Conscience

Dernière mise à jour de la page: 17/07/2010 23:22

Ces phrases ne cherchent pas à représenter ou raconter quelque chose de vrai, à chacun d'avoir son opinion, elles sont juste là pour aider à l’introspection... Ce qui suit un > « peut » être une réponse à une question que je me pose ou qui est posée par la phrase.

Guide de connaissances globales et d actions concretes

[p] Source : http://mouvement-zeitgeist.fr/guide-de-connaissances-globales-et-dactions-concretes/ 1 – La remise en question du système bancaire et économique L’approche que préconise le Mouvement Zeitgeist est la lutte par le changement du système économique. Nous devons impérativement changer nos habitudes pour mettre le système face à ses contradictions et son obsolescence. Économie spéculative : L’ensemble des grands groupes bancaires pratique, sous une forme ou une autre, l’économie spéculative. Il faut savoir que seulement 3% de la monnaie mondiale en circulation l’est sous forme physique, pour le reste, les échanges économiques et les avoirs sont essentiellement virtuels. Ainsi, un effort commun de rematérialisation de l’argent permettrait au moins de limiter la spéculation. Soyons bien clair : le terme « banque éthique » est une oxymore, et une contradiction en soi. Néanmoins, puisqu’il demeure extrêmement difficile de vivre sans compte bancaire, il peut être préférable de s’orienter vers une banque dite « alternative ». De même, il est possible d’éviter de nourrir le monstre : un compte en banque n’a besoin que d’une somme minimale pour être pourvu. Il est possible de s’assurer que son argent sorte du circuit fractionnaire en retirant tout ou partie de l’avoir d’un compte bancaire, afin de rendre cette monnaie physique et d’éviter ainsi qu’on puisse s’en servir pour spéculer. Il est également légal de demander son salaire en liquide tant qu’il est inférieur à 1500 euros, évitant ainsi aux banques de se facturer entre elles la commission pour un échange virtuel de chiffres. La dette : Que ce soit au niveau personnel ou national, la dette est l’une des excroissances les plus socialement paralysantes qu’a su produire le système monétaire. Un individu endetté n’est ni plus ni moins qu’un forçat du système économique, contraint d’échanger son temps et son travail pour rembourser, face à la menace de se voir livrer, lui et les siens, à la pauvreté. Un état endetté s’éloigne nécessairement de sa fonction démocratique, ainsi que du souci du bien-être de ses citoyens, puisqu’il se voit soumis à une priorité économique qui prend le pas sur ses obligations sociales. Enfin, le principe même des intérêts, cumulé au système bancaire de réserve fractionnaire, assure que la somme d’argent disponible est toujours inférieure à la somme des dettes. L’humanité est endettée vis-à-vis d’elle-même, et la nature du système assure que non seulement ce gouffre absurde ne pourra jamais être comblé, mais que de surcroît, il ne peut que s’agrandir. Pour le bien commun, considérons que le système d’échange actuel est dépassé, qu’il nuit à l’avènement de nouveaux systèmes émergents et qu’il est en grande partie responsable de la souffrance humaine. Ainsi, nous préconisons : D’éviter les crédits et les emprunts comme la peste. D’ouvrir des comptes NEF ou Crédit Coopératif qui n’utilisent que 3% de l’argent pour la spéculation (au lieu de 90%-100%). De demander son salaire en liquide. 2 – La remise en question du travail Le travail au sens large, se définit par l’activité humaine. Cette activité visait à l’origine à produire quelque chose d’utile pour soi, ou ayant une valeur aux yeux des autres, c’est-à-dire la plupart du temps, ayant utilité pour les autres. Aujourd’hui, on ne se soucie plus nécessairement de l’utilité personnelle de son activité, ni même de son utilité aux yeux des autres. Ainsi, le travail moderne tend de moins en moins vers un objectif d’impact positif sur la majorité. Rappelons que nos croyances sociales sont dominées par un modèle économique et financier qui censure la créativité des salariés sans tenir compte des phénomènes pré-existants de nos processus vitaux mis à jour par la Psychologie humaniste : la complémentarité du travail et du plaisir à innover est issue de la créativité – caractéristique naturelle de l’intelligence. Or, le travail salarié moderne, qui se déroule au sein d’une hiérarchie figée, est souvent abrutissant et stupide, ce qui nous coupe non seulement de nos potentiels, mais aussi bien souvent d’une contribution pertinente pour le bien commun. Sachons porter un regard lucide sur l’inutilité d’une activité de travail quand l’unique satisfaction réside dans la récompense associée à la tâche accomplie: la rémunération. L’investissement non-rémunéré dans le milieu associatif peut redonner sens, utilité et cohérence sociale à nos efforts, et réapprendre ainsi à associer la notion de travail avec le plaisir et la créativité. Ainsi, nous préconisons : D’avoir un travail qui ressemble le plus à nos convictions individuelles. D’investir nos sous dans des causes qui changent le système de l’intérieur ou qui le déstabilisent par pression extérieure. D’avoir un loisir où nos compétences peuvent s’exprimer dans une structure qui représente le mieux nos objectifs de vie. 3 – La remise en question de la consommation mondialisée Évitons de faire tourner la machine. Le commerce est une absurdité dés lors qu’on sait qu’il y a suffisamment pour tout le monde, et un crime dès lors qu’on connaît les conséquences du commerce international sur les vies de milliards d’autres êtres humains. Droits fondamentaux bafoués, conditions de vie inhumaines, travaux d’enfants, catastrophes écologiques, suicides en entreprise, et mort quotidienne de dizaines de milliers d’individus faute d’un accès à des ressources pourtant abondantes : ces faits constituent un échantillon savoureux des méfaits de la consommation de masse d’un petit groupe de gens privilégiés, dont nous faisons malheureusement partie. Il est vital que nous changions nos habitudes de consommation. Des réseaux alternatifs existent, dont font partie, par exemple, les systèmes d’échanges locaux, et les coopératives. Consommons peu, mais bien. Sachons distinguer le besoin de l’envie. Privilégions la consommation locale, de préférence éthique, la consommation collaborative. De nombreux artisans locaux exercent et transmettent leurs passions. Les produits locaux/artisanaux échappent généralement à la logique d’obsolescence programmée qui parasite l’essentiel des biens distribués par les grandes surfaces, et ne sont pas toujours plus chers. Ainsi, nous préconisons : D’avoir le réflexe local et durable. De privilégier l’échange équitable. De consommer raisonnablement et intelligemment selon nos besoins et non selon nos envies. 4 – La remise en question de l’alimentation et de la santé Les rayons des magasins débordent littéralement d’une pléthore de produits alimentaires de basse qualité, dont l’effet nutritionnel immédiat se paye parfois très cher sur le long terme. Trop sucré, trop salé, trop gras, les industriels de l’agroalimentaire savent plaire à nos papilles gustatives… C’est ce qui fait vendre après tout ! En revanche, ils semblent nettement moins s’inquiéter de l’état de santé de leur clientèle. En parlant de bien-être, avez-vous déjà visité un élevage industriel ou un abattoir ? Les animaux dont nous nous nourrissons vivent bien trop souvent dans la souffrance, sont bourrés d’antibiotiques et d’hormones (ce qui est nocif pour nous) et sont abattus à la chaîne d’une manière cruelle et insensible. « On reconnaît le degré de civilisation d’un peuple à la manière dont il traite ses animaux » – Gandhi. Encore une fois, consommons moins, mais mieux pour une meilleure santé et un impact économique moindre. Ceux qui ont accès à un peu de terre peuvent réaliser leur propre jardin. Par exemple, 10 m² bien agencés sont suffisants pour les besoins annuels d’une famille en tomates. Et pour ceux qui ne disposent que d’un appartement, il existe l’option hydroponique qui obtient des rendements égaux voir supérieurs pour une surface moindre. Dans cette optique, les graines et les semences sont des trésors qui peuvent être donnés ou échangés à l’extérieur du cycle économique contrôlé par les grandes multinationales, qui œuvrent sans se cacher pour une uniformisation des variétés végétales agricoles, tout en cherchant à breveter le vivant. Prenons en main notre santé. Privilégions les produits locaux, de préférence biologiques et/ou issus du commerce équitable. N’hésitons pas à effectuer des recherches sur les produits que nous consommons, des associations existent à cet effet. Réduisons notre consommation de viande et de sucreries à un niveau sain et raisonnable. Soutenons les élevages non-industriels qui traitent humainement leurs bêtes, ainsi que l’agriculture biologique locale. Ainsi, nous préconisons : De privilégier les produits dont on est sûr qu’ils sont sains. D’être à l’écoute de notre corps et donc de nos sens. D’avoir le réflexe du principe de précaution en toute situation. 5 – Solutions écologiques et énergies alternatives La lutte écologique est un point de convergence de l’ensemble des luttes actuelles, car c’est par elle que naîtront les progrès scientifiques et technologiques de demain. La survie de l’humanité et de la biodiversité dépend de notre capacité à cet instant précis à mener une existence responsable en adoptant un mode de vie écologique et non-polluant. En effet, chaque acte mené dans ce sens confère à chacun(e) une nouvelle identité citoyenne mutualisée par nos efforts contre l’inertie volontaire des oligarchies. C’est encore une fois la logique monétaire qui explique cette stagnation technologique : les multinationales du pétrole et du nucléaire sont des entités puissantes et tentaculaires, et leur survie économique dépend de leur capacité à tuer dans l’œuf toute tentative d’énergie alternative. De plus, étant donné la part de marché importante que représente l’énergie, l’idée même d’une énergie libre, renouvelable et écologique constitue de fait une hérésie aux yeux du marché mondial. Nous devons néanmoins garder en tête que l’ensemble des énergies alternatives ne sont pas forcément respectueuses de l’environnement. D’une part, une source d’énergie se doit d’être renouvelable, c’est-à-dire qu’elle doit pouvoir se reconstituer en permanence à un rythme au moins égal à celui de la consommation. D’autre part, elle doit également être écologique : les déchets liés à l’exploitation se doivent d’être nuls ou facilement recyclables dans un souci de reduction de la pollution. Minimisons le gaspillage, réduisons nos déchets et recyclons ceux qui peuvent être valorisés ainsi que transformés afin de les ré-utiliser. Cela permet d’une part d’économiser la matière première et de préserver les ressources naturelles de notre planète et d’autre part de limiter les risques de pollution de l’air et des sols. Construire soi-même sa propre éolienne ou sa cuve à bio-gaz sont des solutions économiques et écologiques. Évitons l’utilisation de produits polluants ou susceptibles de contaminer l’environnement. Sollicitons nos mairies pour que soient adoptés à l’échelle communale des solutions écologiques comme le compostage communal et la phytoépuration des déchets humains. Soutenons les évolutions énergétiques. Ainsi, nous préconisons : De recycler, de composter, de réparer et de ré-utiliser au maximum. D’encourager les énergies renouvelables. D’acheter moins mais mieux en étudiant et comprenant notre propre consommation. 6 – La remise en question des institutions politiques L’institution politique dite « démocratique » qu’elle soit pr%
mouvement-zeitgeist.fr, le: 16/10/2017


 


Hacker éthique


13 août 2017 à 18 h 14 min
Pour apprendre à devenir un hacker éthique, faut apprendre l’éthique :
https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C3%89thique_des_hackers

Ensuite il faut bien comprendre et s’imprégner du fait que « hack » en anglais signifie « bidouiller » et non « s’introduire », « voler » ou encore « violer une sécurité ».

Après, comme je l’ai déjà écrit ici :
https://www.leblogduhacker.fr/lethique-du-hacker/
il ne faut pas confondre l’éthique, la morale et la légalité… on sait aujourd’hui que malgré qu’il est censé y avoir une sorte de symbiose entre ces trois concepts, ça n’est plus le cas.

Après pour ce qui est de la technique, je vois beaucoup (trop) de vidéo sur Youtube :
– « comment hacker un pc » => comprendre que ce titre racoleur veut en réalité dire : « comment s’introduire et voler des informations sur un pc » – ou pire « comment faire planter un pc »
– « comment hacker un compte facebook » => comprendre « comment voler un identifiant, usurper une personne, violer son intimité et prendre possession de ses données et coordonnées personnelles »

Pour ce qui est de l’apprentissage en lui même, lorsque j’ai commencé à apprendre de moi même, j’ai eu conseils :
1- apprends à automatiser = apprends un langage de script
2- pour automatiser au mieux, tu auras besoin de bien connaitre ton système
3- quand tu connaitra ton système, tu sauras comment le protéger, le sécuriser, comment contourner certaines restrictions, comment le rendre moins bavard auprès des services de tracking (pubs, microsoft, apple, google, …) et surtout comment le durcir = le rendre moins vulnérable à des attaques inconnues (en se limitant en droit, en limitant les services, avec un parefeu, avec un HIPS, un antivirus, …)
4- lorsque tu seras à l’aise avec tout ça, il se peut que tu veuilles plus de maitrise sur ton système et donc que tu te tournes vers un OS plus ouvert (Linux, BSD, macOS*, …)

* : macOS utilise plusieurs composants libres et ouverts (dont son noyau) (cf. opensource.apple.com)

Quotes :
« il n’y a pas de meilleur système celui que tu maitrises » – moi
« rien est impossible… surtout dans un système aussi abstrait et virtuel » – moi
« si tu te méfies de tout et de tout le monde, c’est de toi dont il faut se méfier » – encore moi


Secureinfo42, le: 12/10/2017


 


Cyberphilo


« arracher un iPhone (ou smartphone) d’un ado aujourd’hui c’est comme lui arracher un bout de cerveau »
« la génération Z porte bien son nom : accrochée à l’information à l’extrême, déconnectée elle en pert toute vie et est donc un Zombie »
« socialement parlant avoir un iPhone ou un petit téléphone, créé des écarts forts probables »
« les informations contenus dans le cerveau d’un internaute provient aujourd’hui d’un réseau constitué d’une centaine de milliers de personnes »
« à travers internet, un humain perçoit des sensations, des sentiments et des informations non palpables... purement virtuelle »
« n’est-il pas anormal de donner un peu de soi pour percevoir ce que tout le monde peut donner ? »
« le cerveau perçoit bien plus d’information à travers le virtuel qu’à travers le réel - de plus dans le virtuel il peut choisir quoi percevoir »

-§-

La vérité c'est que le gouvernement US a trop de pouvoir sur Internet, et que l'intelligence derrière la collecte de donnée arrive à un telle stade qu'elle sait anticiper nos actions et que ces mêmes actions enrichissent cette IA... c'est vrai que ça fait un sacré faussé entre "la misstinguette trop fan de ouf de snap, de whatsapp, facebook & twitter", la personne censée qui sait qu'internet est un outil et donc l'utilise de manière précise (= participer sans se dévoiler), et la personne parano incensée (et suspectes) qui veut tout chiffrer. - moi

Contexte : https://fr.sott.net/article/30826-John-McAfee-La-confidentialite-n-existe-pas-chaque-routeur-est-suspect

-§-

« il n'y a pas de meilleur système celui que tu maitrises » - moi
« rien est impossible... surtout dans un système aussi abstrait et virtuel » - moi
« si tu te méfies de tout et de tout le monde, c'est de toi dont il faut se méfier » - moi

-§-

Qu'est-ce que la Matrice ?
"[...] une parcelle de la simulation neuro-interactive que nous appelons la Matrice [...]"

En quoi cela est-il vrai ?
cette "*simulation neuro-interactive*" n'est ni plus ni moins que ce qui relie les humains entre eux, c'est à dire l'information aux quelles ils sont confrontés : comment ils l'émettent, comme ils l'interprètent et comme ils s'en souviennent


SecureInfo42, le: 04/09/2017


 


Robots et futur


Regardez les résumés de Deus Ex du JeanBaptisteShow. On y va, et ça ne peut pas se finir bien. Enfin si sous 4 conditions :
- soit on cherche à être tous les mêmes et à exclure les différences (je dirais ~70% atteint)
- soit un groupe cherche à être en dehors des lois et à décider au nom de tous (~ 80% atteint)
- soit un groupe cherche à regrouper un maximum de gens au nom de la foi, d'un dogme (~ 90% atteint)
- soit personne ne domine personne et la partie animale de la nature humaine reprend le dessus : c'est la loi du plus fort, du plus malin et du plus intelligent (~ 10% atteint)

Contexte : https://www.youtube.com/watch?v=4Kot4vFRqCU


Thore Dac, le: 29/08/2017


 


Geek, Nerd, ...


--- cyber = environnement virtuel

------ cyber-escroc = vendeur de faux-produit
------ cyber-terroriste = provoque peur par attaques informatiques/electroniques
------ cyber-warior = engagé officieusement probablement illégalement pour attaquer un concurrent
------ cipher-punk = groupe autoproclamé et independant maitrisant l'art de proteger ou cacher une information
------ cyber-punk = groupe autoproclamé et independant maitrisant ses outils informatiques

--- hacker = personne cherchant a s'abstenir des contraintes liees aux systemes (informatiques ou autres)
------ whitehat = -> chercher des failles pour les proteger
------ blackhat = -> chercher des failles pour les monetiser
------ greyhat = -> chercher des failles pour revendiquer
------ redhat = -> chercher des failles pour creer
------ bluehat = -> chercher des failles sur les produits Microsoft

--- geek = passione (originellement le mot vient d'un contexte informatique)
--- nerd = obsédé, tend vers une inadaptation sociale
--- no-life = sans vie sociale réelle (= dans le monde physique)
--- gamer = joueur ou passioné par les jeux videos
--- lamer = emmerdeur technique (ex. utiliser LOIC pour planter un site sans connaitre HTTP)
--- pirate = traffiquant (utilise des techniques de hacker à des fins malveillantes)
--- scammer = arnaqueur
--- troll = emmerdeur social (ex. lancer un sujet qui n'aboutira pas sur un terrain d'entente)
--- spammer = emmerdeur individuel (ex. envoie des mails/messages explicitement chiant)
--- youtuber = videaste diffusant des videos ou des creations videos sur le site Youtube
--- technophile = fort interêt par les technologies


Thore DAC, le: 13/08/2017


 


Virtuel VS Réél - 1


« arracher un iPhone (ou smartphone) d’un ado aujourd’hui c’est quoi lui arracher un bout de cerveau »
« la génération Z porte bien son nom : accrochée à l’information à l’extrême, déconnectée elle en pert toute vie »
« socialement parlant avoir un iPhone ou un petit téléphone créé des écarts forts probables »
« les informations contenus dans le cerveau d’un internaute provient aujourd’hui d’un réseau constitué d’une centaine de milliers de personnes »
« à travers internet, un humain perçoit des sensations, des sentiments et des informations non palpables »
« n’est-il pas anormal de donner un peu de soi pour percevoir ce que tout le monde peut donner ? »
« le cerveau perçoit bien plus d’information à travers le virtuel qu’à travers le réel - de plus dans le virtuel il peut choisir quoi percevoir »


Zer0, le: 11/08/2017


 


1 semaine de capitalisme


jour 1 : je respecte les gens, ils font parti de mon entourage
jour 2 : je monte un business, j’agit dans l’intérêt des gens
jour 3 : je respecte mes engagements pour mes clients
jour 4 : j’ai plus de demande que de capacité de production, donc je cherche des producteurs
jour 5 : pour respecter mes engagements je dois respecter mes producteurs
jour 6 : pour garder mes clients, augmenter la production et continuer de faire du bénéfice, je dois trouver des producteurs moins chères
jour 7 : pour maintenir mes clients je fais des produits qui périment

-> clients non respectés, producteurs non respectés, intérêt des gents perdu, production continue = épuisement de resources matérielles
-> priorités : profit, maintient de la clientèle


Gen0, le: 11/08/2017


 


Deus Ex


C'est flippant de ouf. L'ensemble des jeux représente en fait la démarche effectuée par les élites mondiales : il démontre que dans le passée est prévu un lointain futur (le 1er Deus Ex se déroule dans les année ~2050, le seonc des années 2000 toujours, se déroule en 2072, et en avançant dans le temps (réél) le temps de l'histoire du jeu se rapproche avec le notre : Deus Ex Human Revolution se déroule dans les année 2020 et Mankind Divided pas longtemps après. Dans ce résumé on comprends bien comment est écrite l'histoire : un groupe décide de ce qui va se passer, sait vers quoi tend l'humanité et surtout comment faire en sorte de savoir, prédire et inluencer l'humanité pour qu'elle tende vers le but final…

Et le but final n’est pas unique ni fatal, mais prévisible selon un choix restreint de possibilités :
- soit il y a un gouvernement mondial qui s’installe par la force car une partie de la population en a conscience et refuse de s’y soumettre (on tend vers ça, au fur et à mesure que des lois ont besoin d’être créée sur Internet, donc dans un environnement international)
- soit il y a une homogénéisation de l’idéologie de l’ensemble ou du moins de la majorité de la population, ce qui conduit à l’inutilité et à l’échec des élites
- soit il y a un groupe qui efface la différence et permet une désorganisation totale, ce qui légitimera un gouvernement totalitaire et dictatorial
- soit il y a une grande régression ce qui permettrait de « recommencer » ou de réfléchir de manière plus coopérative en un futur plus glorieux
- soit on accepte que l’humanité est imparfaite, qu’elle a besoin d’être guidée et on fait confiance en des élites qui même si elle ne sont pas choisie ont tout intérêt à nous laisser en relative communion avec quelques conflits pour maintenir leur status


Torhe, le: 11/08/2017


 


La stratégie du caniche


Faire beaucoup de bruit pour faire croire qu’on est dangereux alors qu’on est con comme une brique

Vu sur : https://youtu.be/NdtPQ-frm3E?t=789


SLG, le: 27/07/2017


 


Ethique du hacker VS Hacker éthique


Contexte : https://www.leblogduhacker.fr/lethique-du-hacker/

Quand des business-men essaie de s’approprier le concept du hacking :
http://www.orange-business.com/fr/blogs/securite/securite-organisationnelle-et-humaine/conseils-pour-devenir-un-hacker-ethique-osd14

Ça donne comme un arrière goût d’hypocrisie… il suffit d’inverser éthique et hacking pour que l’éthique du hacker devienne un hacker éthique.

Hacker éthique qui sera décrit comme un hacker qui ne sort pas de leur cadre, ou de la loi.
Mais ces mêmes cadres ou lois ne sont pas forcément morale et ne rentrent pas forcément dans l’éthique du hacker :

On peut très bien imaginer qu’un hacker éthique soit embauché pour sécurisé un logiciel de surveillance de masse, ou alors pour sécuriser un firmware qui sera lui même utilisé dans un missile, ou encore sécuriser un site Internet qui permettra l’achat de produits dangereux (armes, drogues, …) – ça ressemble à du hacking parce qu’il leur sera demander de « bidouiller » ces composants pour déjouer leur sécurité, mais ça ne rentre pas dans l’éthique ou la morale du hacker.

Les hackers ont été instrumentalisés d’au moins 3 manières différentes :
– confondu avec des cyber-escrocs (intention de se faire de l’argent contre toute morale), avec des lamers (intention de nuire) ou avec les trackers (uploader de films piratés)
– le terme « hack » traduit de l’anglais signifie « bidouiller », dans certain cas un « hacker » ne sera alors qu’un bidouilleur peut importe le domaine – on dira alors d’un mec qui a transformé sa bouteille plastique en bac à garçon qu’il « a hacké la bouteille en plastique »
– confondu le hacker avec un pentester, le but du hacking n’est pas de contourner la protection mais de rendre accessible une connaissance qui n’a pas à être filtrée. le but n’est pas de s’introduire dans un système pour casser ou contourner sa protection mais de contourner une protection pour s’approprier un service qu’il juge anormal d’être bridé

D’ailleurs je distingue un pirate informatique d’un hacker dans l’intention, un pirate est un hacker qui n’est pas mûr car il va à l’encontre des lois ET de la morale pour s’abstraire des règles de société ou de droits.

