Conscience

Dernière mise à jour de la page: 17/07/2010 23:22

Ces phrases ne cherchent pas à représenter ou raconter quelque chose de vrai, à chacun d'avoir son opinion, elles sont juste là pour aider à l’introspection... Ce qui suit un > « peut » être une réponse à une question que je me pose ou qui est posée par la phrase.

[ Afficher la page complète ]

À propos de l auteur


Mon avis sur quelques points :
========================



- à propos du travail : je pense que l'homme n'est pas fait pour travailler sans raisons, je pense qu'il y'a trop de travails inutiles et que la raison "pour manger, pour payer mes factures" n'est pas une raison valable selon moi, il faut un moteur, quelque chose qui remue les tripes, un travail qui nous donne une bonne conscience, qui nous épanoui et qui ne nous isole pas les uns des autres, l'humain n'est pas fait pour rester assis sur une chaise toute la journée

- à propos de la sexualité : l'homosexualité me semble naturelle, mais les débats, et les lois à ce propos me paraissent "too much", j'ai rien contre les gays, mais contre ceux qui s'exhibent et se placent en martyr pour être au centre du sujet, ça j'aime pas

- à propos de la politique : j'suis dans l'genre technocrate, j'pense que la politique n'apporte pas grand'chose de concret, qu'à chaque situation il y a une solution technique (dans le sens où le travail peut apporter une solution), gauche, droite, centre,… pour moi c'est comme un grand cirque, avec des clowns et une familia (mafia) qui les financent

- à propos d'internet : on parle trop souvent de "liberté d'expression" ou de création, on parle rarement de responsabilité, c'est trop facile de se déresponsabiliser quand on est personne, autrement dit anonyme, la nature humaine étant ce qu'elle est, quand on a tout ce qu'on veut, on a la facheuse tendance à aller dans le transgressif pour ressentir de l'émotion forte (buzz, rire, sensibilité, peur)

- à propos de la musique : j'écoute du métal, du grindcore, pour les textes, pour leur engagement, et aussi parce que il y'a une tendance moins commerciale que pour la musique populaire - avec une préférence pour les groupes Napalm Deah et Sepultura (engagé depuis les années 90 - donc pas par effet de mode)
J'aime bien les musiques d'après guerre aussi (soul/jazz), c'est je trouve une sorte de musique joyeuse (que la guerre soit finie) et une forme de soulagement

- à propos de la liberté : à partir du moment où aucun n'empiète sur celle de l'autre, et qu'on assume nos choix, c'est que nous sommes libres, la connaissance permet simplement plus de choix


Gen0minD, le: 05/12/2014