Conscience

Dernière mise à jour de la page: 17/07/2010 23:22

Ces phrases ne cherchent pas à représenter ou raconter quelque chose de vrai, à chacun d'avoir son opinion, elles sont juste là pour aider à l’introspection... Ce qui suit un > « peut » être une réponse à une question que je me pose ou qui est posée par la phrase.

[ Afficher la page complète ]

Bio-énergie


# 1er exercice :
- Ferme les yeux, fort
- Pendant que tu as les yeux fermés fort, respire fort en même temps
- Pendant que tu as les yeux fermés fort, et que tu respires fort, contracte le ventre comme pour pousser, comme pour accoucher
- À la troisième respiration, compte 1
- À la cinquième respiration, compte 2
- À la septième respiration, compte 3
- Ouvre les yeux, et ouvre la bouche, pendant 2 secondes
- Si tu n'as pas envie de bailler, recommence.

Le but de faire ceci, est de te forcer à te concentrer sur vide, sur rien, sur de l'action, rien dans ta tête ou ton esprit n'a de place à part ces actions, c'est une sorte de simulation de survie, car dans la survie, dans l'instinct, tu as besoin d'air (pour oxygéner le cerveau), de réactivité (pour pallier à la passivité que peut naître d'une angoisse, d'une anxiété ou d'une déprime) et de lucidité (besoin de détailler ? la lucidité est essentielle à la prise de décision pertinente).

Pour ce que tu demandes, ces mots d'amour, c'est bien de demander ça, très bien même, signe d'un état mental en bonne santé (ou suffisamment en bonne santé). Je te propose un deuxième exercice.
.
.
# 2ème exercice :
Je vais lister un ensemble de mots, que tu vas retenir. Une fois de plus, tu vas fermer les yeux (ça aider à se couper du monde, s'isoler, se sentir seul et le fait de savoir qu'on ferme ses yeux, ça peut donner un sentiment de repos (simulation de détente et de repos)), et pendant que tu fermes les yeux, tu vas dire à voix haute ces mots, puis dans ta tête, puis visualiser le mot (l'écrire mentalement). Voici les mots :
.
Amour.
Sérénité.
Lucidité.
Je m'aime.
J'aime.
Vie.
Fleur.
.
.
# 3ème exercice :
Après ce deuxième exercice, nous allons travailler le nerf vagual.
Pour cela, il faut inspirer par la bouche le plus longtemps possible. Quand ça devient plus dur, essayer d'inspirer par le nez. Il faut ensuite se concentrer pour expirer le plus lentement possible. Recommencer trois fois. Si le baillement n'arrive pas, recommencez. Le baillement a plein fonction : réguler l'air, aérer le cerveau, détendre, relaxer, quand on baille on ne pense pas, la pensée fait alors une pause ce qui fait du bien à tout le monde (corps, esprit, cerveau)
.
.
# 4ème exercice (si avec quelqu'un) :
Cet exercice, demande l'aide d'une personne. Il est très simple.
Il s'agit de se serrer dans les bras de l'autre personne. En posant sa tête sur l'épaule de l'autre. Cette forme de câlin, créé de l’ocytocine qui est une hormone indispensable au bien être (sensation d'amour) et qui aide à aimer, à s'attacher et à se sentir aimé. Ce câlin, doit durer au moins 3 minutes et se faire debout.
.
.
# 5ème exercice :
Le but de cet exercice, est de prendre conscience qu'en cas d'inconfort et d'insécurité, nous n'avons pas perdu le pouvoir de notre maitrise. Ce pouvoir peut nous échapper, mais il ne part pas. Il faut juste être conscient, qu'il est toujours là.
S'allonger sur le dos 3 minutes sur le sol. (inconfort)
S'allonger 3 minutes sur le lit sur le dos. (réconfort)
S'allonger sur le dos 5 minutes sur le sol. (insécurité/inconfort)
S'allonger 10 minutes sur le lit sur le ventre (ou sur le côté si ça n'est pas possible mais avec un coussin contre soi). (sécurité/confort)


Genomind, le: 03/04/2015