Quand une entreprise prétend chercher un « ethical hacker » elle ne veut pas dire :

* L’accès à tout ce qui pourrait vous apprendre quelque chose sur la façon dont le monde fonctionne devrait être illimité et total.
>> Certainement pas, bien au contraire, l’entreprise ira chercher des hackers pour s’assure que d’autres hackers ne vont pas aller piocher dans leurs petits secrets. Une entreprise ou un gouvernement ira chercher soit un consultant en sécurité informatique pour défendre ses intérêts soit chercher un pirate pour s’introduire dans le réseau d’un adversaire, d’un concurrent ou pire d’une population pour avoir du contrôle sur une nation (cf. FinFisher, cf. WannaCry, cf. Stuxnet)

* L’information devrait être libre.
>> De même qu’au dessus, l’information est jugée et évaluée financièrement et ne doit surtout pas être libre. Rien de pire que des employés ou une population intelligente et autonome, cela détruirait le système pyramidale et donnerait la capacité à chacun d’être dans un rapport de coopération plutôt que dans un rapport de confrontation

* Ne faites pas confiance à l’autorité, préférez la décentralisation.
>> Toutes les entreprises cherchant des « ethical hackers » sont sous un modèle pyramidal où il est question de centraliser les compétences de faire outils des qui centralisent et croisent des données, ont des organisme centralisé où ce qui est décentralisé est « la petite main d’œuvre »

* Les hackers devraient être jugés sur leurs exploits et non sur des critères comme l’âge, l’origine, le sexe, le diplôme etc…
>> Très peu d’entreprises recrutent des « hackers » sous drapeau de « consultant en sécurité informatique » en demandant au minimum un BAC+5

* On peut créer l’art et la beauté avec un ordinateur.
>> Rien à dire sur ce point ^^

* Les ordinateurs peuvent améliorer votre vie.
>> Les entreprises fuient les « geek » les « nerds » ou autres passionnés voir obsédé par l’informatique. Pourtant c’est ces mêmes personnes qui ont rendu possible Internet, Youtube, Deezer, le partage Peer-to-Peer, etc. C’est ces mêmes personnes qui rendu libre et gratuit un système d’exploitation comme Linux ou BSD, et c’est mêmes systèmes qui font d’Internet ce qu’il est : libre, décentralisé, et améliore la vie de chacun.


SecureInfo42, le: 21/07/2017


 


Matrix


Réponse en 1 phrase :
"[...] une parcelle de la simulation neuro-interactive que nous appelons la Matrice"

@3:31 -> élevage animal industriel (utiliser les morceaux non utilisés pour nourrir le reste du bétail)

--

En quoi cela est-il vrai ?
cette "*simulation neuro-interactive*" n'est ni plus ni moins que ce qui relie les humains entre eux, c'est à dire l'information aux quelles ils sont confrontés.

Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=IDsTtC2ApAg


Gen0minD, le: 17/07/2017


 


Seul ou fou


Je me sens fou d'être seul, et pourtant parfois plus sage que ceux qui ne le sont pas - Gen0minD


Gen0minD, le: 12/06/2017


 


L oeuf ou la poule ?


L'œuf : 1ers animaux = insectes et/ou poissons, comment se reproduisent-ils ? Par des œufs.


Gen0minD, le: 06/06/2017


 


Google rend con


Il faut avoir cherché pour comprendre ce qu'on a trouvé
Chercher sur Internet a la facheuse tendance à raccourcir le raisonnement


Gen0minD, le: 04/06/2017


 


2012 ...


Une nouvelle piste pour prédire les éruptions solaires ?
http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=16322

Que se passe-t-il lorsque le champ magnétique s'inverse ?
http://videotheque.cnrs.fr/doc=3358

--

En 2012 cela était ridiculiser de penser une telle chose...


GenOminD, le: 29/05/2017


 


S'opposer eest fatiguant


« Tout ce que à quoi vous vous opposez vous affaiblit. Tout ce pour quoi vous êtes vous responsabilise. » ~ Wayne Dyer


Gen0 - repris de Wayne Dyer, le: 10/04/2017


 


Paix sur Terre


En arrêtant la production d'armes (tous objet ayant pour but l'offense ou la défense léthale), les drogues (cannabis (et encore ce serait - à une certaine dose - bon pour la santé), héroïne, morphine, cocaine, sucre raffiné, aspartame, ...), les produits addictifs (tabac, sucrerie, glutamate), l'alcool --- je suis sûr qu'on pourrait commencer à trouver une zone de paix --- en focalisant sur l'énergie (propres), l'éducation, l'exploration (spatiale, marine, sous terraine, ...) et en rééducant la population en associant morales et réflexion aux jeux... mais là c'est trop tard, on en arrive à un stade où l'assise obtenue par la classe moyenne résiste au changement, ce qui fait que la prochaine évolution se fera dans des tensions... je ne vois que 2 scénarii possibles : soit plus d'oppression en interne jusqu'à un conflit national - soit plus de conflit externe

Contexte : https://www.youtube.com/watch?v=hGyeo8dihq8&google_comment_id=z12bdzhawrethv2ia04cc3mylnq5y3xhp3s


Thore DAC, le: 09/04/2017


 


Loi verte ... compléments ...


Le truc qui me fout le plus la rage, à m'en faire couler une larme... "La règle verte, on ne (re)prendra plus jamais à la nature plus ce qu'elle ne peut reconstituer" ... la réaction des autres candidats est juste ... je sais pas, rageante, triste, ignoble, abominable, comme si pour eux, l'écologie n'était qu'un petit sujet ... ces ... trous du cul, appelons les par ce qu'ils sont, sont-ils conscient à quel point la planète n'en peut plus ? Vous aussi vous doutez ? Vous vous contentez de ce qu'on montre à la télé, le continent de plastique, (histoire d'insister sur la cause humaine... histoire de faire culpabiliser...) ?? Non, n'est pas abordé : les bombes atomiques testés dans la haute atmosphère [1], n'est pas abordé les morts massives de poissons (à cause de l'acidité des océans) [2], des nombreuses dolines se formant à droite à gauche [3], des bulles de gazs sous la croûte (en Russie) [4], des beaucoup plus nombreuses comètes observées, ... du fait que le soleil fait l'objet d'une surveillance toute particulière (pour les tempêtes solaires, ou pour les période de trop grand calme => refroidissement des températures), parle-t-on du cycle du système solaire au sein de la voie lactée (et donc de l'évolution des probables collisions avec des astres non rencontrés jusque là (comètes, planètes) ... et parle-t-on de l'appauvrissement des sols à cause de l'agriculture intensive ? (qui du coup appauvrissent les fruits et légumes en vitamines, et qui du coup provoquent des déficites en vitamines...) parle-t-on des perturbation météo dans le monde ?... (neige au Sahara, de 17°C à -1°C aux US...) parle-t-on des nouvelles formes de nuages (liées aux changement des flux océanique, eux mêmes provoqués par les perturbation océanique (plancton mort => flore & faune océanique perturbée + fonte des glaces des pôles dans les océans => mélange eau salé/eau douce => perturbation climatique)... et parle-t-on des changements de comportement impliquant de préférer le divertissement à l'apprentissage à tel point qu'être drôle et "stylé" est plus apprécié que d'être intelligent/cultivé et "fiable" (sur qui on peut compter) ... que le fait que les gens préfèrent les chats aux chiens est en fait le reflet d'une demande d'indépendance, et donc démontre une baisse de la qualité des relations humaines... Rien ne va. Et aucun de ses électeurs ne changera tout ça. Ceux qui provoqueront un changement dans les années à venir, ne sont pas les politiques, eux sont là pour éviter toute panique (excepté Mélanchon, peut être) mais plutôt ces grosses entreprises qui se mettent à travailler sur l'IA, la robotique et le transhumanisme.

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Impulsion_%C3%A9lectromagn%C3%A9tique

[2] http://www.huffingtonpost.com/news/mass-animal-deaths/, http://www.end-times-prophecy.org/animal-deaths-birds-fish-end-times.html (le site est subjectif, mais les infos ne sont pas incohérantes et pointent sur les sites d'origines), https://www.notre-planete.info/actualites/actu_2800.php

[3] https://fr.sott.net/topic/4-Dolines?page=1

Contexte : https://www.youtube.com/watch?v=KtNRZCEfMUI


Thore DAC, le: 01/04/2017


 


Avenir angoissant ?


Appréhender plutôt que s'adapter c'est s'assurer plus de souffrance


Gen0minD, le: 25/02/2017


 


Grandir


Selon moi, grandir c'est vouloir ou faire des choses qui durent dans le temps


Gen0minD, le: 25/02/2017


 


L'amour ne meurt jamais


La vie d'un homme est une vapeur, à ta mort tu perdras tout sauf l'amour que tu auras donné dans les coeurs.
Les processeurs changeront, les protocoles disparaitront, mais l'amour ne périt jamais !


Sebastien D, le: 19/02/2017


 


"Voyageur"


Quand on dit posséder quelque chose, ça sous entend que le reste ne nous appartient pas.

Source : http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1230715-j-ai-lache-mon-cdi-pour-voyager-sans-argent-j-ai-gagne-une-liberte-qui-ne-s-achete-pas.html


Nicolas Moriot, le: 15/02/2017


 


Lucidité VS Réalité


Les mots négatives a un côté insidieux : à force d'entendre ce qu'il ne faut pas faire, on ne sait plus quoi faire, ce qui fait des adultes qui se cherchent encore…

Le cerveau aime les phrases simples et positives :
- "je suis nul" (rejet) => "je suis moi" (acceptation)
- "je peux pas" (incapacité) => "je veux pas" (responsaibilité) => "je vais y arriver" (réappropriation)
- "j'ai la poisse" (négativité) => "je n'ai pas toujours la poisse" (relativité) => "c'est temporaire" (relativité + acceptation)

Ce que je veux dire, c'est qu'enfin de compte, ce que j'ai compris du livre "Le pouvoir du moment présent" d'Eckart Thole c'est d'être présent (conscient) de soi, de sa position (relativité) et de sa respiration (lucidité) pour mieux agir/décider (responsabilité + réappropiration)


Thore DAC, le: 13/02/2017


 


Le temps...


C'est pas que le temps n'existe pas, c'est qu'on se fait des
illusions à son propos et que cette illusion a plus d'importance que
le concept réél du temps.

---

Le temps existe car la gravité existe. Si tu fais des recherches sur
les trous noirs ça tombera sous le sens.

---

Parcontre le fait que lorsque nous faisons un effort physique, que
le cerveau utilise son énergie (glucide) pour aider au corps à
dépenser de l'énergie et à contracter les muscles le temps passe
plus lentement.

Avec des pensées évasive, désorganisée et non concentrée, le temps
passe vite, car le temps vécu en tant qu'individu est l'espace qu'il
y'a entre une seconde (au sens fréquence) et une pensée. Plus il y a
de pensée, moins les secondes sont vécues : d'où l'importance du
sport de la méditation : ces activités permettent d'aérer, de
reposer les neuronnes et de déployer tout un tas d'hormones
permettant une sensation de réconfort (l'apaisement et le confort
après l'effort).

Tandis que passer son temps à travailler intellectuellement, à
penser, à réfléchir, à se perdre à cause de son mental, le temps
passe vite car le temps passé entre deux pensées peut être inférieur
à une seconde.

---

Je pense que nous avons un sens lié au temps, pas le temps
au sens linéaire mais le temps au sens ressenti physiologique : la
nuit nous sommes fatigués, le matin nous avons besoin d'énergie. Si
nous faisons que regarder les minutes passées on aura une sensation
de lenteur, tandis que de regarder les millisecondes passées nous
donnera une sensation plus rapide.

---

De plus, il n'y a pas de corrélation entre le fait que nous ne
ressentons pas le temps (au sens électrique) et le fait que le temps
n'exsite pas.

---

Ce qui est intéressant c'est la corrélation entre la sensation de
temps passé avec la densité d'informations (connexions neuronales)
et le temps qui s'écoule au delà de la singularité d'un trou noir et
la densité gravitationnelle. Le temps a un rapport directe avec une
densité d'évènement. Évènement qui pourrait être défini ici comme
information ou transformation d'une donnée en une autre.

---

J'appelle transformation d'une donnée en une autre, cette phase qui
fait que quelque chose décrit quelque chose puis
que cette même chose décrive quelque chose d'autre

---

La difficulté d'écrire autre chose qu'une notion temporelle pour
parler d'un changement vient du fait qu'en tant qu'être humain le
concept du temps est inhérent à notre nature profonde (animale
diurne).

---

Le mot puis cité précédemment décrirait autre chose
qu'un évènement (lié au temps) et pourrait décrire un seuil de
pression, un mouvement cinétique (mécanique) qui provoquerait une
altération énergétique sous l'effet d'une force fondamentale. À
partir du moment où toute matière est composée d'énergie et est en
lien avec les forces fondamentales et les vibrations intrinsèques au
fonctionnement des quarks, on peut associer matière et énergie dans
un environnement où le temps existe sans être conçu
(psychologiquement parlant).

Note : repris d'une discussion que j'ai eu avec un ami à ce sujet.

Note 2 : quark = partie la plus élémentaire de tout ce qui est palpable [cf. wikipedia]

[Vidéo supprimée (" This video is no longer available because the YouTube account associated with this video has been terminated. ")] Contexte : http://www.youtube.com/watch?v=lHKR0l-NC8k


Thore DAC, le: 13/02/2017


 


Mouche


Une mouche a des nerfs, qui lui permette une réaction en cas de coupure de courant, mais n'est pas relié au cerveau, il y a une absence de nociception (sens de la douleur). Donc un insecte n'est pas conscient de la douleur et ne la ressent pas. Les coupures nerveuses provoquent des réactions physiques permettant fuite ou combat.

« Quelques insectes ont des nocicepteurs, des cellules qui détectent et transmettent des sensations de douleur[12]. Bien que la nociception ait été démontré chez les insectes, il n'y a pas de consensus sur leurs degrés de conscience à la douleur[13]. »

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Anatomie_des_insectes#Syst.C3.A8me_nerveux_central

« - Un criquet continue à manger pendant qu'il se fait dévorer par une mante religieuse.
- Une mouche tsé-tsé s'envole pour aller se nourrir alors qu'elle est à moitié disséquée.
- Les mantes religieuses mâles continuent à copuler alors qu'elles sont dévorées par leur partenaire.
- Des chenilles continuent à s'alimenter pendant que des larves de tachines* les perforent.
- De nombreux insectes poursuivent leurs activités ordinaires alors qu'ils sont dévorés de l'intérieur par de gros parasites.
- Des pucerons continuent à manger pendant qu'eux-mêmes se font manger par des coccinelles. »

Source : http://www.cahiers-antispecistes.org/les-insectesressentent-ils-la-douleur/

Ce que je comprends, c'est que si on suppose qu'un insecte est conscient, la seule chose dont il est consciente c'est de son rôle : se reproduire (et donc, se nourrir des éléments spécifiques lié à son espèce ou sa race).
Le schéma sociétal d'une guêpe ou d'une abeille est directement lié à la structure de la colonie, le rapport entre le nombre de femelle et de mal implique le besoin de "chouchouter" les femelles. .


Gen0, le: 10/01/2017


 


Honnêteté


Contexte : https://www.youtube.com/watch?v=LfYSlbMkmjo

L'honnêteté doit être intérieure, on ne va pas dire des vérité à une personne en prétendant être honnête alors que ça peut le détruire. Le mensonge est une "colle sociale" (ça n'est pas de moi) et devrait rester rare.

Le plus important est d'être honnête avec soi, sur les intentions qu'on a en soi pour l'extérieur. De ce comportement nait des relations plus naturelles et les mensonges disparaissent peu à peu. Ce comportement est en lien direct avec la communication non violente (CNV) qui apprends plus à exprimer ce qu'on veut, ce qu'on aime, ce qu'on ressent ou ce qu'on a besoin de ressentir plutôt que de communiquer sur ce qu'on aime pas, sur ce qui nous énerve, sur les défauts ou les erreurs d'autrui.


Torhe Dac, le: 22/12/2016


 


Panenthéiste


Je m'estime Panenthéiste = je crois (et veux croire) que Dieu est en Tout et Tout est en Dieu.

Selon ma compréhension, cela concorde avec :

- cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=QIU0BUyZ0-A (qui parle du Thore)
- la philosophie / religion Jaïne et en partie Hindoue
- en partle avec le dogme qui selon certains Dieu est nous et que Dieu est en dehors de nous
- avec le fait que tout est relatif, que nous sommes qu'un (d'un point de vue énergétique/magnétique)
- que nous sommes descendant de Dieu
- qu'un enfer existe : selon moi, l'athéisme implique : matérialsime, nihilisme
- qu'un paradis existe : selon moi l'accomplissement, le bien être ancré, le contentement et la transcendance (se dépasser physiquement, mentalement, spirituellement (méditation))
- ça concorde avec ce qui était dit dans le film Da Vinci Code : "le royaume de Dieu est en nous et tout autour de nous"

Cela concorde dans mon esprit avec énormément de choses. également en physique quantique :

- ce qui nous arrive dépend de comment nous vivons un évènement et comme nous attirons à nous un évènement : on peut parler de taux vibratoire, mais aussi et plus naturellement de notre rapport à nos intentions par rapport à notre environnement, c'est le principe de l'observateur influant malgré lui

- le fait que la plus petite partie d'une molécule puisse être trouvé aussi bien dans le soleil, qu'en nous (hydrogène), nous lie à notre étoile (étoile de notre système solaire)

En ce qui concerne le mot "Dieu", il ne convient pas à mes croyances, ce mot est un concept réduit de ce qu'il peut être. Si on prends en compte que sa racine indo-européenne Deiwos signifie "brillant" - il est selon moi plus représentatif du soleil ou d'une étoile qui :

- apporte la vie et peut la détruire
- à notre échelle est omniscient (où qu'on aille, le soleil nous éclaire)
- infinie, plus 1 milliards d'année terrestre sont infiniment plus grande que 100 ans (surtout à une époque où la datation du soleil étant impossible, il est facile de croire qu'il est inifni - quand les petits enfants des petits enfants des petits enfants (9 générations (simplifions en 900ans)) ont toujours ce soleil inchangé, avec toujours les mêmes propriétés.

Le mot qui viendrait plus entête serait une Conscience, une Force, un énergie, qqch d'absolu en nous et partout. Palpable mais inexplicable... une notion existe en tout et partout et au delà.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Panenth%C3%A9isme

Cette Conscience est l'unification des 4 forces universelles (interaction forte, interaction faible, gravité et magnétique) avec une 5ème qui permettrait à un évènement de se produire à un moment absent de l'espace-temps (ex. quoi à provoqué le Big Bang, ça n'est pas à un instant T vu que le temps est complètement distordu si la gravité est infinie (cf. Trous Noirs))

Et oui j'ai constaté aussi que les personnes croyantes de mon entourage ont cette grosse tendance à ranger dans "Tu crois / Tu crois pas" ou pire dans "T'es avec moi / T'es contre moi"?


Torhe DAC, 25/11/2016


 


Vérité


La vérité à outrance dégrade aussi facilement les relations. *Je me dis* que si le mensonge est utile aux deux parties de la communication on peut alors estimer qu'il est pertinent, mais il ne le sera que si il est exception.


GenOminD, le: 25/11/2016


 


Démocratie ou pas


" Déjà commencer par ne plus avoir peur de la violence. Je suis un pacifiste convaincu, n'ayant même jamais frappé, ne m'étant jamais bagarré même étant môme, enfin rien, je rechigne même à bousculer les gens dans le métro quand je veux sortir et que c'est trop bonder. Bref. Mais soyons sérieux, aucun changement radical ne se fera avec des bougies et des ballons. En face il y a un monstre de complexité et de perversité, tout autant fascinant que repoussant : Le capitalisme et sa meilleure enveloppe , nos "démocraties libérales". Il y a des gens très puissants dans ce monde, et ils tiennent à le rester. Si demain révolution il y a, ils commenceront par nous amadouer, comme un parent avec son enfant, puis voyant que nous ne coopérons pas, que c'est fini, ils nous mettront la fessée. C'est déjà pas sympa quand la main d'un adulte claque sur la fesse d'un enfant mais imaginez la force de millions et de millions de dollars, d'euros, de livre sterling investis en armement, renseignement, administration et contrôle depuis des années et des années se déverser sur la masse en colère... Ca fera mal, très mal. On aura alors deux solutions : se battre ou rentrer chez soi. Y'a pas d'autres voies possibles. Il ne faut pas croire que c'est parce qu'on est au XXIe siècle qu'ils hésiteront à tirer sur nous si ça chauffe trop pour eux. S'ils ont remplacé les canons par les matraques c'est grâce à une magnifique invention de la fin XIXe début XXe : le droit de grève. Le résultat est là , entre 1789 et 1900 on a 3 révolutions et une révolte révolutionnaire ( la Commune ) + de nombreuses insurrections violentes. Depuis le droit de grève une seule grosse insurrection c'est mai 68. Ils n'ont plus besoin de nous tirer dessus puisque on ne les chasse plus de leurs bureaux de décision pour abolir la tyrannie du Capital ou de la monarchie. Aujourd'hui on marche dans la rue avec des merguez et des ^pancartes, moins flippant pour eux. Mais si demain Paris se lève, car c'est le danger de la France, notre République est trop centralisée, pour la faire tomber y'a qu'à prendre Paris et le reste suit, donc si Paris se lève et prend les points de pouvoir sans arme ( ce qui déjà serait un miracle puisque je ne sais pas si Valls ou Hollande resterait impassibles devant des centaines de milliers de gens forçant les grilles de l'Elysée, de Matignon, de l'Hôtel de Ville, des ministères etc... pour les occuper ) alors là on devient un gros problème pour eux. A ce moment on ne serait plus leurs bien aimés électeurs qu'ils chérissent une fois tous les deux ans dès qu'il y a une élection, les patrons du CAC40 ne nous verraient plus comme le gentil bétail dont ils ont besoin pour faire du fric, non on ne serait plus qu'une tumeur cancéreuse, gênante et mortelle qu'il faudra abattre et croyez le ou non mais ce sont pas des chirurgiens, non non non ! Eux ils n'useront pas d'anesthésie.
Qu'on le veuille ou non monsieur, et je vous le dis avec gravité parce que je rêverais de pouvoir voir le monde se transformer pacifiquement, mais bien malgré nous, faire la Révolution c'est accepter qu'on puisse ne pas voir le monde d'après.
Sur ces paroles bien tristes mais néanmoins pleines d'espoirs je vous souhaite une bonne soirée :) "

Contexte : https://www.youtube.com/watch?v=VtssDE7sfWI


Jérémy Quimper, le: 20/11/2016


 


L Oeuf ou la poule


Cette réponse à la fameuse question "l'oeuf ou la poule" est extraite d'une vieille discussion avec un ami :

"Le big bang, c'est comme tout, c'est un cycle, ni plus ni moins, juste que ce cycle compresse également le temps alors dans l'esrpit limité de l'humain, il n'y a "rien", mais "rien" n'existe pas, et le concept d'exister et de ne pas exister, c'est l'essence de la première dimension : tu ne peux pas placer quelque chose qui n'existe pas dans le plan (2D) de même que tu ne peux pas placer qqch dans l'espace (3D) s'il n'est pas dans le plan, tout comme cette chose ne peut qu'exister à un instant pendant une durée (4D) si elle n'est pas dans l'espace, ainsi la réalité de toute chose (5D) n'a pas de sens sans ses références (espace/temps/forces)

Être conscient de cette 5ème dimension c'est savoir qu'une réalité est un ensemble de données et que par conséquent il existe un ensemble de réalités, c'est sachant cela que je peux affirmer qu'une pensée est réelle pour son penseur grâce à son penseur

"Le Royaume de Dieu est en toi" - est très représentatif de la mentalité quantique, mentailté qui signifie que notre conscience n'a pas d'obstacles à la compréhension de soi, de son propre fonctionnement et de l'Univers qui est en soi.
Car si notre réalité nous appartient, la Réalité (intersection des réalités subjectives) n'est plus qu'un concept utilitaire pour notre propre spiritualité.

