
les trous noirs ça tombera sous le sens.

---

Parcontre le fait que lorsque nous faisons un effort physique, que
le cerveau utilise son énergie (glucide) pour aider au corps à
dépenser de l'énergie et à contracter les muscles le temps passe
plus lentement.

Avec des pensées évasive, désorganisée et non concentrée, le temps
passe vite, car le temps vécu en tant qu'individu est l'espace qu'il
y'a entre une seconde (au sens fréquence) et une pensée. Plus il y a
de pensée, moins les secondes sont vécues : d'où l'importance du
sport de la méditation : ces activités permettent d'aérer, de
reposer les neuronnes et de déployer tout un tas d'hormones
permettant une sensation de réconfort (l'apaisement et le confort
après l'effort).

Tandis que passer son temps à travailler intellectuellement, à
penser, à réfléchir, à se perdre à cause de son mental, le temps
passe vite car le temps passé entre deux pensées peut être inférieur
à une seconde.

---

Je pense que nous avons un sens lié au temps, pas le temps
au sens linéaire mais le temps au sens ressenti physiologique : la
nuit nous sommes fatigués, le matin nous avons besoin d'énergie. Si
nous faisons que regarder les minutes passées on aura une sensation
de lenteur, tandis que de regarder les millisecondes passées nous
donnera une sensation plus rapide.

---

De plus, il n'y a pas de corrélation entre le fait que nous ne
ressentons pas le temps (au sens électrique) et le fait que le temps
n'exsite pas.

---

Ce qui est intéressant c'est la corrélation entre la sensation de
temps passé avec la densité d'informations (connexions neuronales)
et le temps qui s'écoule au delà de la singularité d'un trou noir et
la densité gravitationnelle. Le temps a un rapport directe avec une
densité d'évènement. Évènement qui pourrait être défini ici comme
information ou transformation d'une donnée en une autre.

---

J'appelle transformation d'une donnée en une autre, cette phase qui
fait que quelque chose décrit quelque chose puis
que cette même chose décrive quelque chose d'autre

---

La difficulté d'écrire autre chose qu'une notion temporelle pour
parler d'un changement vient du fait qu'en tant qu'être humain le
concept du temps est inhérent à notre nature profonde (animale
diurne).

---

Le mot puis cité précédemment décrirait autre chose
qu'un évènement (lié au temps) et pourrait décrire un seuil de
pression, un mouvement cinétique (mécanique) qui provoquerait une
altération énergétique sous l'effet d'une force fondamentale. À
partir du moment où toute matière est composée d'énergie et est en
lien avec les forces fondamentales et les vibrations intrinsèques au
fonctionnement des quarks, on peut associer matière et énergie dans
un environnement où le temps existe sans être conçu
(psychologiquement parlant).

Note : repris d'une discussion que j'ai eu avec un ami à ce sujet.

Note 2 : quark = partie la plus élémentaire de tout ce qui est palpable [cf. wikipedia]

[Vidéo supprimée (" This video is no longer available because the YouTube account associated with this video has been terminated. ")] Contexte : http://www.youtube.com/watch?v=lHKR0l-NC8k


Thore DAC, le: 13/02/2017