Conscience

Dernière mise à jour de la page: 17/07/2010 23:22

Ces phrases ne cherchent pas à représenter ou raconter quelque chose de vrai, à chacun d'avoir son opinion, elles sont juste là pour aider à l’introspection... Ce qui suit un > « peut » être une réponse à une question que je me pose ou qui est posée par la phrase.

[ Afficher la page complète ]

L Oeuf ou la poule


Cette réponse à la fameuse question "l'oeuf ou la poule" est extraite d'une vieille discussion avec un ami :

"Le big bang, c'est comme tout, c'est un cycle, ni plus ni moins, juste que ce cycle compresse également le temps alors dans l'esrpit limité de l'humain, il n'y a "rien", mais "rien" n'existe pas, et le concept d'exister et de ne pas exister, c'est l'essence de la première dimension : tu ne peux pas placer quelque chose qui n'existe pas dans le plan (2D) de même que tu ne peux pas placer qqch dans l'espace (3D) s'il n'est pas dans le plan, tout comme cette chose ne peut qu'exister à un instant pendant une durée (4D) si elle n'est pas dans l'espace, ainsi la réalité de toute chose (5D) n'a pas de sens sans ses références (espace/temps/forces)

Être conscient de cette 5ème dimension c'est savoir qu'une réalité est un ensemble de données et que par conséquent il existe un ensemble de réalités, c'est sachant cela que je peux affirmer qu'une pensée est réelle pour son penseur grâce à son penseur

"Le Royaume de Dieu est en toi" - est très représentatif de la mentalité quantique, mentailté qui signifie que notre conscience n'a pas d'obstacles à la compréhension de soi, de son propre fonctionnement et de l'Univers qui est en soi.
Car si notre réalité nous appartient, la Réalité (intersection des réalités subjectives) n'est plus qu'un concept utilitaire pour notre propre spiritualité.

Je te le dis, en vrai, nous sommes bien les enfants de Dieu, et Jésus, et notre guide.
Je te le dis, en vrai, nous sommes bien des créations de l'Amour, et la foi, et notre guide.

Seulement, le mental de l'humain, lui joue du tour et lui fait confondre amour avec passion, obsession et désirs ou encore idéal.
L'Amour véritable, est indépendant de toute réalités, et son seul objectif est de s'étendre autant qu'il le peut, c'est à dire à l'infini.
C'est ce même amour créateur qui a permi qu'un quark, devienne un jour, un Humain.



Pour ce qui est de l'œuf, cher ami, l'histoire est simple :
les espèces animales sont toutes issues de l'eau, et l'œuf est la seul transformation d'un ensemble de bactéries et microbes qui ont créer une zone d'évolution certaine. La conscience primitive (survie), animale (herbivore) puis domestique (apprivoiser) a pour but d'agrandir les groupes, et ce malgré l'oppression de l'environnement. C'est ainsi que chaque espèce s'est créé sa propre capacité à se défendre. C'est de là, que certaines sont restées dans l'eau, d'autres sont allées sur terre, d'autre dans les airs et encore d'autres qui se sont créé une capacité d'endurance et de tolérance extrême. À chaque environnement, une espèce avec son génome évoluant pour sa propre survie. C'est le génome qui a permi cette survie, c'est celui ci qui explique que des espèces cohabitent ensembles : la morpho-génétique a créé une complémentarité, une conscience de groupe (animaux sociaux)

Dans l'ordre de transformation :
cellule -> microbe (ARN) -> microbe évolué (ADN) -> œuf (être vivant évoluant) -> poisson (car les bactéries n'ont pu se développer sur la surface qui était inhabitable) -> œuf (être vivant évoluant, encore) -> amphibien (reptiles terre/eau) -> reptile -> œuf (être vivant évoluant, encore et encore) -> oiseau [à ce stade là, il y a un animal vivant dans l'eau, sur terre et dans l'air] -> œuf (être vivant évoluant, encore, encore et encore) => mammifère

D'ailleurs on peut remarquer les intermédiares : chauve-souris : mammifère volant, dauphin : mammifère nageant, castor : mammifère amphibien

Tu pourras également remarquer que les comportements sociaux des animaux se font en fonction de leur incapacité ou de leur capacité à survivre, plus l'animal est en haut de la chaîne alimentaire moins il es social. Je ne place pas l'homme en haut de la chaine, car s'il est autant équipé qu'un animal (c'est à dire avec aucun outils), il ne peut que cueillir et se protéger des prédateurs carnivores - et tout au mieux il peut "manger" des rongeurs, des limaces, des insectes, du poisson séché au soleil, etc.


Le lien divin :
Il y'a dans l' "Amour" (cette volonté créatrice), une notion de l'autre, de groupe, et de survie du groupe et non plus de l'être.
De cette notion de groupe, s'est créé un sentiment de sécurité. Un animal, un être vivant sain qui se sens en sécurité suffisamment longtemps, tournera sa conscience au delà de ses besoins. Il commencera à s'orienter vers autre chose.
C'est cette orientation, qui a permis à certaines espèces d'être en osmose, elles sont en osmose par besoin de sécurité et par ambition : oui, car le déploiement de la conscience est une ambition pour chaque être conscient d'autre chose que de ses besoins. Ainsi des espèces animales ont une conscience de groupe, et développe des liens particuliers entre eux, voir même de deuil : comme le dauphin, comme les éléphants, comme les singes (certains), les suricates, les fourmis, les hirondelles et les humains.

Le propre de l'humain est qu'il est un animal dont la conscience a encore besoin d'évoluer pas par besoin physique, mais par besoin spirituel"


Gen0minD, le: 16/11/2016