Je te le dis, en vrai, nous sommes bien les enfants de Dieu, et Jésus, et notre guide.
Je te le dis, en vrai, nous sommes bien des créations de l'Amour, et la foi, et notre guide.

Seulement, le mental de l'humain, lui joue du tour et lui fait confondre amour avec passion, obsession et désirs ou encore idéal.
L'Amour véritable, est indépendant de toute réalités, et son seul objectif est de s'étendre autant qu'il le peut, c'est à dire à l'infini.
C'est ce même amour créateur qui a permi qu'un quark, devienne un jour, un Humain.



Pour ce qui est de l'œuf, cher ami, l'histoire est simple :
les espèces animales sont toutes issues de l'eau, et l'œuf est la seul transformation d'un ensemble de bactéries et microbes qui ont créer une zone d'évolution certaine. La conscience primitive (survie), animale (herbivore) puis domestique (apprivoiser) a pour but d'agrandir les groupes, et ce malgré l'oppression de l'environnement. C'est ainsi que chaque espèce s'est créé sa propre capacité à se défendre. C'est de là, que certaines sont restées dans l'eau, d'autres sont allées sur terre, d'autre dans les airs et encore d'autres qui se sont créé une capacité d'endurance et de tolérance extrême. À chaque environnement, une espèce avec son génome évoluant pour sa propre survie. C'est le génome qui a permi cette survie, c'est celui ci qui explique que des espèces cohabitent ensembles : la morpho-génétique a créé une complémentarité, une conscience de groupe (animaux sociaux)

Dans l'ordre de transformation :
cellule -> microbe (ARN) -> microbe évolué (ADN) -> œuf (être vivant évoluant) -> poisson (car les bactéries n'ont pu se développer sur la surface qui était inhabitable) -> œuf (être vivant évoluant, encore) -> amphibien (reptiles terre/eau) -> reptile -> œuf (être vivant évoluant, encore et encore) -> oiseau [à ce stade là, il y a un animal vivant dans l'eau, sur terre et dans l'air] -> œuf (être vivant évoluant, encore, encore et encore) => mammifère

D'ailleurs on peut remarquer les intermédiares : chauve-souris : mammifère volant, dauphin : mammifère nageant, castor : mammifère amphibien

Tu pourras également remarquer que les comportements sociaux des animaux se font en fonction de leur incapacité ou de leur capacité à survivre, plus l'animal est en haut de la chaîne alimentaire moins il es social. Je ne place pas l'homme en haut de la chaine, car s'il est autant équipé qu'un animal (c'est à dire avec aucun outils), il ne peut que cueillir et se protéger des prédateurs carnivores - et tout au mieux il peut "manger" des rongeurs, des limaces, des insectes, du poisson séché au soleil, etc.


Le lien divin :
Il y'a dans l' "Amour" (cette volonté créatrice), une notion de l'autre, de groupe, et de survie du groupe et non plus de l'être.
De cette notion de groupe, s'est créé un sentiment de sécurité. Un animal, un être vivant sain qui se sens en sécurité suffisamment longtemps, tournera sa conscience au delà de ses besoins. Il commencera à s'orienter vers autre chose.
C'est cette orientation, qui a permis à certaines espèces d'être en osmose, elles sont en osmose par besoin de sécurité et par ambition : oui, car le déploiement de la conscience est une ambition pour chaque être conscient d'autre chose que de ses besoins. Ainsi des espèces animales ont une conscience de groupe, et développe des liens particuliers entre eux, voir même de deuil : comme le dauphin, comme les éléphants, comme les singes (certains), les suricates, les fourmis, les hirondelles et les humains.

Le propre de l'humain est qu'il est un animal dont la conscience a encore besoin d'évoluer pas par besoin physique, mais par besoin spirituel"


Gen0minD, le: 16/11/2016


 


Dans mon esprit...


tu as tout en haut de la pyramide, des être vivants (vu un précédent poste de SoTT sur les 2 races, y'a de quoi se demander s'ils sont humains) gèrent trop de ressources pour penser à être humain. Ils pensent en tant qu'élite pour gérer des resources (humains, argent, aliments, air, eau, pétrole, nucléaire, gaz, etc.)

Et "consommateur-producteur-spectateur" c'est effectivement comme ça, que s'estime inconsciemment DES gens. Même s'ils sont nombreux, je doute que ça soit tout le monde, et je doute même que ça soit la majorité. C'est surtout que c'est la masse salariale qui doit être maintenue dans un état de production, de satisfaction tout en empêchant une certaine émancipation.

Car plus il y a de managers et d'ingénieurs moins il y a de producteurs. Lorsque la robotique et l'IA auront suffisemment avancé ces "consommateurs-producteurs-spectateurs" ne seront plus utiles… mais ça veut aussi dire qu'ils auront du temps pour constater, réfléchir, consommer autrement et pour remettre en cause le "système".

Ce sera donc à ce moment, que l'éthique se disputera avec la politique. Mais la politique ne pourra pas gagner, car elle a beau avoir toutes les ressources et une pleine autorité sur le monde, elle n'en reste pas moins limité par sa conscience.

Le but du "jeu" des "inhumains" sera alors de faire en sorte que la masse soit résignée et contente de ce qu'elle a. Le décors des villes ressemblera à un film de science fiction, mais sa population avec ses faussés comportementales aussi.

Ce qu'on ne sait pas, c'est qu'une période comme celle-ci est une période incroyable d'opportunité, de possibilité d'échange et d'évolution.

Plus on avancera dans le temps, plus de choses seront possibles. La conscience humaine et éthique est dans une courbe ascendante.

Il n'est plus question d'espoir, mais de foi, en notre intégrité, notre éthique et notre intuition (cf. Ian Xel Lungold)

Contexte : https://fr.sott.net/article/29399-France-le-petit-livre-noir-des-grands-projets-inutiles#reply2232


Gen0, le: 15/11/2016


 


Trump seloin moi …


Les élections ont été truquées, c'est justement pour faire croire qu'elle n'ont pas été truquées que Trump a accusé de triche.

Ce sera pareille pour la guerre contre la Russie, il va provoquer un évènement où les Russes seront obigés de réagir pour ensuite les accuser et faire croire que les Russes ont déclaré la guerre

Et comme les moutruches (moutons + autruches) de l'occident sont majoritaire, ça deviendra vérité.

Oui parce qu'aujourd'hui, la vérité c'est la masse qui lui donne son sens (qu'elle soit cohérente ou pas, qu'elle soit réellement et objectivement vérifiable ou pas)


Gen0, le: 13/11/2016


 


Le Hack


<< << Ce qu'on apprend à l'école c'est : "comment construire ce que les gens vous ont demandé"
ce qu'on apprend quand on bidouille, quand on "hack", c'est : "comment ce que ça fait indépendamment de ce que prétend le fabricant"

S'il y a une personne qui peut comprendre si tel équipement m'espionne ou obéït à d'autres ordre que les miens contrairement à ce que raconte le mode d'emploi, c'est un hacker. >> - Benjamin Bayart, NuitDuHack 2014. >>- Benjamin Bayart


Gen0, le: 21/10/2016


 


Secrets de l'univers


Si vous voulez trouver les secrets de l'univers, pensez en termes d'énergie, de fréquence, d'information et de vibration.


Nikola Tesla, le: 09/10/2016


 


Panethéisme


Je m'estime Panenthéiste = je crois (et veux croire) que Dieu est en Tout et Tout est en Dieu.

Selon ma compréhension, cela concorde avec :

- cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=QIU0BUyZ0-A (qui parle du Thore) - la philosophie / religion Jaïne et en partie Hindoue - en partle avec le dogme qui selon certains Dieu est nous et que Dieu est en dehors de nous - avec le fait que tout est relatif, que nous sommes qu'un (d'un point de vue énergétique/magnétique) - que nous sommes descendant de Dieu - qu'un enfer existe : selon moi, l'athéisme implique : matérialsime, nihilisme - qu'un paradis existe : selon moi l'accomplissement, le bien être ancré, le contentement et la transcendance (se dépasser physiquement, mentalement, spirituellement (méditation)) - ça concorde avec ce qui était dit dans le film Da Vinci Code : "le royaume de Dieu est en nous et tout autour de nous"

Cela concorde dans mon esprit avec énormément de choses. Également en physique quantique :

- ce qui nous arrive dépend de comment nous vivons un évènement et comme nous attirons à nous un évènement : on peut parler de taux vibratoire, mais aussi et plus naturellement de notre rapport à nos intentions par rapport à notre environnement, c'est le principe de l'observateur influant malgré lui

- le fait que la plus petite partie d'une molécule puisse être trouvé aussi bien dans le soleil, qu'en nous (hydrogène), nous lie à notre étoile (étoile de notre système solaire)

En ce qui concerne le mot "Dieu", il ne convient pas à mes croyances, ce mot est un concept réduit de ce qu'il peut être. Si on prends en compte que sa racine indo-européenne Deiwos signifie "brillant" - il est selon moi plus représentatif du soleil ou d'une étoile qui :

- apporte la vie et peut la détruire
- à notre échelle est omniscient (où qu'on aille, le soleil nous éclaire)
- infinie, plus 1 milliards d'année terrestre sont infiniment plus grande que 100 ans (surtout à une époque où la datation du soleil étant impossible, il est facile de croire qu'il est inifni - quand les petits enfants des petits enfants des petits enfants (9 générations (simplifions en 900ans)) ont toujours ce soleil inchangé, avec toujours les mêmes propriétés.

Le mot qui viendrait plus entête serait une Conscience, une Force, un Énergie, qqch d'absolu en nous et partout. Palpable mais inexplicable... une notion existe en tout et partout et au delà.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Panenth%C3%A9isme

Cette Conscience est l'unification des 4 forces universelles (interaction forte, interaction faible, gravité et magnétique) avec une 5ème qui permettrait à un évènement de se produire à un moment absent de l'espace-temps (ex. quoi à provoqué le Big Bang, ça n'est pas à un instant T vu que le temps est complètement distordu si la gravité est infinie (cf. Trous Noirs))


Torhe DAC, le: 27/09/2016


 


Nature et cosmos


"La nature nous enseigne une attitude et le cosmos un objectif"


Gen0, le: 25/09/2016


 


Dieu


Je m'estime Panenthéiste = je crois (et veux croire) que Dieu est en Tout et Tout est en Dieu.

Selon ma compréhension, cela concorde avec :

- cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=QIU0BUyZ0-A (qui parle du Thore)
- la philosophie / religion Jaïne et en partie Hindoue
- en partle avec le dogme qui selon certains Dieu est nous et que Dieu est en dehors de nous
- avec le fait que tout est relatif, que nous sommes qu'un (d'un point de vue énergétique/magnétique) - que nous sommes descendant de Dieu
- qu'un enfer existe : selon moi, l'athéisme implique : matérialsime, nihilisme
- qu'un paradis existe : selon moi l'accomplissement, le bien être ancré, le contentement et la transcendance (se dépasser physiquement, mentalement, spirituellement (méditation))
- ça concorde avec ce qui était dit dans le film Da Vinci Code : "le royaume de Dieu est en nous et tout autour de nous"

Cela concorde dans mon esprit avec énormément de choses. Également en physique quantique :

- ce qui nous arrive dépend de comment nous vivons un évènement et comme nous attirons à nous un évènement : on peut parler de taux vibratoire, mais aussi et plus naturellement de notre rapport à nos intentions par rapport à notre environnement, c'est le principe de l'observateur influant malgré lui

- le fait que la plus petite partie d'une molécule puisse être trouvé aussi bien dans le soleil, qu'en nous (hydrogène), nous lie à notre étoile (étoile de notre système solaire)

En ce qui concerne le mot "Dieu", il ne convient pas à mes croyances, ce mot est un concept réduit de ce qu'il peut être. Si on prends en compte que sa racine indo-européenne Deiwos signifie "brillant" - il est selon moi plus représentatif du soleil ou d'une étoile qui :

- apporte la vie et peut la détruire
- à notre échelle est omniscient (où qu'on aille, le soleil nous éclaire)
- infinie, plus 1 milliards d'année terrestre sont infiniment plus grande que 100 ans (surtout à une époque où la datation du soleil étant impossible, il est facile de croire qu'il est inifni - quand les petits enfants des petits enfants des petits enfants (9 générations (simplifions en 900ans)) ont toujours ce soleil inchangé, avec toujours les mêmes propriétés.

Le mot qui viendrait plus entête serait une Conscience, une Force, un Énergie, qqch d'absolu en nous et partout. Palpable mais inexplicable... une notion existe en tout et partout et au delà.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Panenth%C3%A9isme

Cette Conscience est l'unification des 4 forces universelles (interaction forte, interaction faible, gravité et magnétique) avec une 5ème qui permettrait à un évènement de se produire à un moment absent de l'espace-temps (ex. quoi à provoqué le Big Bang, ça n'est pas à un instant T vu que le temps est complètement distordu si la gravité est infinie (cf. Trous Noirs))



Gen0, le: 24/09/2016


 


Islam VS Religion musulmane


C'est subtile car :

- l'Islam est la religion musulmane

- les musulmans pratiquent donc l'Islam

- les Islamistes sont d'un courant de l'Islam

- Si on *peut* dire que les islamistes soient musulmans, on ne peut pas dire que les musulmans soient islamistes




Les principaux courants de l'Islam sont :

- le sunnisme
--- salafisme
------ salafisme djihadiste (salafiyya jihadiyya)

- le chiisme

- le kharidjisme

- le soufisme

- le djihadisme (ennemis avec le chiisme)



Donc, non les musulmans ne sont pas des terroristes. Dire ça, c'est supprimer les nombreuses subtilités qui existent entre les différents courants.


GenOminD, le: 19/09/2016


 


Quelques points sur la religion musulmane


D'après ce que j'ai compris :

- La religion musulmane incite au courage plutôt qu'à la morale

- Concernant le voile, il faut comprendre que d'un côté les femmes sont soumises et obligées de porter le voile (famille, mari, religion) tandis que de l'autre selon le pays on les interdit !

- La peur est beaucoup moins présente chez les adeptes de l'Islam

- La hiérarchie est diagonale : c'est à dire que tous sont égaux (aux courants islamique près) et
tous peuvent évoluer. La hiérarchie est (re)presentée par la sagesse (Soufisme), l'ancienneté et le savoir ancestral

- Les peuples du désert ont appris à s'adapter à un environnement rude, ce qui en a fait un peuple combattif, moins sujet aux dépressions que le peuple occidental (basé sur l'aide plus que sur l'effort)


GenOminD, le: 19/09/2016


 


Islam, religion musulmane et voile


Contexte : http://www.youtube.com/watch?v=S24T1LErb9s

_____________________________________________________________


Mohamad Hamad :

+marion journel les sœurs chrétiennes portent bien le voile et cela ne dérange personne , pourquoi cette différence de traitement. La France n est pas un pays chrétien car la France est un pays laïque.La laïcité accepte tous les cultes et c est inscrit dans les textes de loi . Les musulmans vous dérangent pourtant lorsqu'il a fallut se battre pour libérer la France des nazis , les tirailleurs sénégalais ainsi que les maghrébins étaient en première ligne sur vos champs de bataille pendant que la plupart des français collaboraient avec les allemands .Quand il a fallut ensuite reconstruire la France vos politiques ont fait appel à une main d œuvre d 'Afrique du nord bon marché car vos ouvriers refusaient les contraintes des travaux pénibles .Ceux qui dénigrent les musulmans actuellement sont soit de vulgaires incultes ou ont soit une défaillance de la mémoire car Apres tout ce sont les arabos musulmans qui ont sortis l Europe du moyen âge (les mathématiques, l astronomie , la voile marine technique de guerre , pigeons voyageurs ,le travail du verre ,médecine hygiène, chimie , agriculture, art de vivre , vocabulaire ).Conclusion au lieu d 'en vouloir gratuitement à un peuple qui n 'a fait que vous aidez ,vous portez vers le haut , soyez juste et reconnaissant envers eux , c est un minimum de respect à avoir.



Torhe DAC :

Je suis d'accord avec toi sur tous les points.

Sauf qu'il faut pas que tes arguments deviennent un prétexte à être irrespectueux, je ne parle pas de toi, mais j'en ai vu dire :
"vous les cochons de français, on vous a aidé et vous faites vos putes, niquer votre race"

Là je m'adresse à tout le monde :

D'ailleurs il serait temps d'arrêter de faire référence à des éléments passés vieux de plus de 50 ans ... il y a des victimes qui ont souffert, comme dans beaucoup de guerres mondiales et de massacres - mais ça n'est pas en ressassant sans cesse le passé qu'on tend vers la tolérance et le respect. Le passé c'est une histoire, pas un symbole.

De plus, faut arrêter avec le voile, parce que, de 1: il n'y a que les femmes voilées en France qui se battent pour le garder, et de 2: il ne faut pas dire de nous qu'on est raciste dès qu'on dit "arabe" et enfin de 3: ça n'est pas ni les femmes voilées ni les musulmans qui sont les véritables terroristes, posez vous la question: d'où viennent les armes, posez vous la question: à qui sa profite réellement, et enfin et surtout constater par vous même = ne croyez pas sur parole. Les journalistes, politiciens et banquiers sont sans scrupules.

Et puis faudrait aussi arrêter à dire "tous les français...", "tous les arabes...", "tous les noirs..." : personne ne connait tout le monde, et s'il y a des statistiques ou des tendances il n'y a rien d'absolu ni d'absolument vrai à titre objectif... puisque tout est relatif ! Tout. Tout est subjectif.



mansour ibn al andalus :

Il n'y a que les femmes voilées en France qui se battent pour le garder,..." ??? Il n'y a qu'en France qu'on trouve des interdictions au voile. Ta réflexion n'a aucun sens.
Un des signes du racisme, c'est 'ignorance ; je te défie d'identifier un raciste, ou pas, employant le mot "arabe". Le raciste de base confond Maghrébin et arabe, et c'est un mépris évident.
Je suis moins optimiste que toi ; internet est aussi un nid d'espions et de manipulateurs qui emploient tous les moyens pour déstabiliser des nations. Analyse de près comment ils ont fait tomber Khadafi, comme quoi les pseudo-terroriste-islamiques servent à tous, sur tous les terrains. Derrière nous, nous avions les nébuleuses terroristes d'extrême-gauche, pareils, des jeunes aventuriers manipulables, rêvant de servir une grande cause..



Torhe DAC :

Regarde mes commentaires précédents à propos de cette vidéo...
Comment peut-on dire qu'elles :
http://goo.gl/bNyZdu
ont l'air heureuses de porter leur vêtement traditionnel ? En zoomant sur leur regard, on y voit un mélange de résignation et de soumission.

<< Le raciste de base confond Maghrébin et arabe, et c'est un mépris évident. >>
=> C'est d'y voir un "mépris évident" qui est signe de volonté de domination ou de conflit avec autrui.

Et pour en avoir, parler avec mes amis maghrébins et musulmans, ils ne trouvent pas non plus normal qu'un pays créé des lois par rapport à un culte (quel que soit sa nature) car en Afrique du Nord jamais ne sera faite une loi pour que des chrétiens aient le droit de manger leur tranche de jambon un jour de ramadan sur un lieu publique.

De plus, le mot arabe signifie (entre autres) :
Relatif aux pays du Moyen-Orient ou de l’Afrique du Nord où la langue arabe est parlée comme langue maternelle, ou à leurs habitants.

Donc dire d'un algérien, d'un tunisien qu'il est arabe n'est en rien méprisant, raciste ou irrespectueux.

Pour en revenir au voile :

http://www.realites.com.tn/2015/12/une-tunisienne-se-debarrasse-de-son-hijab-apres-18-ans-et-suscite-la-polemique/

Sincèrement, qu'est-ce que tu en penses de l'affaire de Henda Ayari ?

De plus, j'ai longtemps habité Sarcelles, une ville où les musulmans sont en majorités. J'ai eu donc plusieurs amis et amies musulmans, des tunisiens, des marocains et des algériens. Aucune ne portait le voile. Pourquoi ? Parce que contrairement à ce qu'on croit, le voile n'est pas obligatoire dans tous les courants musulmans et donc pas dans tous les pays :

https://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20110114025426AAOE0zs

D'après ces réponses, on comprend que le voile est obligatoire dans l'Asie musulmane et pas dans l'Afrique du nord, (Sénégale compris).

Donc arrêtez un peu d'imposer une pratique que les algériens, les tunisiens, les marocains, les sénégalais mêmes ne pratiquez pas. La réalité sur qui veut porter et imposer le voile, n'est pas seulement culturel mais ancestral et c'est par un effet de solidarité que les musulmans d'afrique du nord veulent imposer le voile en occident.

J'ai d'ailleurs fini par apprendre que l'Islamisme est un courant de l'Islam, et que la religion musulmane est le dogme qui considère le Coran comme livre de vérité, et Muhammad comme prophète. Spirituellement et philosophiquement parlant, ça a un lien, mais ça ne se ressemble pas - preuve en est que c'est les femmes islamiques qui doivent porter le voile - les femmes musulmanes qui peuvent si elles veulent porter le voile.

"Il n'y a qu'en France qu'on trouve des interdictions au voile."

Complètement faux :

- la Chine, le Gabon, le Tchad.

- La burqa et le niqab sont interdits au Sénégal.

- En Tunisie, l'autorisation ne date que de 2010.

- En Syrie, le ministre de l'enseignement supérieur a indiqué que le port du niqab allait l'encontre des valeurs et les traditions des universités du pays.

- Au Pakistan, Mme Usman militait pour le droit des femmes... elle a été tué pour avoir eu la tête nue.

- L’Algérie est un pays à majorité musulmane (98-99 % de la population). Le FLN qui dirige le pays depuis son indépendance interdit le port du voile islamique pour les policières et les fonctionnaires du ministère de l'Intérieur, ainsi que le niqab et le voile dissimulant le visage dans les établissements scolaires pour les élèves, ainsi que pour les médecins.

D'ailleurs et pour finir, faudrait faire tomber les masques, parce qu'il y a beaucoup de musulmans qui se disent islamistes justement pour imposer le voile.


Torhe DAC, le: 18/09/2016


 


Bruit


Par contre pour ce qui est de 2012 il y a eu de vraies craintes, puisque d'ailleurs depuis 2011 sont surveillé de plus près :
- les tempêtes solaires
- les séismes
- les comètes et leurs trajectoires

Pour ce qui est du "bruit" vaut mieux l'écouter et chercher à filtrer après coup, que de pas vouloir l'écouter ou de tout prendre comme info brut.

Il y a eu - oui comme tu dis - de l'exagération - mais pas à l'état pur, car il y a eu je pense de vraies craintes qui ont été obscurcies par les médias en décrédibilisant toutes les infos à ce sujet là.

Ce type de communication est couramment utilisé par les médias : dans les années 1960-1980 : Blackout sur les OVNI; début des années 2000: les US s'imposent en victimes et justifient leurs interminables guerres, début 2010: menace de pandémie (H1N1, Zika, …)

Donc avec un minimum d'esprit critique et beaucoup de recul, il est facile de constater que les médias sont utilisés pour faire passer des messages : ne réfléchissez pas trop, préférez jouer à vous cultiver et être stupide est plus stylé que d'être intello - ce sont toujours les mêmes techniques : 1 évènement grave - 1 période d'information en continue à propos de cet évènement - une 100aine d'émission abrutissante.
Et ce depuis 26ans, car ça fait 26ans que nous sommes en Vigipirate rouge (cf Wikipedia)...

