Conscience

Dernière mise à jour de la page: 17/07/2010 23:22

Ces phrases ne cherchent pas à représenter ou raconter quelque chose de vrai, à chacun d'avoir son opinion, elles sont juste là pour aider à l’introspection... Ce qui suit un > « peut » être une réponse à une question que je me pose ou qui est posée par la phrase.

[ Afficher la page complète ]

OGM


- Certains médocs ont été prouvés comme nocifs jusqu'à 30ans après

- Si génétiquement modifié ne signifie pas mauvais pour la santé, cela signifie que celui qui modifie influence la santé

- La surexploitation appauvri les sols en minéraux, les fruits et légumes en vitamines

- Le capitalisme n'a pas d'intérêt à rendre en mauvaise santé, ni à conserver en bonne santé, il a "juste" intérêt à ce que l'intérêt évolue au profit de l'entreprise

- Une seule entreprise pour gérer les fruits et légumes ? Une seule entreprise pour toute la planète ?.. Pas très sain

- Le problème du pouvoir de l'homme est très souvent que son pouvoir grandissant à en perdre morale et éthique


Le poblème est davantage humain que technique. Si une société votée démocratiquement, cette même société étant reconnu démocratiquement comme loyale, neutre et dont l'intérêt est la bonne santé de la population, alors là oui, j'y ferais plus confiance.

Mais alors Mosanto, ou une entreprise dirigée par un vieux débris ne pensant qu'intérêt et profit ?... Même si une société indépendante disait que c'était sain, je douterai que cette société ne soit pas corrompue (et manipulatrice)

Autrement dit, tant qu'on aura pas revu le modèle des (trop) grosses entreprises, je ne pourrais pas leur accorder toute ma confiance : peut être je pourrais accorder un peu de confiance, mais certainement une totale confiance.

Et pour ce qui est du fond, le vrai problème des OGM n'est pas l'OGM ou la menace insecte, mais c'est le fait que les cultures soit centralisée (cultivée sur un grand terrain) et vendue dans le monde entier, alors que la solution simple serait que chaque partie du monde ayant besoin de nourriture (de maïs) devrait avoir son propre terrain. Et si le terrain ne permet pas de faire poussuer de maïs et bien pas de maïs.

C'est quoi cette histoire d'avoir voulu tout centralisé, l'eau, la bouffe, la gestion de terre, l'économie, c'est ça le fond du poblème de cette planète, c'est qu'on trop de pouvoir, d'importance et de responsabilité à trop peu de gens. Ça n'a de sens qu'à moyen terme, sur une génération tout au plus.


Gen0, le: 22/07/2016