Contexte: http://www.youtube.com/watch?v=JwQBIZvHKwg


Gen0minD, le: 02/08/2016


 


OGM


- Certains médocs ont été prouvés comme nocifs jusqu'à 30ans après

- Si génétiquement modifié ne signifie pas mauvais pour la santé, cela signifie que celui qui modifie influence la santé

- La surexploitation appauvri les sols en minéraux, les fruits et légumes en vitamines

- Le capitalisme n'a pas d'intérêt à rendre en mauvaise santé, ni à conserver en bonne santé, il a "juste" intérêt à ce que l'intérêt évolue au profit de l'entreprise

- Une seule entreprise pour gérer les fruits et légumes ? Une seule entreprise pour toute la planète ?.. Pas très sain

- Le problème du pouvoir de l'homme est très souvent que son pouvoir grandissant à en perdre morale et éthique


Le poblème est davantage humain que technique. Si une société votée démocratiquement, cette même société étant reconnu démocratiquement comme loyale, neutre et dont l'intérêt est la bonne santé de la population, alors là oui, j'y ferais plus confiance.

Mais alors Mosanto, ou une entreprise dirigée par un vieux débris ne pensant qu'intérêt et profit ?... Même si une société indépendante disait que c'était sain, je douterai que cette société ne soit pas corrompue (et manipulatrice)

Autrement dit, tant qu'on aura pas revu le modèle des (trop) grosses entreprises, je ne pourrais pas leur accorder toute ma confiance : peut être je pourrais accorder un peu de confiance, mais certainement une totale confiance.

Et pour ce qui est du fond, le vrai problème des OGM n'est pas l'OGM ou la menace insecte, mais c'est le fait que les cultures soit centralisée (cultivée sur un grand terrain) et vendue dans le monde entier, alors que la solution simple serait que chaque partie du monde ayant besoin de nourriture (de maïs) devrait avoir son propre terrain. Et si le terrain ne permet pas de faire poussuer de maïs et bien pas de maïs.

C'est quoi cette histoire d'avoir voulu tout centralisé, l'eau, la bouffe, la gestion de terre, l'économie, c'est ça le fond du poblème de cette planète, c'est qu'on trop de pouvoir, d'importance et de responsabilité à trop peu de gens. Ça n'a de sens qu'à moyen terme, sur une génération tout au plus.


Gen0, le: 22/07/2016


 


Peuple élu de Dieu


Comment un peuple qui s'autoproclame "élu de Dieu" estime les autres peuples ?
Comment un peuple qui s'autoproclame "élu de Dieu" s'estime ?

Rien que le concept est révélateur d'une forte terndance à la domination


Gen0minD, le: 10/06/2016


 


Etat de la Matrice


Schéma de vie d'une personne lambda
–-------------------------------------------------------------------

groupe d'actions #1 – après le réveil
café
déjeuner
dormir encore un peu
laver
faire pipi
fumer sa clope
faire du sport
avoir un rapport sexuel

groupe de qualificatifs #1
sous pression, tranquille, "vivement ce soir", "putain", zen,

---

groupe d'actions #2 – pendant les transports
lire un livre
jouer sur son smartphone
écouter de la musique
téléphoner
parler
travailler

groupe de qualificatifs #2
se déplacer : "vivement le soir", se tendre, se détendre, se divertir, se cultiver, échanger, s'intéresser, se désintéresser

---

groupe d'actions #3 – moyens de transports
rentrer à pieds
rentrer en vélo
rentrer en voiture
rentrer à moto
rentrer en transports
trotinettes

groupe de qualificatifs #3
profiter : pressé, détendu, tendu, pas pressé, en attente, attendu

---

groupe d'actions #4 soir
potes
copine
famille
restaurent
télévision
cinéma
youtube / streaming
facebook
jeux vidéos
bars
bowling / billard / karting
faire un repas
s'occuper des enfants
avoir un rapport sexuel
se ballader

groupe de qualificatifs #4
profiter : social, sédentaire, (hyper)actif, déprimé, blasé, résigné, dépendant, fatigué, usé

---

groupe d'actions #5 vacances
avec des potes
avec sa famille
avec sa copine
avec ses parents, son parent

groupe de qualificatifs #5
profiter : aventures, sport, bronzette, shopping, découverte

=> ceci rends 90% des gens prévisibles et inutiles globalement, seuls les scientifiques manipulables sont utiles.
La seule utilité de la personne est de consommer.
Le concept du revenu de base universel démontre que l'humain n'est pas que fait pour consommer…
...mais beaucoup sont contres car beaucoup veulent conserver le schéma de récompense : être récompensé si on a bien travaillé, avoir le droit de vivre si on est utile socialement
Les gens utiles socialement, ont tendance à enfermer les asociaux dans des groupes pour les rendre sociaux

==<= § =>==

Nous sommes dans un état très profond de soumission :

=> sous-mission pour les élites (banque, politiques, hauts fonctionnaires) : enrichir

=> préférer divertissement aux discussions sérieuses et aux débats utiles et constructifs : plus on est idiot, plus on est dans la bêtise plus on est manipulable

=> les gens n'arrivent même plus à réfléchir plus de 5 minutes même plus à lire plus de 4 lignes (on dira que c'est un pavé), les gens n'ont presque plus d'efforts cérébral à faire + personnes sous pressions (par manque de ressources) => permet de mettre en avant l'erreur humaine => permet de mettre en avant le remplacement du robot par l'homme et de donc de fabriquer des robots à l'image de l'homme plutôt qu'utile à l'homme

=> l'état de peur est tellement omniprésent qu'il est devenu normal d'être tracé, d'être espionné, d'être prévisible, d'être numérisé intégralement (montre sportives) – à tel point qu'il est anormal de ne pas vouloir être autant traqué : l'état de soumission d'auto maintien grâce à la normalité : si tu n'as pas de Facebook, pas de smartphone, si tu es contre Big Data, tu es alors catégorisé de complotiste, conspirationniste ou paranoïaque. Selon moi être parano dans un système oppressant n'est pas signe de maladie mentale. Accepter cet état de peur et l'avoir intégré aussi profondément est signe d'une maladie mentale

==<= § =>==

Alors que les gens qui se disent "cartésiens" "terre à terre", "pragmatique", "carpe diem"  sont les gardiens de ce système car ce système n'a pas d'agent les agents sont les gens.

La normalité est la plus grosse maladie mentale de l'humanité :
- elle permet aux leaders de diriger et de soumettre
- elle permet aux calculateurs de prédire les comportements et d'en faire bénéficier de grosses entreprises amorales
- elle permet aux gens d'entretenir un statuts de supériorité basé sur la différence
- elle permet aux gens d'établir des liens en fonction de points communs et donc de conserver la division entre eux - déjà naturelle de la partie animale l'espèce humaine

==<= § =>==

Ceci n'est pas mon monde

Ceci est une matrice de choix :

- les choix de chacuns sont prévisibles et prédis
- "you are free to do as we telle you - barrack obama" = "vous êtes libre de faire comme on vous dit (de faire)"
- le monde occidental est une prison à ciel ouvert : les villes denses sont des prisons mentales où l'anormal a une place de sous-humain. Et où ces marginaux en colère ne sachant plus comment se faire écouter se décrédibilisent  eux mêmes !!!

==<= § =>==

- Ce putain de monde est fait pour maintenir un contrôle

- Ces putains d'élites parsèment des symboles non pas pour s'exposer mais pour vous rendre complice, car si vous savez pourquoi ne changez vous pas les choses ? Pourquoi ne pas alerter ?
Réponse : parcequ'on ne peut pas les changer seuls et parce que la masse de travailleurs de la classe moyenne sont trop usés par les transports et leur travail.

- Ces putains de comportements en colère  sont jugés anormaux, ce qui ne rentre pas dans les critère de la normalité, ceux qui ne s'intègrent pas dans la société sont jugés potentiels terroristes

- La mentalité occidentale est faite pour auto maintenir un état de servitude et de soumission

Ses outils sont :
- la peurs  (attentats, pauvreté)
- l'envie (consommation, compétition, confort, technophilie)
- la volonté de dominer (pauvreté, banlieues, trafics de drogues)
- la volonté inconsciente de se soumettre (être discret, être inaperçu, être comme les autres)
- la haine d'autrui (racisme, anti-sémitisme, homophobie, débats stériles, idiots utiles)
- l’abroutissement de la population par la priorisation au plaisir instantané et au divertissement
- l'obscurcissement de la différence et des formes de conscience différentes (ovni, et, religions)
- l'obscurcissement de discernement par le contrôle des médias (y compris les chansons)
- l'obscurcissement et l'instrumentalisation du moyen orient pour maintenir un contrôle sur les ressources mondiales et sur la population occidentale en désignant la population maghrébile et musulmane comme étant ennemie
- la diabolisation des concepts d'amours, de respect et de foi pour rentrer dans le concept de "bisounours" afin de rendre "moche" des notions qui relient les humains entre eux et à la spiritualité

===

La chine c'est pareil c'est un truc de fou, sérieux, on croit voir les chinois heureux, un pays émergeant... mais en fait ils sont plus d'un milliards ... un milliards de chinois = une ressource de travail important d'où leur grande capacité de production ! beh oui !! les chinois c'est des pantins qui se complaisent dans leur soumission, ils le savent mais ils aiment, chinois, vietname, coree, japon des concepts de blocs humains dense, tellement dense que ç'en est toxic pour eux mm pour leur environnement, ils pourrissent leur environnement, leurs terre, la terre avec cette surpopulation

à mon humble avis (imho) les russes sont dans une voie d'équilibre, car ils sont cotoyés par 3 parfais contre exempls à suivre : europe et sa fragmentation, les usa et leur surestime de leur domination, leur corruption, la chine par leur surpopulation - russie et europe du nord = voie à suivre (imho)

Le moyen orient a une tendance comme l'Europe à s'imposer et à se répendre d'où les conflits de cultures.

Mais les vieux trous du culs qui sont au pouvoirs sont soumis aux usa et à israël à tel point qu'un humouriste (dieudo) est plus condamné qu'un criminel de guerre, est plus condamné qu'un assassin, est plus condamné qu'un fraudeur des impôts, est plus boycotté qu'un réél à la haine contre les goyts antisionnistes - car on ne parle pas assez de la haine ou le mépris des juifs envers le reste du monde

==<= § =>==

Je n'aime pas ce monde
je n'aime pas cette matrice
et oui c'est une matrice car nous sommes représentés par une suite de chiffres hexa décimaux (carte bleue, carte d'identité, passe de transport, carte sim, compte en banque)
nous nous considérons suffisament mal pour être incapable de suivre une morale si elle n'est pas dictée !!!!!!!
nous sommes des nombres qui travaillent pour des robots !!! des robots ??? oui des robots : des bots qui côtent en bourse, des robots qui produisent des objets, des aliments, des emballages, de l'électricité, qui produise ce avec quoi nous vivons !!!!!!!!

==<= § =>==

la matrice est réelle
le film matrix est un appel au réveil
le film matrix a essayé de nous faire réagir en nous indicant que nous ne vivons pas dans le monde
mais que ce monde a été bati pour nous y faire vivre ! et les batisseurs de ce monde savent quoi faire et quand pour nous maintenir productifs !!!!!!

regardez autour de vous !!! regarde autour de toi !

il y a quoi dehors ??????

de quoi bouffer, de quoi s'habiller, de quoi se faire beau et de quoi acheter des médicaments (qui soit dit en passant, ne veut pas dire de quoi être en bonne santé....)

rien pour s'éduquer
rien pour partager
rien pour se réunir
rien pour débattre
rien pour construire
rien pour échanger

Et vu l'état de la société et de la conscience collective même si c'était là, ça serait trop tard car les gens se formeraient en petits groupes fermés et resteraient sur leur positions

L'Humanité est condamnée

Nous sommes condamnés

Tu es condamné

La damnation est en nous car nous l'avons fabriquée pour rester en groupe au détriments de notre spiritualité, de nos opinions, et pire parfois de notre morale et de notre éthique et même de notre humanité !

==<= § =>==

Qui n'a jamais entendu parler quelqu'un dire qqch du genre "ra tous les mêmes" "les mecs..." "les femmes..." "les arabes..." - comme si un fait s'appliquer à tout un groupe, comme si la notion de "tout" et d' "absolu" avait une place pertinente dans la parole !!!???

Les absolus et les extrêmes ont leur place dans la pensée pour équilibrer et ajuster sa parole et son comportement pour apprendre équilibre et relativité

L'être humain est par sa nature une décision

L'être humain est par sa nature à la recherche d'un équilibre et un être humain malade avide de pouvoir aura pour principal rôle de garder son pouvoir à tout prix, y compris aller à l'encontre de l'éthique et la morale, du respect et de l'amour

Nous sommes dirigés par des psychopathes, nous sommes tous dans une forme de psychose, et nous prenons des psychotropes (malbouffe, désinformation, conformité, pragmatisme, normalté) pour anesthésier notre capacité d'autonomie, d'entreprise et de d'indépendance à tel point que les prochaines personnes voulant être fortes deviennent à leur tour psychopathes pour dominer

==<= § =>==

pour information :

réptilien = maladie neuro-psycho-physiolgique marquant une absence d'empathie = psychopathies

donc oui les élites sont des reptiliens

==<= § =>==

Quoi faire ???

1- ne rien acheter de déjà fait (ne pas dire que les légumes sont sous OGM donc on s'en fout, parce que ce qui est fabriqué est sous OGM et avec des produits chimiques)

2- ne pas travailler pour un meurtrier (= une grosse entreprise, car plus une entreprise est grosse moins elle a de morale, plus elle considère une personne comme une ressource) – ne pas être fonctionnaire pour garder son éthique

3- chercher le contact sans pour autant être extra-vagant

4- prendre avec des pincettes les informations annoncées à la télévision, la radios dans les journaux, il y a peut être plusieurs journaux différents, les sources et d'autorité d'information elles ne sont pas très variées

5- prévoir une base autonome de défense = relation de confiance avec un groupe + endroit isolé + réserves pour du longterme + armes pour défendre un maximum (grenads, armes à feu, armes blanches) + médicaments pour (se) soigner

6- se débarrasser de ses dépendances à la matrice (dettes, addictions, crédits)

7- chercher un endroit fiable où vivre (Europe du Nord)

8- ne pas s'isoler, ne pas mettre en avant les anomalies citées précédemment sous peine d'être exclu, rejeté. Préparer son avenir et se préparer à la fuite

9- autodiscipline, sport, méditation, liens sociaux sont très importants

10- en cas de question sur le sens de la vie, réponse = transmettre savoir, lien avec humains, lien avec dieu/entité au délà de soi, partager, relier, (se) reproduire

==<= § =>==

Que faire si on est seul, sans familles, sans amis et avec des difficultés sociales ? Cherchez la spiritualité, cherchez la paix intérieure.

La paix n'existera probablement jamais tant qu'on cherchera en dehors de nous.


Gen0minD, le: 10/06/2016


 


J'ai tout essayé


[...]

"J'ai tout essayé" ça veut [...] dire "Je n'ai plus envie d'essayer autre chose".

"J'ai tout essayé" c'est synonyme de se mettre des barrières.

"J'ai tout essayé" c'est pas possible, car dans le "tout", on pourrait entendre "J'ai même essayé ce en quoi je n'ai pas pensé"

Quand on ce dis, "j'ai tout essayé", ça veut dire qu'il est temps de faire une pause, de se changer les esprits ET DE REVENIR RÉESSAYÉ AVEC UN ESPRIT NEUF.


Contexte : https://www.youtube.com/watch?v=K28cBEOWE18


Terror403, le: 20/05/2016


 


Humain mathématique


Des algos savent ce que tu vas faire, ce que tu vas acheter, ce que tu vas consommer, où tu vas aller, pourquoi tu vas y aller, avec qui, comment, etc.

*Edit: ça s'appelle le Big Data

Le pire dans tout ça, c'est que les gens non prévisibles, seront assimilés terroriste, psychopathes ou dangereux marginaux.

Et le pire du pire, c'est que la société est déjà comme ça, si par exemple, vous êtes dans un groupe de plus de 5 personnes qui se contactent par Facebook et qui ont un iPhone, alors si le 6ème venu n'a ni l'un ni l'autre (en supposant un aml "réél" d'un ami) alors ça sera l'extra-terrestre du groupe...

Pareil pour les extra-terrestres d'ailleurs, si aujourd'hui M. Tout Le Monde n'y crois pas ou "ne croit que ce qu'il voit" c'est par cet effet de groupe.

Ce qui fait qu'un groupe de personnes catalogue systèmatiquement. ET donc finalement rend un ou plusieurs individus prévisibles.


Gen0, le: 24/04/2016


 


Quel est le sens de la Vie


Pour répondre à la question "quel est le sens de la Vie", j'y répondrai par 3 films :

0- Lucy
>> prise de conscience de ce que nous sommes

1- Matrix
>> prise de conscience de l'environnement

2- Transcendance
>> prise de conscience de la notion de groupe, d'humanité, d'un ensemble de conscience

3- Interstellar
>> prise de conscience au delà de notre environnement

===

Pour répondre autrement que par des références de films :

1-
>> prise de conscience de ce que nous sommes =
>> Ayant une partie animale en nous, nous avons pour rôle de nous maintenir en bonne santé, de nous reproduire, de nous protéger de ce qui nous met en danger

2-
>> prise de conscience de l'environnement =
>> C'est à dire savoir quoi, comment, où, avec quoi agir pour justement nous maintenir en bonne santé, et protéger ce que nous savons de nous même

3-
>> prise de conscience de la notion de groupe, d'humanité, d'un ensemble de conscience =
>> En tant qu'humain nous sommes confrontés à différents groups de d'autres êtres humains, d'abord notre mère en qui nous vivons, puis nos parents grâce à quoi nous sommes en sécurité, en suite à notre famille grâce à qui nous nous sentons reconnus. Il y a ensuite d'autres humains à l'extérieur de cette famille, qui nous regardent, et que nous regardons avec attention car nous ne les reconnaissons pas. Notre conscience au fur et à mesure que nous grandissons, grandis elle aussi. Plus le temps avance, plus nous avons potentiellement la possibilité d'appartenir à un groupe plus grands. Le groupe des personnes mortes, que nous pourrions appeler groupe des personnes immatérielle (qui n'existe que dans la mémoire des descendant, d'autres gens) est logiquement le plus grand. On constate donc que le rôle de la conscience est de s'étendre.
Nous avons autre approche: ayant une partie sociale et humaine (c'est à dire juste entre animale et spirituelle), nous avons pour rôle de créer ou maintenir des liens pour nous et pour autrui, l'activitié sociale et/ou professionnelle* étant un moyen, de créer, et de transmettre un savoir, une connaissance, un savoir-faire.

*Note importante: je différencie profession (se rendre utile socialement) et travail (étymologiquement torture)

3- La conscience humaine s'est densifiée (de part la quantité d'information aux quelles nous sommes confrontés) et étendue (de part les différents moyens de communication) et le rôle de cette conscience, de cette spiritualité est en plus de nous élever vers un bien être libérateur, est également d'étendre notre conscience de l'environnement (par exemple avec les voyages) et d'étendre notre champs de conscience au delà de ce que nous percevons (exemple avec les mathématiques qui sont tout aussi abstraites qu'indispensable... pour finir par devenir concrète grâce à la physique)


Torhe Dac, le: 10/04/2016


 


Densité


Plus la multitude se créé, plus l'unité peut se faire ressentir.


Gen0minD, le: 04/04/2016


 


Vidéos court-circuitant la raison


Contexte : http://www.youtube.com/watch?v=VdMmhVgWA7M

Mes commentaires :


« Pourquoi y a-t-il des armes à feu aux USA ? Parce que c'est plus rentable de vendre une arme (ça rapporte) et de faire travailler gratuitement (travaux d'intérêts généraux), ça oppresse la population (maintient dans un état de peur) et pour courronner le tout cette oppression se maintient d'elle même (car les gens n'ont pas que peur du système, mais d'eux mêmes) »

« [...] il veut le pouvoir de décider de la vie ou de la mort de quelqu'un, il veut le pouvoir de changer le monde selon ses critères, il veut le pouvoir de punir les égoïstes et matérialistes. Si ce genre de personnage prends le pouvoir ou mène un groupe au pouvoir, la tendance pourrait être vers la dictature de pensées : beh oui, car ceux qui ne pensent pas comme lui, sont malsain, indésirable, amorale, etc. Enfin de compte il est le même que tout le monde, dans ses paroles et ses actes, rien ne va à l'encontre du système, qui est effectivement orienté égoïsme et matérialisme. Aller à l'encontre du système c'est s'entre-aider, faire des projets par groupes, des projets d'indépendance économique, sociale, écologique, c'est entrainer les gens non pas à se remettre en cause (soient ils ne peuvent pas, soit ils ne veulent pas, soit ils n'ont pas le temps) mais faire en sorte que les gens agissent pour un groupe en pensant pour eux (par exemple, les co-* : co-voiturage, co-location, co-habitation, co-créations (kickstarter, banque humaines, mooc, école 42, ...) Une autre manière de changer le monde, c'est d'en être conscient, parce que le rageux qui dit "ce système c'est trop la merde" mais qui vient se bouffer un kebab, de s'acheter une paire de Nike et le dernier iPhone il est pas crédible - alors qu'en changeant le plus rarement possible de téléphone, de vêtements, en faisant à manger en famille, en groupe (il y'a des sites pour, co-cooking)), et puis en ne restant pas toujours dans le même groupe (pour plus apprendre à s'adapter qu'à s'intégrer) D'ailleurs ce genre de vidéo attirent essentiellement des personnes qui agissent dans ce sens, c'est à dire dans une lutte, contre quelque chose, contre le système, contre quelqu'un, avec de la rage, de la haine, de la colère, de la frustration (de pas pouvoir changer le monde (par la violence)) - beaucoup d'énergie certes, mais rien de concret, rien de positif. »


« [...] oui beh oui contre le premier évidemment !!! M'enfin tuer c'est un business selon qui est tué par qui ... (cf les guerres au moyen orient) »

« [...] ces vidéos sont là pour court-circuiter la raison avec l'appel à l'émotion ( dégout /colère ). Pour ce qui est des preuves, c'est une question d'observation et de logique, donc non. »

¶ Psycho (âme/esprit) pathie (souffrance) est de l'ordre de la souffrance interne. Quand on dit que le système est pourri et qu'on influge une souffrance à ce même monde, c'est qu'il y a une souffrance interne. (avec cette définition, Bush, Sachs ou autres élites mondiales sont des psychopathes). Dans le cas de cette vidéo également.
Mais si on serait tous des psychopathes d'après ces élites (pour justement conserveur leur place) les personnes qui changent le monde n'en sont pas forcément, ex. Lassange, Snowden, Poutin, Trovalds, la CNIL, la FSF, Wikipedia, ont confiance en l'humain et essaient de changer le système pour qu'il soit (de nouveau) basé sur la confiance. Seulement, il y a *des gens* à qui manquent des choses qui sont prêtes à tout pour *posséder*... et dans "prêtes à tout", meurtre, bracage, vols, agression ne sont pas des limites morales pour elles. »

« @Tout le monde
Regardez ces vidéos, mais n'en perdez pas votre esprit critique, votre morale et votre raison.



Gen0minD, le: 20/02/2016


 


La Peur - 3


Si les gens ont peur pour toi, laisse les gens tranquille, laisse les là où ils sont et focalise sur ta présence.


Gen0minD, le: 17/11/2015


 


La Peur - 2


Ce qui provoque la peur, l'appréhension, toute forme de peur liée au futur c'est l'espace entre la reflexion et l'action, plus il est grand, plus la peur est grande.

Plus on cherche à vaincre la peur, plus on s'y focalise, plus on y pense, plus y pose de résistance.

Laisse la peur entrer en toi, et agit.


Gen0minD, le: 17/11/2015


 


La Peur


Tue la peur.
La peur tue l'esprit.
Tue la peur qui te tue.
Laisse la te traverser.
Une fois passée, tu seras vivant et la peur sera partie.

Tue les cellules de la peur.
Tue la peur de perdre.
Tue la peur d'échouer.
Tue la peur d'être abandonné.
Tue la peur d'abandonner.
Laisse la te traverser et ressent ta présence.

Tue les cellules de peur.
Tue les cellules de l'anxiété.
Tue la peur de l'anxiété.
Casse les liens avec l'anxiété.

Tue les cellules de l'angoisse.
Tue la peur de l'angoisse.
Casse les liens avec l'angoisse.

Tue les cellules de la dépression.
Tue la peur de la dépression.
Casse les liens avec la dépression.

Tue les cellules de la peur.
Soit présent pour toi.
Créé des liens pour toi.

La peur est passagère
Tu es toujours là, tu n'es pas passager
La peur n'est pas toujours là
Alors que toi tu TOUJOURS seras là.


La peur c'est la petite mort
Laisse la peur, accepte la, laisse la passer son chemin
Et constate que tu es toujours là


Je suis.
Si j'ai peur, je ne suis pas la peur.
Je serais toujours là, pas la peur.


Tue la peur qui te tue.
La tuerie après la tuerie.
Je suis le tueur, pas la peur.

Je suis Un
Je suis Univers
La peur est petite
Je suis responsable de mon réél


- Inspiré par Dune (Franck Herbert)


Gen0minD, le: 16/11/2015


 


Re-Conditionnement


Plus de 2000 ans de conditionnement ont poussé l'être humain à se normaliser par peur d'être rejeté, différent, non accepté.

2000 ans de monothéisme a forgé un esprit de confrontation (opposé un groupe à un autre au nom d'une idée).

Remplissant notre âme de la trinité : un Dieu, un ennemi, un dogme poussant l'Homme à penser conformisme, punition et stigmatisation (appartient à notre groupe ou soit punis par Dieu) plutôt que relativisation, empathie et acceptation (j'ai ma place où que je sois, d'où que je sois et ce peu importe vers où ou vers qui je vais).

En fait, ça n'est pas la faute de la religion ou des croyances, qui ont pour but de relier et de moraliser les hommes, c'est une conséquence et non une cause.

"la religion pourrait être considérée comme un outil social permettant de maintenir l'unité nationale, l'identité nationale (dans les pays non-laïques), etc"
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ath%C3%A9isme#Ath.C3.A9isme_spirituel

Des traces de la théorie des cordes dans la philosophie ?

Là : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hyloth%C3%A9isme
Et là : https://fr.wikipedia.org/wiki/Panenth%C3%A9isme

"la force éternelle qui anime l'univers"

J'y vois une référence aux quatre forces élémentaires, car elles sont présente partout et en tout.

Cette force qui permet aux astres d'être autour des étoiles, tout comme aux atomes d'être cohérent est ce qui représente le "lien" entre toutes choses.

"Lien" ne signifie pas que chacun de ces éléments soient liés, mais qu'il existe une action ou une interaction entre chacun de ces éléments. Ça n'est pas un lien matériel, ça peut être une ou plusieurs des quatre forces, ou ça peut être une vibration, un ensemble, une dimension,

"Le Brahman est un concept provenant à l'origine des Védas. C'est un principe divin panenthéiste puisqu'à la fois transcendant et immanent. Il est l'indescriptible, le neutre, l'inépuisable, l'omniscient, l'omniprésent, l'original, l'existence infinie, l'Absolu, l'Éternel, l'Être, et le principe ultime qui est sans commencement et sans fin, – dans l'univers entier."
https://fr.wikipedia.org/wiki/Panenth%C3%A9isme


Gen0minD, le: 12/11/2015


 


Vidéos moralisatrices


Contexte : https://www.youtube.com/watch?v=RRhHSOOFhcE

Introduction:
-------------
Ce genre de vidéo font toutes les mêmes erreurs à placer l'humain en tant que victime du système, et esclave du travail. Nous allons voir ce qui est bon du moins bon en essayant de garder un œil objectif.


Gaspillage du temps:
--------------------
Le problème des distractions, n'est pas la distraction en elle même, depuis tout les temps, une fois la journée accomplie nous aimons et avons besoin de nous regrouper, pour discuter, jouer, nous distraire, parler les uns des autres.
Le problème est qu'aujourd'hui plutôt que de préférer les distractions qui apportent à tous, nous préférons les distractions qui apportent de l'argent à peu et par effet de masse, ce "peu", c'est à dire que celui, celle ou ceux que nous regardons à la télé, dans un concert ou dans toutes distractions où interviennent peu de personnes, leur porte monnaie se rempli en fonction du nombre de personne assistant à leur spectacle.
L'autre problème des distractions, c'est qu'aujourd'hui ils sont encadrés par des lois ou des morales de groupes qui font en sorte à ce que le spectateurs n'ai pas d'esprit critique.
Nous ne devons pas chercher à nous éduquer jusqu'à notre coucher, c'est usant de vivre ainsi.
Et sur les 7M de personnes, je doute fort que tout le monde veuille s'instruire.
Par rapport à la course au gain de temps, on oublie la perte de la pénibilité. Il fut un temps où le travail était dur, répétitif, un temps où les gens était plus obéissants et heureusement car grâce à eux nous avons atteint une belle autonomie technologique.
Non, moins de travail plus de chômage n'est pas un mal. Le mal est la façon dont le chômage, les non travailleurs sont stigmatisés et les travailleurs mis en avant. On oublie que dans le concept de travailler, il y a travailler de façon forcée, inutile (car oui il y a des métiers que je juge inutile) et il y a travailler de façon volontaire, d'appartenir à un groupe, de se sentir utile, que ça soit localement ou globalement.
La technique de décrire la routine, permet à chacun de se sentir concerné, mais à bien voir, qu'on travail ou non, chaque jour il faut se lever, se nourrir, chaque jour le soleil se lève, chaque jour il y a quelque chose à faire en commun avec le précédent. Le sentiment de routine, est (je pense) lié au sentiment inutilité et de non appartenance. Car au temps où de magnifiques édifices était fabriqués, les travailleurs (ou esclaves) voyait leur utilité (construire quelque chose) et se sentait appartenir à un groupe, car nous étions plus soudés, car plus dépendant les uns des autres.
Tout le monde ne connait pas la notion du "bon temps" sans avoir fourni d'effort pour l'acquérir.
De toute manière, quelle que soit la vie, tant qu'on ne laisse pas de trace de ce que nous avons appris, par l'enseignement, par nos enfants, la vie ne sert à rien. La vie ne sert que lorsque nous apprenons pour nous et que nous apprenons à autrui. La sens de la vie est le lien, la connaissance, la science, le savoir faire, la philosophie, la spiritualité. Une vie où nous n'aurions jamais travaillé et où nous aurions pris du "bon temps" ne sert pas plus que la vie d'une personne qui a travaillé toute sa vie.


Liberté:
--------
La notion de liberté s'est déformée avec le temps à cause du manque d'effort que nous avons à fournir. Elle est devenu absence de contrainte au lieue d'être resté entreprise.
Si nous devions nous nourrir de ce que la Terre propose, sans personnes qui ne dicte quoi que ce soit à qui que ce soit, la nature animale de l'Homme referait surface faisant du rapport dominant/dominé la structure de notre société. L'humain tout comme les espèces animales sociales a besoin d'être fragmenté et dirigée.
Ce dont nous n'avons pas besoin c'est de nous élever les uns contre les autres. Nous avons besoin d'être éduqué et de s'éduquer là était le rôle en parti des religions. Rôle fort louable mais à la limite de se sentir bien envers soi, envers autrui et envers la divinité.
L'absence de foi a déstructuré la société et le rapport entre chaque homme, et le rapport de chaque homme envers sa propre divinité, c'est à dire sa capacité à entreprendre. C'est ainsi que la liberté est devenue absence de contrainte : par athéisme non réfléchi et par acquisition rapide de ce dont nous désirons.


Les ressources:
---------------
L'eau potable a besoin de traitement pour être potable. L'eau potable n'est pas équitablement répartie. Ce qui est anormale dans notre rapport à l'eau n'est pas le fait de la payer, c'est les traitements qui peuvent être critiquables.
Gaïa, est l'entité vivante associé à la planète sur laquelle nous sommes. Elle relève du magnétisme fournit par son cœur (le noyau) qui lui même influence le comportement de chaque être, y compris le rapport à sa propre morphologie.


L'éducation:
------------
Le système éducatif a très bien fonctionné avant l'ère de l'industrialisation. Il a été rabaissé à la facilité et à détruire l'esprit critique.
C'est moche, mais nous ne sommes pas tous égaux face à la connaissance et à la science.



L'indépendance:
---------------
Si l'être humain est social, il est également dépendant et inter-dépendant : c'est à dire que tout le monde dépend de tout le monde. Le concept de dépendance affective fausse le rapport entre nous même, que chacun ne désir que des gens indépendants facilitant ainsi les fractures sociales. Je ne parle évidemment pas des dépendances pathologiques.
L'indépendance doit se gagner par groupe inter-connecté, c'est à dire que les 99%, la classe moyenne et pauvre doivent se sentir dépendant, aidant et respectueux les uns des autres, et à terme être indépendant d'un groupe ne cherchant que la domination.



Matériel:
---------
Se débarrasser de tout bien matériel voudrait dire retour en arrière. Et que je sache, si nous en sommes là, c'est que le retour en arrière n'est pas une option valide. Quelle que soit l'histoire du monde, ou la raison et l'origine d'Internet, il y a tout de mêmes des personnes qui ont permis Internet, il y a des personnes qui permettent l'accès à l'Informatique de manière libre : Linux, BSD, OSX (et oui car Apple utilise des composants libres, sans compter qu'Apple a fait le choix de rendre gratuit (mais pas libre) son système, sa suite multimédia (iLife) et sa suite bureautique (iWork). Il faut savoir aussi que Google finance la FSF (free software fundation) et en partie la communauté Linux.
En dehors de l'informatique, les GPS bien que critiquable par leur présence dans nos smartphone, nous permettent d'aller aussi loin que possible en transport terrestre à des endroits que nous ne connaitrions pas. Le liseuses électroniques permettent également un gain considérable en ressource (en papier et en ancre).
Cependant comme dans tout les sujets abordés, ça manque d'équilibre, les plus pauvres ne peuvent pas se payer d'ordinateur tandis que d'autres les collectionnes.
Un des problèmes du partage de ressources et des bien matériels, c'est cette volonté de satisfaire et de satisfaire sans penser écologie, sans penser globale, c'est avec cet irresponsable système de pensée que nous pouvons voir plus d'une centaine d'ordinateur, de voiture, de montre, de téléphone, tout ça sous couvert de satisfaire un goût esthétique, mais qu'est-ce que cela coûte en ressource globalement ? Beaucoup trop.


Le tiers-monde:
---------------
Le tiers monde n'a pas sa place avec un occident aussi agressif, oppresseur et profiteur. Le conditionnement et le modèle fournit par la classe "non pauvre" saturerait le monde et il serait d'autant plus pollué.
Personnellement, j'exigerai des pays "riches" qu'ils dédommagent les pays pauvres, j'exigerait également une diminution drastique des exports des pays pauvres vers les pays riches. Que tout le monde ait autant et équitablement... mais tout le monde n'est pas équitable.



Nouvel ordre mondial:
---------------------
Une union de l'humanité contre l'élite, n'aurait pas vraiment de sens, même si c'est sous entendu dans ces vidéos. Ce nouvel ordre mondial ne doit pas être instauré dans la peur par les élites, mais dans l'éthique par le peuple.
Tout ce qui n'est pas éthique, faussement éthique doit être mis de côté. Car il n'y a pas que les élites qui sont aussi mauvaises.




Réveil:
-------
Se réveiller ou ouvrir les yeux, veut dire ne pas agir bêtement contre telle ou telle chose. Cela veut surtout dire, calmer son mental et gérer ses émotions pour relier notre être à notre partie créative, divine, à cette liberté positive.
Ce sentiment d'impuissance paralysant est terrible au point où notre cerveau ne sait plus réagir avec lucidité face à des évènements qui nous aurait fait bondir il y a quelques temps. Il s'agit là d'un véritable problème cognitif.
Le problème avec ces vidéos c'est qu'elles ne font pas d'effets à des personnes résignées, blasées, fatiguées, usées.
Ce genre de vidéo n'est pas réaliste, elles sont négatives puis utopistes, comme si il était possible de changer tout le monde. Elle ne sont pas inutiles pour autant, car parmi les personnes qui aiment il y'en a qui agiront, auront un coup de génie, etc. Mais le véritable changement est spirituel et intérieur. On ne peut changer le système. Par contre, ce changement intérieur pourra changer des parties du monde.
Ce réveil intérieur, montrera la voie et ce sans peurs.
Car le faible des religions monothéistes, est la peur qu'elle implique.
Plus de 2000 ans de conditionnement ont poussé l'être humain à se normaliser par peur d'être rejeté, différent, non accepté. Les élites ont compris et d'ailleurs le mot "Illuminati" se rapproche de ceci: ils apportent la lumière aux idiots (nous). À noter, d'ailleurs, que Lucifer signifie le porteur de lumière.



Changement:
-----------
Changer intérieurement, tend à suivre la morale kantienne: "Expliqué simplement, le test qu'une personne devrait faire pour vérifier la qualité d'une action est de l'universaliser (s'imaginer que tout le monde agit de cette manière) et de vérifier si l'action ne devient pas contradictoire." (wikipédia)
Le changement doit d'abord impacter notre façon de consommer, pour se nourrir sainement, c'est relativement simple, il suffit de n'acheter que viandes, poissons, fruits & légumes, épices, céréales. Et de prendre le temps de faire la cuisine à plusieurs idéalement.
Le sens de la vie étant le lien : des rapports sociaux, notre rapport à nous même, notre rapport à l'amour (foi: amour inconditionnel), ainsi les rapports entre êtres humains se veut plus logiques, plus solides, naturellement plus éthiques et dans l'acceptation et la compassion plutôt que dans la compétition et la comparaison (bien que cela puisse servir à une certaine mesure)


GenOminD, le: 10/11/2015


 


Sens de la Vie


D'un point de vue scientifique, la "vie" au sens littéral sert au maintient de son espèce, que ça soit un virus, une plante, un animal, une bactérie, un poisson, un oiseau ou un mammifère, le point commun de tout ces êtres est que pour sa survie, il a besoin de se nourrir et se reproduire.
( Même si pour les virus, c'est d'après certains discutable )

Le sens de la vie est une question très subjective et toute relative à la place qu'on a dans la société ou dans un groupe et à la place qu'on pense avoir ou ressent.
Lorsque nous nous sentons à notre place, mais que cette question nous vient en tête, la réponse que j'apporterai c'est "par là", le sens de la vie, c'est par là. Je prendrais pas le mot "sens" comme définition mais plutôt comme orientation, direction
Le mouvement de conscience est de l'intérieur vers l'extérieur, c'est donc en essayant, en agissant, en échouant, on n'aime ou on n'aime pas telle ou telle chose qu'on s'ajuste et qu'on se trouve.

Le sens de la vie est intimement lié à la perception de nous même (physiquement, moralement, spirituellement) et à la perception de notre environnement (sommes nous à notre place, peur ou non de la routine, etc.)
Je suis venu sur ce lien car justement, je ne me trouve pas de fonction utile, et comme cela est déjà dit, je vois pour l'instant la vie de manière mécanique : j'ai l'impression depuis presque toujours que rien ne va dans le monde, et me dire que le sens de la vie c'est la famille, faire des enfants, avoir un travail qu'on aime est en réalité d'aucune utilité mondiale.
Imaginons, il y a 10.000 familles idéales qui sont justement dans le "métro-boulot-dodo" mais que leur boulot leur plaise et qu'au dodo chaque partenaire est heureux de l'autre. Comment peut-on envisager que ces familles, aussi bien soient-elles qu'elles participent dans l'amélioration de notre monde ? Comment oser dire que se poser la question est absurde alors que justement ils nous en faut un pour être heureux, comme oser dire qu'on se pose trop de questions quand on sait que la majorité des gens ne se content de que de s'amuser, voyager, travailler, payer, prendre/donner du plaisir et se reproduire ? Comment peut-on espérer que l'Homme s'élève spirituellement sachant ça ? Ça n'est selon moi pas possible. Se demander quel sens à sa vie est normal, c'est l'énergie qu'on met dans cette question ou dans la non action qui peut rendre le fait de se poser cette question pathologique (ce qui est qq part mon cas, puisque selon vu que rien n'a d'importance, je n'en fait qu'à ma tête)

Personnellement, j'idéalisait le futur comme étant plein de spiritualité, de respect de la nature et de voyages (réels, spatiaux et spirituels), d'intérêt pour la science avec le respect pour la vie. Une sorte de religion (relier les hommes) grâce à la science, grâce au respect, au savoir et à l'utilité que chacun peut avoir pour lui, ses proches ou pour l'humanité.

Mais, en réalité, depuis tout petit, je vois la vie comme un système dont il faut sortir. Un rouage qui tourne dans un sens qui n'a pas de sens. Depuis ado mes croyances, idées et angoisses se sont accentuées et fortifiées vers la fin des années 1990 avec les guerres, les fins du monde déjà prédites, les films comme Terminator ou Matrix confortant encore plus ma vision noire du monde ou encore tout ces jeux qui ont été inventés où pour gagner il fallait tuer. Comment voir ou agir pour faire contre poids à toute cette noirceur ?

Je me rappelle que tout petit, j'aimais déjà l'espace, que j'avais la tête dans la Lune et que des légos avec lesquelles j'adorait jouer, je faisait plein de scénario (aussi probable possible avec ce que je savais) pour aller dans l'espace.
Je me rappelle également que quand j'ai vu le film Hook (sur Peterpan) j'essayais de voler.
Je me rappelle aussi que j'avais tendance à me projeter dans des personnages de films qui pourrait me faire me sentir "en dehors" du système, "au delà", avec une conscience particulière. Bref. J'ai cherché un échappatoire et un sens de la vie assez vite.

Le sens de la vie est l'action, prenant en compte la mémoire, on se défini en fonction de nos actes, et chaque acte nous fera voir la vie autrement - dans le cas de cette dame, si elle cherche à sa vie car elle a tout acquis, alors qu'elle entreprenne des choses qu'elle ne connait pas, comme la peinture, la musique et que ce qu'elle apprend elle le transmette.

Dans une vision plus spirituelle, la conscience globale est faite pour se répandre. depuis que l'Homme existe, il est passé par des attachements familiaux, tribals, ethniques, puis on a cherché à voyager toujours plus loin, d'abord de Rome à Lutèce, puis de Brest à New York, (j'esquive les détails de l'histoire) mais parmi les hommes il y'en a qui sont sédentaires ou cartésiens et d'autre voyageurs ou rêveurs...
Depuis la "nuit des temps", l'Homme s'est émerveillé du ciel, de son environnement, cherchant à le comprendre, le maîtriser, l'utiliser, l'exploiter dans son intérêt ou l'intérêt du groupe dans lequel il se sent appartenir.
Nous sommes aujourd'hui tellement nombreux et dense en population que nous avons du mal à trouver notre place et utilité au sein de ce groupe immense qu'est l'humanité, groupe dont certains ont pleinement conscience justement grâce à l'expansion de la conscience.

Pour en revenir à un exemple concret, mettez vous à la place da la touche E sur votre clavier.
indispensable (du moins en français). Quels outils à cette touche E pour connaitre l'ensemble du clavier ? elle ne côtoie que quelques touches... et bien parmi ces outils, il y a la sensibilité (et donc l'empathie), il y a les voyages astraux, il y a l'Art, il y a tout ce qui permet à l'être humain d'élever sa conscience.
Je pense donc que se poser la question "quel est le sens de la vie" est une étape vers l'élévation et que la seule réponse valable que je peux donner est dans la spiritualité, et commencer à trouver son bonheur et son bien être dans le contentement. Pour ça, méditation, relaxation, appréciation d'un rien, émerveillement, contemplation aident en ce sens.

Je me souviens que dans le film Lucie il est dit que le sens de toute vie est la reproduction et/ou la transmission, ce que je trouve pas mal, je répondrais donc à cette femme, que le sens de sa vie ou la vie pour elle pourrait être celui d'enseigner ce qu'elle a appris.

À un enfant, je répondrais que la vie sert à se connaitre et à apprendre.
À un ado, je répondrais, que la vie te sert lorsque ce que tu fais te rends profondément heureux (à ne pas confondre avec le plaisir)
À un adulte, je répondrais, que ta vie sert à la vie. Chaque être humain est comme une antenne, il y'en a qui émettent plus et d'autres qui reçoivent plus, c'est une caractéristique et dès qu'une antenne cesse d'émettre ou de recevoir, la Vie, la Réalité en sont affectés forcément quelque part (s'il ne comprends pas, je lui explique l'Effet Papillon et la Loi d'Attraction d'Abraham Hicks)
À une personne âgée, qui aurait peur de la mort et se demanderai à quoi a servi sa vie, je lui dirait que quelle que soit son vécu, ce qu'elle a fait a forcément servi à quelqu'un ou à quelque chose, que même la plus fainéante des personnes, la plus déprimées, a un rôle bien particulier, ne serait-ce par exemple, que de freiner la sur-exploitation.
À un parent qui viendrai de perdre son enfant, je lui dirai qu'il vallait mieux qu'il le perde plutôt que le voir vivre un enfer (état végétatif, par ex), je lui dirai que justement la vie, tout une vie avec toutes les personnes qui existent, avec tout ce qui nous entourent, la vie ne tourne pas autour d'un seul être, même s'il nous est très cher.

Contexte: http://psychotherapeute.blogspot.fr/2011/05/quoi-sert-de-vivre.html


GenOminD, le: 29/10/2015


 


Violence et nature


Si on film un tigre entrain de dépioter une mignonne biche, un rapache entraint de dépioter un beau petit lévrier, ou encore un serpent entrain de bouffer un chien, ou encore deux mantes religieuses faire l'amour, ou encore comment un requin bouffe un poisson coffre, ou encore un ours qui boufferait un cochon, ou encore… je continue ? Non.

La Nature est violente. Mais sa violence n'est pas discutée.

Ces images sont horribles mais pas à cause de ce qui arrive à ces animaux, mais à cause du fait que ça soit fait aussi massivement, sur autant d'animaux. Mais pourquoi est-ce fait ainsi ? Parceque nous sommes trop : trop concentrés, trop consommateurs (je dis tjs, ne pas trop manger de viandes), trop con (de se toujours se battre au lieu de créer), trop avides (j'ai beaucoup, mais je veux plus - que ça soit liberté, argent ou pouvoir), trop orgueilleux (lorsque nous nous confortons dans une situation même si tout prouvent que cette situation est malsaine), trop pêcheurs (l'envie, le désir, le mental poussent à s'auto-détruire, et en masse, ça pousse au chaos et à la destruction).

Ne soyez pas choqué de ce qu'on leur fait mais plutôt de la nature humaine - à être dans "le plus, toujours plus" car c'est ça le vrai mal de notre société, de notre race, de notre espèce, de chacun de nous.

L'homme outrepasse pour son profit, et son pur profit, que ça soit d'être "de lumière" (au dessus des autres) ou que ça soit d'être "de matière" (mieux que les autres)

Alors, soit on outrepasse la Nature, en refusant toute forme de violence, se faisant végétarien, se faisant soi disant "être de lumière dans la paix, la compassion" - soit on outrepasse notre propre nature, en ne cherchant à rien outrepasser mais en acceptant tout ce qui est tel qu'il est.

En tant qu'espèce intelligente et après et seulement après sensible, nous devrions nous charger de notre propre conservation - cette conservation étant elle même chargée de nous maintenir dans un mode de vie sain.

Cette conservation qui devrait être naturelle nous a été enlevé le jour même où petits, nous mangions du gluten en regardant un écran hypnotiseur. À quel point les musiques des années 80/90 sont mémorables ? À quel point les adulescent/adultes se souviennent que trop bien de leur dessins animés ?

"Nous sommes des esclaves Néo" … non pas parce que nous travaillons, ce travail a ou peut avoir une utilité d'ordre locale, sociale voir globale, ex : je travail donc paies des impôts et ces impôts paient ceux qui ne travaillent pas - nous sommes des esclaves de notre mental, de la routine, d'un cerveau atrofié par le manque de créativité, de responsabilité, de tolérance, d'empathie, de respect - à force de vouloir du pouvoir sur notre vie, on en perd son sens : se reproduire, maintenir un environnement propice à notre évolution et à notre protection, et transmettre ce que nous savons.

Se reproduire = faire un enfant et faire en sorte que cet enfant ne manque de rien et grandisse et évolue dans une environnement sain. Ce qui semble compliqué pour la majorité de l'humanité à cause de ses hormones. Cette envie qui se fait passer pour un besoin de rapport sexuel couplé à un manque de responsabilité pousse les humains à se reproduire sans réfléchir et sans responsabilité.

Transmettre = la vie d'un humain conscient ressemble à un apprentissage constant de son environnement et au delà. Il ne se limite pas à une bataille contre qqch ou au plaisir "carpe diem"- il cherche à se rendre utile, à se dépasser, il cherche à aller au delà ce qu'il perçoit ce qui le tend vers une sagesse. Parmi les humains, il y a - parmi d'autres - ceux qui préfèrent se rattacher à du concret et travailler avec la terre et les matériaux. Personne n'est critiquable et chacun à son rôle à jouer dans sa propre vie et dans la vie de l'humanité. Si ne nous sommes pas tous un de manière physique, nous humains sommes tous relié par une base génétique et une conscience


Gen0minD, le: 07/06/2015


 


Bio-énergie


# 1er exercice :
- Ferme les yeux, fort
- Pendant que tu as les yeux fermés fort, respire fort en même temps
- Pendant que tu as les yeux fermés fort, et que tu respires fort, contracte le ventre comme pour pousser, comme pour accoucher
- À la troisième respiration, compte 1
- À la cinquième respiration, compte 2
- À la septième respiration, compte 3
- Ouvre les yeux, et ouvre la bouche, pendant 2 secondes
- Si tu n'as pas envie de bailler, recommence.

Le but de faire ceci, est de te forcer à te concentrer sur vide, sur rien, sur de l'action, rien dans ta tête ou ton esprit n'a de place à part ces actions, c'est une sorte de simulation de survie, car dans la survie, dans l'instinct, tu as besoin d'air (pour oxygéner le cerveau), de réactivité (pour pallier à la passivité que peut naître d'une angoisse, d'une anxiété ou d'une déprime) et de lucidité (besoin de détailler ? la lucidité est essentielle à la prise de décision pertinente).

Pour ce que tu demandes, ces mots d'amour, c'est bien de demander ça, très bien même, signe d'un état mental en bonne santé (ou suffisamment en bonne santé). Je te propose un deuxième exercice.
.
.
# 2ème exercice :
Je vais lister un ensemble de mots, que tu vas retenir. Une fois de plus, tu vas fermer les yeux (ça aider à se couper du monde, s'isoler, se sentir seul et le fait de savoir qu'on ferme ses yeux, ça peut donner un sentiment de repos (simulation de détente et de repos)), et pendant que tu fermes les yeux, tu vas dire à voix haute ces mots, puis dans ta tête, puis visualiser le mot (l'écrire mentalement). Voici les mots :
.
Amour.
Sérénité.
Lucidité.
Je m'aime.
J'aime.
Vie.
Fleur.
.
.
# 3ème exercice :
Après ce deuxième exercice, nous allons travailler le nerf vagual.
Pour cela, il faut inspirer par la bouche le plus longtemps possible. Quand ça devient plus dur, essayer d'inspirer par le nez. Il faut ensuite se concentrer pour expirer le plus lentement possible. Recommencer trois fois. Si le baillement n'arrive pas, recommencez. Le baillement a plein fonction : réguler l'air, aérer le cerveau, détendre, relaxer, quand on baille on ne pense pas, la pensée fait alors une pause ce qui fait du bien à tout le monde (corps, esprit, cerveau)
.
.
# 4ème exercice (si avec quelqu'un) :
Cet exercice, demande l'aide d'une personne. Il est très simple.
Il s'agit de se serrer dans les bras de l'autre personne. En posant sa tête sur l'épaule de l'autre. Cette forme de câlin, créé de l’ocytocine qui est une hormone indispensable au bien être (sensation d'amour) et qui aide à aimer, à s'attacher et à se sentir aimé. Ce câlin, doit durer au moins 3 minutes et se faire debout.
.
.
# 5ème exercice :
Le but de cet exercice, est de prendre conscience qu'en cas d'inconfort et d'insécurité, nous n'avons pas perdu le pouvoir de notre maitrise. Ce pouvoir peut nous échapper, mais il ne part pas. Il faut juste être conscient, qu'il est toujours là.
S'allonger sur le dos 3 minutes sur le sol. (inconfort)
S'allonger 3 minutes sur le lit sur le dos. (réconfort)
S'allonger sur le dos 5 minutes sur le sol. (insécurité/inconfort)
S'allonger 10 minutes sur le lit sur le ventre (ou sur le côté si ça n'est pas possible mais avec un coussin contre soi). (sécurité/confort)


Genomind, le: 03/04/2015


 


Vie privée


le concept de vie privée est compliqué dans un futur où nous avons à penser en tant qu'espèce plutôt qu'en tant qu'individu, ce qui est bloquant dans l'épanouissement de l'espèce n'est pas tant le manque de respect de la vie privée de qui dépend notre vie privée - je pense que l'absence de vie privée doit aller avec l'absence de secret et avec une confiance absolue dans tous les sens.


Gen0minD, le: 21/02/2015


 


La faim


CE DONT NOUS AVONS LE PLUS FAIM, ce n'est pas la nourriture, l'argent, la réussite, le statut, la sécurité, le sexe, ni même l'amour du sexe opposé. Souvent, des gens ont obtenu tout cela et sont restés insatisfaits et même souvent encore plus insatisfaits qu'au début de leur carrière (...). La faim secrète, c'est la personne intérieure qui meurt du désir que sa vie ait un sens, qui veut obstinément la fin de la souffrance, qui désire ardemment des réponses aux énigmes que sont l'amour; la mort, Dieu, l'âme, le bien et le mal. Une vie superficielle ne répondra jamais à ces questions, ne satisfera pas les besoins qui nous poussent à les poser.
Trouver les dimensions cachées en soi-même est le seul moyen d'apaiser sa faim la plus profonde. ~Deepak Chopra


Deepak Chopra, le: 20/12/2014


 


À propos de l auteur


Mon avis sur quelques points :
========================



- à propos du travail : je pense que l'homme n'est pas fait pour travailler sans raisons, je pense qu'il y'a trop de travails inutiles et que la raison "pour manger, pour payer mes factures" n'est pas une raison valable selon moi, il faut un moteur, quelque chose qui remue les tripes, un travail qui nous donne une bonne conscience, qui nous épanoui et qui ne nous isole pas les uns des autres, l'humain n'est pas fait pour rester assis sur une chaise toute la journée

- à propos de la sexualité : l'homosexualité me semble naturelle, mais les débats, et les lois à ce propos me paraissent "too much", j'ai rien contre les gays, mais contre ceux qui s'exhibent et se placent en martyr pour être au centre du sujet, ça j'aime pas

- à propos de la politique : j'suis dans l'genre technocrate, j'pense que la politique n'apporte pas grand'chose de concret, qu'à chaque situation il y a une solution technique (dans le sens où le travail peut apporter une solution), gauche, droite, centre,… pour moi c'est comme un grand cirque, avec des clowns et une familia (mafia) qui les financent

- à propos d'internet : on parle trop souvent de "liberté d'expression" ou de création, on parle rarement de responsabilité, c'est trop facile de se déresponsabiliser quand on est personne, autrement dit anonyme, la nature humaine étant ce qu'elle est, quand on a tout ce qu'on veut, on a la facheuse tendance à aller dans le transgressif pour ressentir de l'émotion forte (buzz, rire, sensibilité, peur)

- à propos de la musique : j'écoute du métal, du grindcore, pour les textes, pour leur engagement, et aussi parce que il y'a une tendance moins commerciale que pour la musique populaire - avec une préférence pour les groupes Napalm Deah et Sepultura (engagé depuis les années 90 - donc pas par effet de mode)
J'aime bien les musiques d'après guerre aussi (soul/jazz), c'est je trouve une sorte de musique joyeuse (que la guerre soit finie) et une forme de soulagement

- à propos de la liberté : à partir du moment où aucun n'empiète sur celle de l'autre, et qu'on assume nos choix, c'est que nous sommes libres, la connaissance permet simplement plus de choix


Gen0minD, le: 05/12/2014


 


Panier


Faut pas mettre tout le monde dans le même panier, c'est se rendre "idiots utile" !!!
Désolé, mais si c'est pour que ça hatise la haine entre gens du peuple juste sous prétexte de culture différente alors ces "élites" ont raison en pensant de *certains* qu'ils ne sont pas capables d'amour inconditionnel (sans conditions, sans exclusions).

Tout les sionnistes ne sont pas juifs (même si beaucoup) et tous les juifs ne sont pas sionnistes. Comme tout les arabes n'ont pas la haine des français, ou alors comme tout les français ne sont pas racistes... on est dans un monde de plus en plus dense, avec des barrières de plus en plus fines (grâce à Internet). Alors ce que j'écris je l'écris à un être humain. Et rien qu'un être humain. Et rien d'autre.

Étant incapable de haïr qui que ce soit - si ce n'est moi même parfois (c'est rare, c'est par irresponsabilité, manque d'entreprise, souvent feignant et par mes mauvais choix), je ne comprends pas qu'on déteste une personne, un groupe. Enfin bon, encore une fois c'est compliqué. La justice est très compliquée. Parce qu'un mec qui viole mon fils ou ma fille, je serais incapable de dire dans quel état je me trouverai à ce moment là.

On peut dire que le mot "amour" sonne un peu "cul cul" c'est pas faux, parce que son sens a été dénaturé - dans le respect il y a de l'amour, dans la tolérance, dans l'acceptation, dans la volonté d'aider, dans la critique posée ( = critiquer pour aider pas pour enfoncer ) , dans la coopération y'a du respect donc une forme d'amour - mais nan aujourd'hui dès qu'on parle d'amour les gens pensent Bisounours ... tu vois Choco, encore un exemple d'un bien qui sert un mal : le but du dessin n'est pas nécessairement malsain au début, mais le côté pervers de certains humains ont transformé l'estime de ce dessin et ses personnages d'un côté calin & tendre en un côté naïf et débile. Et d'ailleurs ce même mal pouvant parfois servir au bien d'une personne en lui rappelant d'être plus lucide ! >> Un bien servant un mal et un mal servant un bien.

Lucidité, soyez lucide. Cessez de haïr. Vous êtes programmé pour. Sortez de cette programmation.
L'Humain n'est pas fait pour être contre/aller contre qqch. Il est créateur né. Créateur de liens, créateur de vie, créateur loufoque, ou créateur de son confort ou créateur. Les plus vieux conflits recensé entre les hommes datent des religions.

Contexte : https://www.facebook.com/annickkinou/posts/10205491801482779?comment_id=10205493374802111


Gen0minD, le: 27/11/2014


 


Espionnage vous dites ?


Apple consentant ou pas à la surveillance de ces utilisateurs, je pense que la NSA n'a pas besoin de leur accord. Je pense aussi que la collecte de donnée de la NSA vise plus loin que le système, ainsi il n'y a pas nécessairement besoin d'un backdoor pour récupérer les données mais simplement d'une surveillance des ondes radios qui à humble avis ne sont pas chiffrées.

C'est pareil avec tout les géants du net.

J'évalue peut être mal l'ampleur et le pouvoir de la NSA, mais je pense que la Vérité n'est pas aussi simple que "Apple est coupable de collaborer", sinon ça ne serait même pas dis. Je pense que certaines de ces soi disantes fuites sur Internet n'en sont pas et ne font qu'influencer le lecteur dans un choix plutôt qu'un autre. Alimentant ainsi Internet de débats stériles et d'articles influençant le consommateur.

Par exemple, même les sites de news étant ce qu'il sont et étant sur un serveur qui ne leur appartiennent pas nécessairement, leurs données appartiennent avant tout à l'hébergeur du serveur et sont sur le disque dur de celui-ci. Parle-t-on d'espionnage ? Non. Pourquoi ? Parce que cette collecte (passive ou pas) est consentie.
Faut pas faire l'amalgame entre le fait que la NSA pirate/détourne les données et le fait qu'une entreprise soit impliquée dans l'écoute intergouvernementale. Ces 3 géants du numérique ne sont pas les seuls, car n'est pas cité Cisco, Huawey, IBM, Akamaï, … certainement aussi exploité par la NSA.

Ceux qui pensent encore que c'est pour les terroristes, posez-vous la question qui provoquent et financent les guerre ? Qui fabrique les (cyber)armes ?… C'est plus compliqué que "il y a des gentils et des méchants" - les uns utilisent les autres pour justifier certains actes.

J'en connais beaucoup qui se disent "je ne me reproche rien alors je crains rien" :

1- c'est pas parce que tu te reproches rien que tu peux laisser quelqu'un que tu ne connais pas tout savoir de toi ;

2- ce qui est su de toi est vendu, et perso, en plus que je n'aime pas que quelqu'un que je ne connais pas sache tout de moi, j'aime encore moins qu'il vende ces informations ;

3- les CGU et autres merdes illisibles sont systématiquement acceptées et cela nous fait accepter de devenir une ressource et non plus un être humain ;

4- ce que nous produisons dans le cyber-espace ne nous appartient déjà pas, cela appartient au détenteurs des serveurs, alors ce qui est sur ma machine, j'aimerais que ça ne soit qu'à moi ;

5- je ne prône pas pour autant l'anonymat total sur Internet, mais prônerait plutôt une responsabilité cyber-citoyenne.

Je comprends pourquoi tout est autant surveillé, et j'avoue que je pourrais avoir tendance à surveiller mes enfants sur Internet pour qu'ils ne se fassent pas cyber-lynchés ou pour qu'ils ne deviennent pas des agresseurs eux mêmes car la sensation que peut procurer la liberté sur Internet peut donner un sentiment de pouvoir, qui peut être malsain selon la nature et l'éducation de l'individu.



À la réaction "Téléphone de base, qui me sert amplement... Les iphones et autres smartphone ne sont pas une révolution, et ne font pas partie de ma défintion du progrès..." je réponds que la surveillance ne date pas d'il y a 10ans loin de là. Renseignez vous sur les techniques d'enregistrements des services secrets... quelques mots clefs : "minox braun numérique" , "traité de varsovie" , "affaires humides" , "sussex" , "stasi" , "dgse" - les appareils photo numériques existaient déjà dans les années 50. Question con, quand a-t-on été capable d'envoyer un satellite et de prendre des photos depuis l'espace ?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_du_vol_spatial
En 1957, on savait envoyer un engin spatial autonome en orbite autour de la planète.
Pour avoir été au musé des services secrets à Morges en Suisse, je peux vous garantir (sans photos à l'appui elles étaient interdites et des caméras nous filmaient dans les 2 mètres), que vu la taille des appareil d'enregistrement était tel qu'un bouton de manchette pouvait planquer un appareil photo. Pendant la guerre froide.

Les services de renseignement ont toujours une avance. Et vu la technologie qu'on a ou peut avoir entre nos mains, j'vous laisse imaginer (si vous y arriver) ce qu'ils peuvent avoir aujourd'hui.

• Je pense "surveillance ondes magnétiques large bande de fréquence" = espionnage ondes Bluetooth/WiFi/GSM/Radio/TNT/3G/4G/Edge/infrarouge) … comment sont calculées les audiences télé ?

• Je pense "micro de surveillance" = combien utilisent la fonction dictaphone sur son téléphone (smartphone ou pas d'ailleurs) ?

• Je pense "keylogger matériel" = qui fait confiance au constructeur de son clavier, qui a vérifié que RIEN n'est envoyé nul part que sur son ordi sur un clavier, ou dans la puce qui retransmet à la carte mère ?
Je pense "batterie de longue durée" = pourquoi les batteries iPhone ne s'enlève pas ? pour la solidité du produit ?

• Je pense "surveillance encéphalographique" = on sait que le cerveau génère des ondes différentes selon les pensées/émotions... elles même influencée par certains aliments/médicaments ("alicaments?"), alors pour une surveillance plus efficace il suffit de placer des limites dans les capacités mentale

• Je pense "manipulation psychologique et psychosomatique" = psychologique par acceptation de la surveillance dans le concept "télé-réalité" et psychosomatique ("une maladie organique lié à un facteur émotionnel") : permet d'altérer le comportement humain afin qu'il apprécie ce qu'il est censé "tolérer", entre acceptation implicite et tolérance explicite le premier est bien plus subtile et efficace pour obtenir la coopération (et donc une certaine passivité, limitation de capacité de (r)évolution)

• Je pense "prévisibilité induite" = des éléments précédents se créé tout une génération d'humains au comportement prévisible où le comportement et le choix n'est plus du ressort de l'être humain mais de la ressource (de travail) qu'il devient et de la possibilité qu'il a entre ces mains - l'enfance du sujet étant très importante, pour les personnes "débrouillardes" on fera en sorte que ce qu'il a soit le fruit de son travail ce qui le rendra moins partageur et à tendance communautariste, et que ceux qui le sont moins, soient dépendants d'un système et/ou d'un leader. Ainsi les fossés entre les classes sera maintenu sans effort. L'humain ne sera pas capable de penser en tant qu'espèce malgré un cyber-espace démontrant qui si tout le monde peut communiquer alors il n'y a pas de raisons de haïr qui que ce soit car faisant parti de cette même espèce. Dans l'espèce humaine, la barrière est avant tout mentale et conditionnée. Nous sommes sur les réseaux-sociaux et sur Internet une espèce ayant un groupe d'une taille potentiellement illimitée. Notre spiritualité est donc censée aller suffisamment en avant pour accepter/cultiver la différence pour en faire une certaine complémentarité, et non pour les conflits, car les conflits sur Internet n'apporte rien à personne.

• Je pense "garde fou auto-suggéré" = c'est à dire que par l'enfance et les choix qu'il a eu, le sujet n'aura pas de volonté de changer réellement et profondément sa vie afin d'être socialement et globalement utile. Les distractions, les jeux vidéos, les films, les sports, le "toujours plus" étant induit il sera à même de se défouler de lui même et de grandement atténuer tout volonté de révolution, et que ceux qui n'ont pas de forces vitales de les rendre dépendant d'une médication subtile ne soignant pas mais rendant dépendant. Le comportement des gens réellement en marges sera alors naturellement défini comme étant "en marge", à "contre sens" voir "égoïste" et n'étant pas une réelle possibilité d'évolution spirituelle, car du minimalisme et de la spiritualité se créé des liens entre les humains inconditionnels et probablement menaçant le règne mondiale.

• Je pense "affinité avec sa prison dorée" = en plus d'accepter et/ou de se complaire dans notre état étant ainsi incapable de révolution et de rejet des systèmes en places, nous nous battons afin de toujours plus dorer notre prison dans laquelle nous ne sommes pas si mal - car en regardant les horreurs dans le maghreb, en Afrique ou en Asie (espaces de la terre exploités pour ses ressources) - on est dans un état ou au lieu d'améliorer les choses pour nos lointaines descendances (et ainsi penser en tant qu'espèce et pas en tant que famille/communauté) nous apprécions de plus bel notre position dans le monde. Nous rendant ainsi heureux d'avoir (des consommateurs, une ressource maintenant un système en place) ce que nous avons plutôt que d'être heureux d'être ce que nous sommes (des bâtisseurs de l'avenir que nous pourrions être). Nous nous limitons à ce qu'on peut être au lieu de percevoir en tant qu'espèce intelligente ce qui est la force de notre amour, c'est à dire apprécier et faire découvrir. La mission de chacun sur cette planète est simple, reproduire et transmettre. Nous êtres humains sommes dans un état où la transmission ne sert que l'intérêt d'un groupe, son propre groupe. La spiritualité en plus d'être montrée du doigt comme étant "utopique" , "inutile" ou pire "pour les gens bizarres" n'est qu'un tas de cendre sur lequel certains soufflent en prêchant la sienne, découpant ainsi l'humanité et la pensée globale en morceau.

• Je pense "peurs/inquiétudes/angoisses auto-créées" = ces informations aussi inutiles que factices, 2012 est le parfait exemple qu'il est facile de déployer une information fausse mais considérée comme vraie car omniprésente, ces sentiments négatifs rendant certains individus fragiles, émotifs, influençables, perturbés, malades. La passion et la mission d'une personne étant alors son seul outil de passer outre ces tempêtes cyber-psychologiques (grand flot d'informations qui rend la personne modulable). Des groupes émergerons ainsi se présentant comme étant solutionnaires (qui proposent des solutions) mais ayant pour but leur gloire et leur fierté personnelle, alimentant un égo de dimension matérialiste se présentant sous un faux spiritualisme. Être au service de l'autre c'est avant tout agir dans un sens ou cet autre deviendrait indépendant, autonome et stable émotionnellement (donc toujours pourvu d'émotions, sachant les gérer)

• Niveau technique : je ne parlerai pas de la manipulation des sons (ces fameuses chansons qui restent dans la tête), de la manipulation des images (créant un focus sur une zone de l'image, mot clef : "neuro marketing"), de la manipulation des odeurs (rappelant un repas précédemment agréable et poussant au désir, ainsi il est difficile de se défaire des addictions alimentaires), de la manipulation des goûts (par des agents de textures, par des agents chimiques provoquant une sensation de saveur, des différents sucres raffinés et/ou chimiques omniprésents), de la manipulation de la pensée par des idéologie formatrices (qui formatent et limite la pensée énoncée par des "modèles" - personnalité appréciée) - le tout forgeant un individu docile, subtilement dépendant et faussement libre puis finalement de la manipulation sensorielles (là où le sexe son addiction intervient). Moins on réfléchi, plus on agit instinctivement/émotionnellement plus on est maniable.


Gen0minD, le: 24/11/2014


 


Lucifer


"Christus verus Lucifer" = "Christ véritable porteur de lumière"

Je crois comprendre :
- que la "religion" de Christ n'est pas "relier les gens par l'amour" mais simplement "relier les gens" ;
- qu'en fait ça pousse au communautarisme et implicitement au conflit ;
- que ça a poussé au lien humain par la conquête (les croyants monothéistes sont les plus conquérants)
- Lucifer a été diabolisé pour pousser les gens dans volonté de croire en Dieu (le bon, le moralisateur, le )

Alors que si les gens adoreraient Lucifer, ils chercheraient peut être (justement la lumière, et potentiellement à être illuminateurs…

La religion c'est relier les gens en petit groupes (et non diviser comme on peut le croire) pour que les organisateurs (lucifériens) garde leur entreprise et leur pouvoir.

Les illuminatis (lucifériens) sont comme une entreprise familiale intergénérationnelle, on y accepte pas des gens qui n'en font pas parti… comme dans beaucoup de groupes, les gens sont sélectionnés.

Dans la langue hébraique, la notion de "satan" est relié à l'adversité, et n'a étymologiquement parlant, aucun rapport avec Lucifer. D'ailleurs "satan" est un nom commun (ou un verbe).

--

1- mes déductions ne viennent pas de "canaux new-age" mais de ma logique, en reprenant les racines des mots
2- vénérer Satan = vénérer un adversaire, vénérer Lucifer = vénérer le porteur de Lumière (Illuminati)
3- ceux qui "pensent" que "l'Enfer est une orgie éternelle ou les plaisirs charnelles y sont à volonté" ont déjà un problème avec la nature humaine, et donc sont effectivement sataniques (en adversité avec l'équilibre)
4- je ne parle de choses que je n'ai effectivement pas vécue, mais qui m'ont été raconté, par des africains (nord et centre)
5- une fois encore, par rapport à l'étymologie ; "le terme de démon a acquis, de la part des ecclésiastiques, le sens d'ange déchu - et l'ecclésiaste est celui qui s'adresse à la foule" => ça veut dire que c'est l'Homme qui a diffusé une croyance pour un pouvoir, et cacher un savoir, car "celui qui porte la lumière" n'est pas "l'adversaire" : "celui qui porte la lumière" = l'élite / "l'adversaire" = le pêcheur / ça n'est que de la logique (je l'accorde, ça peut être subjective)
6- pour les expériences démoniaques, ça ne remet pas en cause l'horreur qu'on peut y vivre, ni l'intensité de la violence et de la terreur qui peut en être émise
7- je ne pense pas l'homme coupable de tous les maux de cette planète, je crois qu'il y a des influences, des environnements et des prédisposition qui font de l'homme un loup pour l'homme ou qui peuvent de l'homme un ange pour son prochain, ça serait trop simple de dire "l'homme est bon" ou "l'homme est mauvais", c'est plus subtile et compliqué, la Nature et le Divin n'a rien de binaire, il n'y a qu'en informatique qu'il n'y a que du binaire

--

Étymologie : Le nom « satan » apparaît d'abord dans la Bible hébraïque, en hébreu שָׂטָן (śāṭān). Il est manifestement relié au verbe śāṭan mais la signification exacte de ce verbe est problématique car la racine ŚṬN n'a pas d'équivalent dans les langues sémitiques antérieures ou contemporaines de l'hébreu biblique.

--

« Les deux premiers pécheurs adoptèrent la même excuse : “Je ne suis pas complètement coupable, car quelqu'un d'autre m'a tenté !” (...) Il est réconfortant de se défendre ainsi. (...) Mais c'est une consolation fausse. La Bible montre qu'aucun être surnaturel ne nous tente. Selon la Bible, chaque pécheur est seul responsable de ses propres péchés. Voilà le vrai diable : le cœur humain. » - Alan Hayward, Le vrai diable [archive], Mission biblique christadelphe, pp. 36-37

--

Lucifer = le porteur de lumière
Démon = la voix intérieure
Satan =~ adversaire

Le mal n'est pas celui qu'on croit.

Le diable se fait passer pour le gentil et il montre du doigt qqn/qqch d'autres de mal.

Les peuples n'ont pas été massacré au nom de Lucifer, les religions belliqueuses et envahissante ne font pas la guerre et les conflits au nom de Lucifer, les élites, les élites utilisent depuis toujours le satanisme pour imposer la morale divine, et une façon de penser dualiste et primaire.

Ces "illuminés" ont façonné l'Histoire.

L'histoire est fausse.

Le mal s'est imprégné de l'Homme et l'Homme s'est donné le pouvoir de s'imprégner du mal.

Que ça soit courants new-age, ou religions, la spiritualité qui s'en dégage façonne des différences, d'un mal et d'une non acceptation de notre nature contrastée.

Si j'appartiens à un groupe et pas un autre, quel que soit ce groupe, alors je n'appartiens pas à l'autre… donc il y a une différence dans l'esprit.

Qu'il y ait des différences est indispensables, c'est grâce aux différences qu'il y a des complémentarité. Mais quand cette différence se cultive elle même dans notre esprit, alors ça n'est pas la complémentarité qui émerge mais tout un tas d'oppositions.

L'amour, la méditation et la passion sont des outils pour transcender ce comportement qui nous envahi, ne serait-ce que parce qu'il est dans l'esprit de l'autre.

Un mal qui se nourrit de lui même, et dont que personne aime.

--

Reconnait ton mal intérieur.
Reconnait le mal autour de toi
Reconnait que sans le mal il n'y aurait rien de ce qu'on connait
Reconnait que rien n'est parfait
Ni Dieu, ni la Nature, ni le Cosmos
Et de la relativité tu apprendras
Que ta vie est ton reflet
Que la vie est ce que toi tu perçoit
Que nos vie est un ensemble de choses et non pas une chose
Que la vie ne se définit pas elle est un ensemble de définitions




Gen0minD, le: 21/11/2014


 


Amour


Tant de phrases pour définir l'amour, tant de recherche pour comprendre l'amour, en vain.
La raison a du mal avec l'amour.

L'amour apporte la vérité, la vie, la joie, le confort.
Au Dieu merci de me donner tous ces sens si merveilleux, tu ne nous a pas donné un cœur pour nous haïr ni des mains pour nous tuer, nous sommes si bêtes.

Je vois ton amour partout Dieu tout puissant.
Je vois la pomme qui tombe de l'arbre pour me rassasié sans me demander en retour, quel amour.
Je vois la chienne qui défend ses enfants et les porter partout pour tout leurs donner, sans demander en retour, quel amour.
Je vois que Dieu nous laisses vivre sans venir nous juger tous les jours de nos pêchers, quel amour.
Je vois que la vie est gratuite tout comme l'eau et les aliments naturels, quel amour.
Tu envois ton fils unique mort pour nous afin de pardonner nos pêchers, quel amour.

Oh Dieu remplis d'amour, je vois tes œuvres remplis d'amour avec mon cœur mais les scientifiques ont fermé le leur pour te chercher par la raison, pauvre à eux car ils n'ont pas compris et ne te trouveront pas.
Ils seront comme une feuille morte et comme une pierre, ils trouveront des traces de ton fils unique venu sur la terre et ne pourront rien contre la Bible.

Je suis si bête, si faible, je travail pour donner, je suis remplis d'amour et les gens ne m'ont pas reconnu.
Je suis le pommier qui travail dure avec le soleil la terre et l'eau pour te donner la vie.
L'amour donne la vie et ils ne t'ont pas reconnu ses lâches mais utilisés avec leurs produits remplis de saleté.
Dieu a parfaitement conçu les nuages afin qu'ils donnent de l'eau à toute la terre sinon les plantes seraient mortes !
Les scientifiques n'ont pas compris l'amour d'un nuage qui donne de l'eau à ses plantes afin de donner la vie car leur raison a prit le dessus.

Regarde atour de toi et dis merci à Dieu.
Les hommes ne t'ont pas reconnu car ils sont trop dans leur propre plaisir qui finiras par les tuer.
Ils ne sont même pas reconnaissant à leur parents pour leur création alors comment ils pourraient te dire merci ?!
Je vois tes formes, tes goûts, tes couleurs, tous tes choix remplis d'amour.
Mais ils continuent de dire que tout cela vient du hasard !
Le hasard ne connait pas l'amour, tu le sais oh combien Dieu.
Tu sais aussi que le hasard ne donne pas la vie car il n'est pas parfait.
Comment le hasard peut faire de la logique avec l'oxygène l'eau la graine la pierre les animaux la pensée ?
Les scientifiques pensent que l'eau a donné la vie mais je ne vois rien quand je met de l'eau dans mon verre.
Alors ils ont cherché une excuse remplis de raison et de mensonges disant qu'il faut du temps mais toi Dieu tu
sais qu'ils n'étaient pas là pour constater les faits, ce sont leur imagination remplis de raison qui les détruits.

Que deviendrai une fille si sa mère ne lui donnait pas d'amour ?
Une catastrophe dure à réparer, pauvre, je pleure pour elle, car ce n'est pas sa faute.
Sans amour, nous avons que catastrophes, quel horreur !
Quel horreur de faire placer ce plaisir avant l'amour, quel saleté !
Ils ne jurent que par le corps et ils seront déçu quand leur peau sera pourris car ils ne leur resteront rien.

"Avec l'amour, je ne serais jamais déçu car il est comme toi Dieu, éternelle."


Zekritek, le: 13/09/2014


 


La circoncision



*** Cet article contient des liens vers des images et des vidéos
*** pouvant choquer la sensibilité des plus jeunes :
*** partie sexuelle visible, opération chirurgicale



Introduction

Cet article concerne la circoncision et son influence dans le comportement humain, et posera quelques doutes concernant le SIDA. La circoncision n'est pas un acte banal ou normal, bien qu'il soit aujourd'hui dans certains endroits un signe de conformité : les personnes qui se font percer les oreilles, font une modification physique esthétique, nous ne dirons pas d'une personne qui n'a pas les oreilles percées - donc intactes - qu'elle est "non-percée". En fait, nous devrions plutôt parler de mutilation et de personnes intact que de circoncis et non-circoncis, car cela fait de cette opération un acte banal et normal, alors qu'une modification chirurgicale n'a certainement rien de banal, et n'est normale qu'en cas de nécessité.



Circoncision - Comportement

Aujourd'hui nous en sommes à un stade où la loi a pris le dessus sur nos libertés.

Hier, lors de la reconnaissance de notre Père (et d'une certaine manière Dieu) comme Autorité, c'est notre nature qui s'est soumise à cette autorité.

Quoi qu'on en dise, la circoncision ou mutilation sexuelle masculine est un acte tribal, familial ou religieux : le but étant que l'enfant prenne la voie de son père (1)

Les arguments comme l'hygiène ou les MST sont utilisés pour continuer cette pratique. Ce n'est pas par la mutilation que nous devons éviter une MST, ce n'est pas la mutilation qui permet d'être plus propre. C'est en se lavant, en prenant soin de soi, physiquement et moralement. Car si la santé et l'hygiène sont importantes, la morale aussi : elle influencera notre infidélité et notre irresponsabilité. Moins de partenaires multiples, moins de risques.

Les infections et les maladies sexuellement transmissibles ont peu de chances d'arriver entre deux personnes qui font attention à leur hygiène et à leur morale, attention à ne pas comprendre qu'une personne infectée est donc sale ou amorale !
À croire, que c'est pour maintenir cette hiérarchie que la circoncision est devenue pratique et courante pour les non-croyants. C'est horrible de voir à quel point tout est relié, et que par conséquent tout semble calculé pour tout nous maintenir dans un état de soumission.

De plus le gland n'est plus protégé, il pose donc des problèmes d'hygiène pour le bébé où le gland peut frotter contre la couche, du coup les urines et les excréments.

Le rôle protecteur et humidificateur du prépuce étant ôté, le gland est moins sensible, il devient alors plus dur à exciter, le pénis lui-même est moins humide et nécessite souvent un lubrifiant (naturel ou pas) plus abondant. Un gland moins sensible sera plus à même de forcer une pénétration, la douleur de l'homme mutilé sera moindre par rapport à la douleur de l'homme intact.

On se retrouve alors avec un tableau presque glauque, d'un homme autoritaire, qui reproduira sa mutilation sur son enfant et d’un homme qui sera probablement plus agressif lors de ses rapports sexuels, et sera donc plus à même de faire du mal sans trop se faire du mal, involontairement ou pas. Voyons, les conditions de la circoncision.




Circoncision - En société

Voici une liste d'argument favorable à la circoncision que je me permets de critiquer (7) :

- Look plus sexy, apparence plus esthétique

> Ce qui est un comportement sectaire et divisionnaire, accusant de même que "tous ceux qui ne croient pas en moi sont mes ennemis" ici "tous ceux qui ne sont pas circoncis ont un pénis moins sexy" - comportement d’autorité décrit dans le premier chapitre de cet article, ce comportement est viral et devient par sa nature une norme basée sur le jugement d’une minorité (reproductible sur d'autres ainsi que sur ces descendances)

- Le gland étant un symbole de virilité, le pénis circoncis donne une allure plus virile

> La virilité n'a rien à voir avec le sexe, ce commentaire est en lien avec le précédent : un jugement basé sur l'esthétique est à fortiori provient d’une personne plus artificielle. La virilité est un état comportemental, un homme ne se dit pas virile, il sera dit de lui qu'il est virile, ce sera souvent par la force et l'énergie qu'il emploie dans ces rapports (sexuel ou autres)

- Presque tous les grands acteurs pornos sont circoncis: Peter North, Rocco Siffredi (x)

> Peter North est états-uniens (états-uniens qui vit aux États-unis) et est mutilé de force, vu que son père l'a été, et que c'est un phénomène de société autoritaire pour forcer à la conformité. Rocco Siffredi n'est pas circoncis, son gland est entièrement décalotté lorsque son sexe est en érection. De nombreuses personnes confondent circoncis et décalotté, vu que le final est l’exposition du gland – circoncision = mutilation sexuelle masculine pour ôter le prépuce / décalotté = gland exposé à l’extérieur laissant le prépuce replié ou déplié (selon sa longueur) derrière lui

- Contact direct du gland avec le vagin, donc meilleur frottement du gland et de sa couronne contre la paroi vaginale. Également: pas de masturbation du prépuce sur le gland lors d'un rapport vaginal. Cela permet aux 2 partenaires de se sentir plus près l'un de l'autre, sans "mur" ou sensation de "capote" entre les 2.

> Les 2 partenaires se sentent plus près l'un de l'autre dans la position du missionnaire, pas si le gland touche directement les parois vaginales, dans la position de la levrette, je doute fortement que les 2 partenaires se sentent plus près l'un de l'autre. Pour avoir discuté avec plusieurs femme, avec ou sans préservatif, il n'y a pas de différence, circoncis ou non, il n'y en aura pas plus.

- Gland plus robuste et râpeux + séparation plus marquée entre le gland et la tige, permettant plus de plaisir intravaginal chez la femme

> L'intérieur du vagin n'est pas assez sensible pour différencier peau/gland, c'est la différence de taille gland/pénis qui est ressentie. De plus un gland protégé par le prépuce est certainement plus résistant qu’un gland asséché.

- Meilleure sensation pénétrative et orgasmique pour l'homme, stade orgasmique prolongé.

> Le gland étant moins sensible, le frein parfois absent, toute la pression monte par les va-et-vient autour du pénis, qui doivent durer plus longtemps, et qui pour certaine peuvent être parfois trop long.

- Meilleur contrôle éjaculatoire, qui permet de faire jouir la femme en premier

> C'est faux, c’est la respiration permet ça, le contrôle n’est pas uniquement nerveux mais cérébrale, on parle de contrôle lorsque le cerveau emploie une partie de son énergie à canaliser, diminuer ou accentuer l’énergie déployée dans les nerfs

- Fellation facilitée et rendue plus agréable pour celle (voire celui) qui la réalise

> Certaines/certains aiment jouer avec le prépuce. En érection, le gland décalotté, la fellation est plus simple avec un pénis intact (=non mutilé) pour la masturbation qui l'accompagne, tandis qu’un pénis sans prépuce ne permet pas de mouvement de va-et-vient naturel, la peau devra être remontée de la base ou la verge devra être lubrifiée pour permettre le mouvement

-Possibilité de tirer plus "violemment" en l'absence de prépuces serrés ou freins courts

> Cette possibilité n'est demandée que par les mutilés… euh… les circoncis, et n'a pas de rapport avec le prépuce mais avec l'absence de frein

-Au cas où la circoncision ne signifierait pas de différence significative au niveau des sensations sexuelles, le look plus sexy lui-même aura une influence importante sur le sexe!

> Vu que c'est l'image qui y est répandue oui, bienvenue dans un monde où si tu es différent, tu es laid.




Circoncision - Qui ? Pourquoi ? Où ?

Qui est circoncis ?
- les centre-africains
- les juifs
- les musulmans
- les chrétiens (certaines déviances)
- les états-uniens
- les conformistes ?

Pourquoi ?
- pour lutter contre la masturbation qui était alors considérée comme une névrose ;
- pour des pratiques rituelles (probablement liées à celle ci-dessus) ;
- pour une raison d’hygiène (le prépuce est prospère à certains microbes, mais le prépuce a pour rôle de protéger le gland) (2) ;
- la vente de prépuce est courante dans le domaine de la cosmétique (3) ;

Conséquences logiques (sans avoir de connaissances) :
- la lutte contre la masturbation implique une frustration inconsciente ;
- se soumettre à un rituel religieux soumet inconsciemment l’enfant à une Autorité ;
- utilisation d'artifice ou de sécrétion pour la masturbation, ou même la pénétration ;
- assèchement du gland (désensibilisation)

La circoncision n’apparait pas où ?
- dans l’Hindouisme
- le Jaïnisme
- le Bouddhisme
- le Taoïsme
- le Catholicisme

Et enfin, il est possible d'associer la circoncision à :
- une désensibilisation d'une parti de l'appareil génital masculin ;
- l'élimination de bactéries bénignes utiles au bon fonctionnement de l'appareil génital masculin ;
- la non détection de MST ou d'IST chez la femme, l'homme n'aura pas de symptômes vu que la plus part des IST sont maintenues en vie tant qu'ils ne sont pas exposés à l'air ;
- des opérations sont mal faite et enlève trop de peau ;
- toutes ces mamans irresponsables, qui s'occuper peu, ou pas assez de l'hygiène génitale de leurs fils : "allez on va circoncire, ça sera plus facile à laver"
- un abus de langage de circoncis / non-circoncis (comme si la circoncision était normale, et le fait de ne pas avoir subi cette chirurgie était anormal )




Circoncision & SIDA

Il est très important de savoir ce que signifie SIDA.
SIDA : Syndrome d’Immuno Déficience Acquise

(a) Syndrome (source : Wikipedia) :
Le terme est issu du grec ancien, de sun (avec) et dramein provenant de trekhein (courir). Etymologiquement, il signifie « conjonction » ou « réunion d'éléments distincts »

(b) Immuno Déficience (source : www.mediadico.com) :
Diminution ou disparition des réactions immunitaires.

(d) Acquise, du verbe acquérir :
Devenir propriétaire de quelque chose

Il s’agit donc d’un ensemble d’éléments dont le sujet infecté, fait disparaître peu à peu ses défenses immunitaires.
Ce n’est pas un virus, le SIDA se transmet via un support génétique ou infectieux.
Les virus sont composés d'une ou plusieurs molécules d'acide nucléique (soit d'ADN, soit d'ARN) et se reproduisent grâce aux cellules de leur hôte.

Le VIH (Virus de l'Immunodéficience Humaine) qui infecte les personnes et qui se transmet par sécrétion corporelle, c’est à dire essentiellement : le sperme, la cyprine, le sang, les urines, la salive, les larmes et le liquide utilisé par le rectum pour l’éjection des excréments et le lait d’une mère infectée.

Pour qu'il y ait contagion, la personne infectée doit envoyer une sécrétion suffisamment chargée à la personne saine pour l'infecter. À noter que urine, larmes, salives contiennent une charge virale jugée insuffisante pour se développer dans sa cible mais suffisante pour conseiller l’usage du préservatif dans les rapports oraux (en cas de saignement des gencives par exemple).
Ces secrétions contiennent une charge virale pour la simple et bonne raison qu’elles contiennent une part d’ADN et une part d’ARN de la personne infectée.

De ce qui a été étudié jusqu’ici, un homme infecté peut transmettre à un homme ou à une femme le SIDA des manières suivantes :
- échange de seringues usagées (échange sanguin)
- pénétration vaginale, anale
- par un baiser utilisant la langue (échange de salive)
- rapport sexuel oral (échange salive/sperme, ou sang/sperme)

Concrètement, si un homme infecté envoie sa sécrétion dans sa partenaire, sa partenaire sera infectée s’il y a une lésion (rapport violent, souvent requis par les mutilés pour ressentir le plaisir au vu de l’insensibilité de leur gland), si la femme a ses menstruations ou si elle est vierge et qu’elle saigne.
Les muqueuses possèdent leur propre défense immunitaire, et sont plus imperméables que la peau, le VIH ne s’attrape donc pas par la pénétration du sperme dans la muqueuse. (9)
On en déduit qu’une femme (ou un homme) infecte si cet homme a également des microlésions sur le gland, le frein ou le méat, alors le contact avec le sang peut pénétrer le partenaire qui pénètre l’autre.
La transmission du VIH lors de la pénétration se fait grâce à des microlésion (sur le gland ou sur les muqueuses vaginales).

Rappelons-le, le SIDA est un syndrome d’immunodéficience acquise, ce n’est ni une maladie, ni un virus, ni une infection, d'après ce qu'on nous en dit, il est la conséquence d’un ensemble de désordres physiologiques dûs principalement au VIH. Mais il peut être dû à une déficience immunitaire, c’est à dire que le taux de défense immunitaire va en diminuant.
Différentes drogues ont ces propriétés d’immunodéficience comme certain antibiotiques lourds. Les toxicomanes souffrent probablement d'immuno-déficience.
Le VIH bien qu’il soit un virus non isolé, en est une source.
Cette immunodéficience peut être la conséquence d’un mode de vie malsain, les drogues, les blessures non soignées, une morale perturbée : échange de plusieurs partenaires (problème de l'estime de l’autre), manque de propreté (problème d'estime de soi), excès de désirs (mauvaise estime du bonheur) - peuvent être des causes.

Des MST peuvent tuer et accouplés à une immunodéficience, on parlera de SIDA, ce qui est bel et bien le cas, mais par associatio, on accusera encore une fois le VIH, ce qui est encore une fois un amalgame - d'ailleurs ce dernier cas qui est également courant en Afrique, en Asie ou dans les pays chauds où la pauvreté (manque de moyen pour l'hygiène) et le manque d'éducation (hypersexualité) sont majoritaires.
À noter que les vaccins des différentes hépatites ne sont pas pratiqués partout, sur les personnes diagnostiquées avec le SIDA, il faut noter que les tests ELISA et Western Biot ne sont pas spécifique au VIH (a).

Il faut savoir que le dépistage du SIDA est différent selon le pays où le test est effectué, une personne diagnostiquée positive en Afrique centrale, pourrait être diagnostiquée négative en Australie.

Sachant cela, il est vrai de dire que le SIDA tue plus en Afrique mais pas nécessairement à cause du VIH.

Certaines immunodéficiences peuvent se régler grâce à de la nourriture et de l'eau saine, pas avec des Dolipranes ni des antirétroviraux. Seulement les examens coûtent de l’argent.

À noter, que justement le problème de fond, de l'Afrique et de l'expansion de ce virus coïncide à peu près avec la malbouffe, la circulation de drogues et les comportements infidèles. Les moustiques ne transmettent pas le VIH (charge virale insuffisante), ce n’est pas une cause de transmission en Afrique.

L'agriculture intensive telle qu'elle est aujourd'hui, avec les nombreux produits chimiques balancés dessus pour "avoir des fruits plus gros - plus compétitifs sur le marché (!)" en plus d'appauvrir les terres en minéraux, font des fruits, légumes et céréales qui appauvrissent les êtres vivants les consommant, l'humain y compris.

La circoncision n'a rien à voir avec la prévention contre le VIH, si c'était le cas, il y aurait très peu de cas aux États-Unis, or les Etats-Unis sont un pays (?) des plus infectés (4) - c'est encore une fois une raison économique (il faut savoir que les prépuces sont utilisés dans des crèmes cosmétiques). Sans compter que les pays musulmans (exemple l'Algérie, où la circoncision n'est pas pratiqué et où une mesure du nombre de cas a été effectué) où la polygamie est autorisée ne sont pas les pays les plus infectés. (4)
L’efficacité de la circoncision concerne certaines IST et MST, peut avoir été prouvée ainsi :
- on a pris 100 hommes, on leur fait un dépistage
- on en a pris 50 d’entre eux, on les a circoncis
- on a pris les 50 autres on ne leur a rien fait
- sur une période de 4 mois, on regarde lesquelles ont attrapé le SIDA, les circoncis naturellement abstinents (dû à la douleur de la cicatrisation) ont eu beaucoup moins de rapports que les personnes au pénis intact.
- parmi tout ceux-ci ont leur a de nouveau fait un dépistage, et évidemment beaucoup moins d’hommes circoncis avaient le SIDA par rapport aux hommes non circoncis.

Dans le traitement préventif approuvé il y a des incohérences, à défaut de faire le "complotiste" (mot inventé à cause d'abus dans ce domaine), à se demander mais quelle crédibilité peut-on accorder aux scientifiques, et surtout du coup à se poser des questions sur ce qui a toujours été dit comme étant vrai, uniquement parce qu'il n'y a eu qu'un seul courant et un seul avis médiatisé (3).

Dans ce cas (5) : notez bien le cas n°194 : "un ami congolais séropositif en France, dont ces 3 dernières partenaires sont séronégatives (au Congo) a fait d'autres examens [...]" - aurait-il été contaminé d'une façon différente ?




Conclusion

Il ne faut pas faire l'amalgame entre des mensonges qui tourne autour du SIDA ou du VIH, l’obscurantisme qu’il y a autour de ce syndrome et l'utilisation de préservatif.

Les préservatifs sont des contraceptifs efficaces, protègent de nombreuses infections ainsi que des maladies sexuellement transmissibles.

Ne pratiquez de rapport sexuel sans préservatifs qu’en cas de certitude absolue.

Ne considérez jamais une information comme vraie, tant que vous ne l'avez pas vérifiée de vous même.




Sources

http://video.google.fr/videoplay?docid=-4275411288321304115
http://cdn1.leweb2zero.tv/stream/deestroy_4846adfcd46f784.flv
http://www.youtube.com/watch?v=5krmosDQVFM&feature=related




Références :

(1) http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=KKagSEKdxss
(1) http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=I2Tjxn1vBN8

(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9puce

(3) http://www.flair.be/fr/beaute-et-minceur/13821/savez-vous-vraiment-ce-quil-y-a-dans-vos-produits-de-beaute.html

(4) http://www.populationdata.net/images/cartes/articles/monde-sida-prevalence-2010.png
(4) http://www.sida.fr/

(5) http://www.alterinfo.net/Les-10-plus-gros-mensonges-sur-le-sida_a8262.html

(6) http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/05/11/97001-20120511FILWWW00309-sida-un-traitement-preventif-approuve.php

(7) http://forum.doctissimo.fr/doctissimo/Circoncision/repondre-937-2.htm#formulaire

(8) http://www.sidaweb.com/information/sexe.htm

(9) http://fr.wikipedia.org/wiki/Muqueuse

(a) http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome

(b) http://www.futura-sciences.com/fr/definition/t/medecine-2/d/immunodeficience_4059/

(d) http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_placebo#Effet_nocebo
(d) http://fr.sott.net/articles/show/8748-L-effet-nocebo-le-jumeau-malefique-du-placebo

(x : interdit-18ans)
http://www.youporn.com/watch/335453/rocco-siffredi-fucktastic-orgy-cums/?from=search_full&pos=1



GenOminD, le: 26/02/2013


 


Fin du monde - 1


Au jour d'aujourd'hui cette prophécie est presque vraie ! Malgré des décalages dans les dates :
- la vérité sur le 11/9 a apporté des manif'
- la météo extrême est là
- l'orient et l'extrême orient se dressent contre l'occident
- les océans sont irradiés
- à la suite du 11/9/01 il y'a bien eu le chaos (Irak, Afghanistan, sécurité paranoïde, peur collective)
- la Chine est actuellement la nation dominante (du coup abbérante ?)
- les conflits locaux (mariage gay, laïcité, ...)
- les apparitions d'OVNIs se multiplient
- suite à/grâce à/à cause de 2012 (une peur orchestrée) de nouveaux mouvement new-age se sont créés
- les comètes, trous de Terre ou "son étranges" sont plus fréquents
- certains groupes de populations crééent leur propre monnaie
- les religieux (monothéiste) se radicalisent et se renferment de plus en plus
- de plus en plus fuient leur pays, y compris les occidentaux
- des armes sont développées pour faire régner un ordre nationale et plus uniquement pour défendre une nation d'un ennemi extérieur
- des implants deviennent la mode
- des décisions religieuses, politiques abbérantes
- les gens pointent du doigt de plus en plus les gens : conforme toi ou crève
- inversion des poles, chaos climatique, autre dimesion (de l'information) : on y est
- une guerre complètement virtuelle est en place (cyber-attaques, cyber-crimes, virus informatique étatique (cf Georgie vs Russie, ELysée, ...)
- la pauvreté, les médias, la peur divisent de plus en plus les gens



GenOminD, le: 04/02/2013


 


Viol et circoncision, une corrélation élevée


Au XIVème siècle, la loi juive a officiellement aboli la polygamie qui permet une domination éhontée des femmes. L'islam reste la seule grande religion à persévérer dans cette pratique moyenâgeuse. Or, comme mis en évidence par les tournantes, la domination des femmes favorise le viol. La circoncision aussi puisque les parents y traitent l'enfant comme un objet à tailler à leur guise. Les mères étant complices, les mâles se vengent à l'occasion sur leurs filles. On peut ainsi penser que la circoncision pourrait être un facteur des mœurs sexuelles de l'ex-candidat à la présidence de la république française.

Les statistiques confirment ce raisonnement.

Le nombre de viols déclarés aux USA où la majorité des hommes (ça va changer) sont circoncis (115/100.000 en 2002/2003(1)) est de 29% plus élevé qu'en France (50.000 estimés par an(2), soit environ 82/100.000).

Ayant obtenu l'interdiction des statistiques ethniques, les prétendus antiracistes nous ont privé des chiffres qui seuls permettraient d'établir cette réalité ethnique.

Mais les descendants des Vikings ne prennent pas de gants avec les pirates et le professeur Yngve Hofvander a pu faire état, au symposium international de NOCIRC qui s'est tenu à Seattle l'été 2006, du fait qu'en Norvège, 60% des viols étaient perpétrés par 2% de la population qui sont circoncis(3) (cf. http://pour-l-integrite-physique.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/07/01/le-viol-tres-majoritairement-commis-par-des-etrangers-impuni.html et http://pour-l-integrite-physique.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/05/21/400-000-viols-par-an-au-congo-c-est-dskk-voire-kkk-de-traite.html).

Cette statistique policière a été confirmée quelques années plus tard lorsqu’on a appris que, de 2005 à 2010, la quasi-totalité (83 sur 86) des viols ont été perpétrés par la minorité d’immigrés et que 90% des victimes sont norvégiennes (http://www.youtube.com/watch?v=I35gB2Y61HM). Certains, sexistes, en ont tiré argument pour inciter leurs compatriotes féminines à voiler toutes nudités. La charia semble ainsi vouloir pénétrer les mœurs norvégiennes ; merci la police, merci l'université ! On ne lutte pas contre le racisme en se voilant la face sur les réalités ethniques. Dénier ces dernières ne fait que les renforcer.

Au colloque "Mutilations sexuelles féminines, un autre crime contre l'humanité" qui s'est tenu à l'Académie de médecine de Paris le 26 novembre 2008, je me suis fait l'écho de la première statistique. Seul s'en est ému, d'un ton faible d'ailleurs, un récemment converti au judaïsme qui a déclaré : "C'est de l'antisémitisme.", en dépit de l'assentiment manifeste des africaines présentes. Mais ni le zélote ni Monsieur Robert Toubon qui présidait la réunion n'ont appelé la LICRA ou la LDH à faire condamner pour incitation au racisme celui qui prenait la défense des femmes et des enfants.

Le seul féminicide de masse de la planète, en cours depuis des années au Congo, est perpétré par des circoncis.

Le même pays détient le record du monde du viol : 400 000 sur un an.

Sources :
http://sigismond.multiply.com/journal/item/341/341

(1) http://speakout.org.za/events/stats/stats_2003_crine_stats.html
(2) http://ladocumentationfrancaise.fr/df/presse/communiques/violencefemmes.shtml
(3) Hofvander Y. Male Circumcision in Europe: Is there anything we can do? in Circumcision and human rights. Springer. (non encore publié).


M H Navoiseau-Bertaux, le: 08/10/2012


 


Un matin ordinaire


Paris, et ses transports...
Que dire d'une ville apparemment atrophiée de gens comme les muscles de ce body-builder vu juste avant d'arriver sur cet émouvant message.

Lorsque je prends les transports, avec un itinéraire précis, j'écoute de la musique, et suis parfois même sur mon ordinateur. Me déconnectant litérallement de la réalité (commune).
Cependant, il m'arrive, d'errer à Paris (ou en banlieue), de marcher lentement, de regarder ces gens à priori vide de pensée et d'émotion (dont je fait parfois parti du coup...), mais qui en réalité pense à leur travail, pour penser à leur entourage.
Nombre de fois, j'ai lu des articles rappelant les conditions humainement pénibles imposées par le système capitaliste, mais ce qui rend ces gens apparemment si vide, sont leur proche, le soucis qu'ils en ont.
Cette tristesse, n'est qu'une façade façonnée par le système, par la course à l'achat et par le bonheur apparemment matérialiste de ces gens.

La réalité est que n'existe que ce à quoi tu prêtes attention, c'est à dire, qu'à voir la tristesse en ces gens, ne peut que la créé ou la renforcer, on peut très bien imaginer, ces gens travaillant pour répondre aux besoins de leur enfants, de leur parents ou grand parents, ou d'une association.

Je pense sincèrement, que les gens ne sont pas assez divisés.
À vouloir appartenir à un groupe (d'amis, de passionnés, ...) à vouloir trop se rattacher à sa famille ou à ses proches, on en part la valeur humaine des autres.
Chaque être humain, est un humain. Je veux dire par là, que ma façon de voir, la votre ou n'importe laquelle est probablement la même qu'une autre personne.
Nous devrions nous considérer les uns les autres comme des voisins qui partagent un lieu et un instant de notre vie.

Regarder les gens, constater cette soumission inconsciente massive à la médiatisation, à l'abroutissement et à la notion de bonheur par le matériel, ne change rien. Ni pour celui qui regarde, ni pour les autres.
Observer, sans raconter, analyser ne sert à rien.
Toute l'utilité de l'observation de cette personne, réside dans ce texte.
J'apprécie ce texte "Un matin ordinaire", car le lecteur peut prendre conscience de ce qu'il est et dans quel endroit il sera.

De conscience, c'est tout ce dont nous avons besoin.
Conscience de soi et de son environnement.
Conscient de soi, on sera naturellement conscient d'autrui qui n'est qu'un être vivant ayant potentiellement autant de valeur que soi.

Nous nous mentons à nous même on nous convaincant que ce que nous voyons est vrai.

Mais ce que nous voyons ne peut être vrai, d'une part pour la subjectivité de la perception, et d'autre part, car il est impossible de prendre en compte tout les éléments pour se rapprocher au plus juste d'une situation.
Lorsque j'erre, dans les transports, pour observer, j'observe des comportements positifs, par exemple l'autre jour, nous étions à deux à acheter à manger à une personne faisant la manche.
L'autre jour encore, une personne m'a accompagné jusque là où j'avais envie d'aller, alors que c'était pas son chemin - chose que je fais souvent.
Une fois dans le bus, un jeune se faisait contrôler, il a failli avoir une amende, je l'ai interpellé et lui ai donné 2euros, j'ai ressenti de la reconnaissance dans son regarde (il semblait avoir un entretien en plus!).

Je suis dans une bulle, dans laquelle, j'ai mis une porte vers l'extérieur, et lorsque j'en sors, c'est pour démontrer de l'intérêt pour l'autre.
Le plus marquant restera ce jour, où j'ai empêcher un mec de se suicider. Les gens sur le quai, ne l'avait pas vu (car dans leur bulle on pourrait dire). Je l'ai soulevé de toutes mes forces dans une position où il ne pouvait pas m'échapper (il se laissait porter), je l'ai posé loin, près de la poubelle, j'ai vu un homme se rapprocher de lui, puis les gens du quai, les hommes (pour leur force) se sont rapprochés de lui pour le maintenir assis et à distance.

Contexte: http://au-bout-de-la-route.blogspot.fr/2012/08/un-matin-ordinaire.html


GenOminD, le: 29/08/2012


 


Esclaves


"""
Morpheus: La Matrice est universelle, omniprésente. Elle nous enveloppe, même dans cette pièce. Tu peux la voir par la fenêtre ou quand tu allumes la télévision. Tu sens sa présence quand tu pars travailler, quand tu vas à l'église, quand tu paies tes factures. Elle est le Monde. C'est le monde que l'on superpose devant ta vue pour te cacher la vérité.

Néo: Quelle vérité ?

Morpheus: Que tu es un esclave, Néo. Comme tous les autres, tu es né en captivité. Le monde est une prison qui n'a ni espoir, ni saveur, ni odeur. Une prison pour ton esprit.
"""
Source: http://www.syti.net/Matrix.html

"C'est le monde que l'on superpose devant ta vue pour te cacher la vérité."
C'est cette phrase qui importe. De cette phrase, je comprends deux choses :
- rien n'importe : ce qui fait un homme heureux, est de se savoir heureux, est de savoir comment se rendre heureux et c'est avant tout de savoir ce qu'est le bonheur : quand on est dans cette "fenêtre" de volonté, qu'on est centré dans ses intentions, en effet, toutes les vérités du monde importe peu à celui qui "se sent heureux" car finalement il estime ne pas avoir d'emprise sur tout ça et que tout ce qu'il peut faire ou veut faire c'est de s'occuper de son entourage (ou pas);
- tout importe : ça n'est pas contradictoire, dans le sens où chaque information, chaque fait, chaque mots peuvent être perçu, vu et lu d'un point de vue unique. La Vérité n'existe pas, car elle n'est pas absolue, elle est toute relative à une personne, un groupe de personne. Tout importe comme le flot continue d'information auquel nous sommes confrontés chaque jour, ce flot d'information influencé par nos choix (je suis pas tombé sur ce blog par hasard), par nos expériences. Certaines personnes veulent influencer le court des choses et pour eux tout importe, car ayant un maximum de données ils ont plus d'emprises dans leurs actions.

Pour ma part c'est par un altruisme (probablement exagéré) que j'ai exprimé plus haut mon dégoût pas tant pour mon travail (ce que je fait et avec qui je le fait me plaît !) mais c'est lorsque je visualise la réaction en chaîne de mes actes et que je vois le nombre de morts, le nombre d'enfants de familles asservies que j'ai ce sentiment de dégoût et de peine profond.
Je visualise constamment ces peuples en détresse à cause du système que l'on a toléré, parceque "les gens heureux estiment qu'il n'y a rien à changer puisqu'ils ne le peuvent ou ne le veulent pas" ou bien parceque "de toute façon, il y a des gens pour qui changer les choses et se battre pour que ça change les rendent heureux, ça sert à rien que je m'en mêle" - je me sens du coup coupable de ce système liberticide n'ayant aucun intérêt pour la Vie mais que pour l'économie "car il y a des gens qui ne sont pas assez intelligents ou car ils ne pensent qu'à se reproduire".

Alors, oui on peut être heureux tout en agissant contre cet esclavagisme.
Mais pour ça, il faut le savoir, en être conscient.
Être heureux et partisant du peuple pensant et conscient.

Avec tout mon respect à tous.

Contexte : http://au-bout-de-la-route.blogspot.com/2012/02/le-discours-typique-de-lesclave.html?showComment=1330998933427#c8528386265095201378 [p][/p]
GenOminD, le: 06/03/2012


 


AVIS À LA POPULATION


« Parce-que il n'y a personne pour vous dicter la Vérité et que la seule Vérité est la votre, car personne ne peut voir et percevoir à votre place.»


Une attaque de désinformation massive.

À l'heure où l'information vaut tout aussi chère que la santé financière d'une nation ou que la santé mentale de vos enfants, à l'heure où l'information peut être véhiculée de manière virale sur un réseau social, sur les médias, par les journalistes - les internautes, chaque être vivant étant source d'information se joue de l'avis du publique en déformant, réarrangeant et plus naturellement en interprétant ce qui est avec des mots personnels : il n'y a que seul spectateur que vous pour constater ce qui est avec un esprit critique, sans pré-jugés.

Vous et vous seul êtes capable de vous forger votre réalité, votre vérité, le monde dans lequel vous vivez. Personne ne l'impose à vous.
C'est pour cette raison, cette idée, que naissent des groupuscules de taille grandissante, tel que les Anonymous, les Lulz, les Indignés, le mouvement Occupy, le mouvement Zeitgeist, ... dans une société de plus en plus fragmentée vous faites parti de ceux qui perçoivent, constatent, de ceux qui sont conscients de leur environnement.

Sans constats, pas de révolution, sans révolution, pas d'évolution.

Le monde est en plein changement.
Il y a quelque temps on parlait de "fin du monde", aujourd'hui, on la vie cette fin. Il n'y a ni ordre, ni raison, seuls existent des groupes, parmi lesquels certains se révoltent, d'autres se réconfortent en ignorant volontairement ce qui se passe, d'autre encore sont conscients mais ne sont pas acteurs, tous nous en faisons parti, acteurs, spectateurs, chanteurs, humouristes, tous. Nous avons plus que jamais conscience que rien ne va, et nous avons aujourd'hui le pouvoir.

La désinformation est désormais une arme contre les réseaux de personnes conscientes. Soyons centrés, suivons notre cœur, il est le seul guide qui nous est vraiment fiable.
Aimons-nous vivant.
Pour ceux qui ne savent pas quoi faire :
- éviter de consommer ce qui vient des monopoles : McDo, Quick, Nestlé, Yoplait, ... privilégiez les produits locaux ;
- si vous avez une famille, montrez-lui votre amour, pour le repas du soir, soyez sans télé, un repas riches de discussion ou d'un silence apaisant ;
- si vous vous estimez dépendants, au Coca Cola, au Tabac, dites vous, que vous perdez de votre argent, donc de votre temps, donc du temps que vous auriez pu avoir avec quelqu'un que vous aimez au profit d'une entreprise absolument énorme et amorale (où le profit prend le dessus sur le respect de l'environnement et de la qualité)
- n'hésitez pas à dire à votre entourage que vous l'aimer, aimez-vous vous-même ça sera plus facile ;
- ne permettez pas à l'immoralité d'exister, n'existe que ce en quoi vous prêtez attention : si personne ne regarde Kohlanta, Secret Story ou tout autres séries perverse tuant la liberté et l'intimité de personnes poussées à se comporter selon un fil directeur, donc pas naturelle. Dans ces émissions de télé, votre capacité à supporter la surveillance d'une personne et de massacrer ses libertés est mesurée ;
- faites des économies, non pas en argent (inutile en cas d'inflation ou d'hyper-inflation) mais en nourriture, en eau, en boites de conserves (à longue conservation), en aliment sec (riz, lentilles, ...), au minimum vital (sucre lent / légumes / eau)
- ne faites confiance qu'aux faits, pas à ce qu'on vous montre : dites-vous que l'information quelle qu'elle soit, est interprétée, donc subjective et travaillée, elle n'est vraie que lorsque vous la percevez. Tout est faux.
- remettez en cause vos passions, ne sont-elles pas des obsessions ? depuis quand êtes vous passionnés ? grâce à qui/quoi ? que ressentez-vous pendant la pratique de votre passion ? ne sont-elles pas présentes pour combler quelque chose ?

L'information vraie, n'est que celle que vous ressentez.
Ce que vous percevez peut être trompée.
Prenez le temps de méditer, de prier ou d'avoir une activité apaisante pour votre âme.



Pour rebondir :

(Zone-7.net : Refaire le Monde) (Your Fuckin' Dead Brain) (Zombi Of Mass Destruction) (Sarkozy, Israel et les Juifs) (The Living Matrix)


GenOminD, le: 15/02/2012


 


Réflexions sur la Palestine


wikipedia > Israël :
Israël y apparaît comme une population du pays de Canaan qui habitait dans une partie de la Cisjordanie centrale.

En remontant dans le temps, Israël, est la population d'un territoire, ça n'était pas un pays, contrairement à ce qui est soutenu par beaucoup de juifs (mais pas tous) et surtout par les sionistes. L'état actuel d'israël, est :
Comme décidé dans la déclaration d’indépendance, l’État moderne créé en 1948 a pris pour nom Israël, rejetant les possibles autres noms de Sion ou Judée, et ses citoyens sont dénommés Israéliens.

Comme il y a aujourd'hui une population musulmane, une population bouddhiste, une population hindoue en France, il n'y a pas d'états associé à chacune de ces religions.
Israël, représente donc un ensemble de personne, des personnes liées par une politique et religion elle même liée à son histoire passée.

La politique d'Israël, appelée sionisme, est une politique belliqueuse qui vise à diffuser et à propager une idée, qui est que le peuple d'Israël est fondamentalement le peuple élu de Dieu.
Ce qui est paradoxalement vrai et faux :
- c'est vrai, car dans cette petite partie du monde, et uniquement dans cette partie du monde (ça implique que le reste du monde est ignoré), c'est le premier peuple à s'être unis au nom d'un Dieu unique, et d'installer un système d'appartenance, de différence inter-ethnique et de conflit, car qui se sent appartenir à une idéologie quelle qu'elle soit, n'appartient pas à une autre. Idéologie dont s'est inspiré les religions monothéistes.
Idéologie qui a pris le dessus sur les commandements fondamentaux, qui ne sont devenus que secondaire, depuis que cette idée s'est installée dans les mentalités, le premier commandement "Tu ne tueras point" a commencé à être altéré de manière à ce qu'il y ait des exclusions : ce qui veut dire que "Tu ne tueras point" est devenu "Tu ne tueras point, sauf ceux ...". Cette politique, est ensuite devenue la seule soutenue par la plus part des juifs, pas nécessairement de tous. La politique d'Israël, est fondée sur une interprétation arrangée de ses lois et morales théologiques, tout comme ses religions enfants. C'est dans cette élan que le peuple, d'Israël s'est considéré comme le "peuple saint", il s'est élu lui même, de leur Dieu dont ils ont reconsidéré ses commandements. De leur propre point de vue, ils sont le peuple de Dieu ;
- c'est faux, car conceptuellement, tout être humain vit sur une planète. C'est la seule vérité objective et implacable que nous sommes tous obligés d'admettre comme étant "vraie".
Tout être humain, quelle que soit son appartenance idéologique, n'appartient à rien ni personne, sauf s'il est perdu ou s'il se sent seul. Sur cette base, on peut considérer que toutes les religions sont fondées par une communauté afin de réunir certaines personnes et de se différencier des autres. La notion d'appartenance implique celle de différence.
C'est à cause de différence, que sont nés les conflits. Comme tout conflits où qu'il soit.

« Dieu a désigné l'Amérique pour sauver le monde de la manière qu'elle l'entend. Dieu a désigné Israël comme le nexus de l'Amérique au Moyen Orient et tous ceux qui ont quelque chose à dire sont a) des antisémites, b) des antiaméricains, c) avec l'ennemi, et d) des terroristes » John le Carré, London Times, January 15, 2003
On note ici, une mise en valeur de ce qui a été dit précédemment la dualité : moi - les autres, valeurs primitives, dépassées et maintenues par les autorités, afin que le peuple ne pense pas de lui même et qu'il ne s'unit pas contre leur autorité.
Ces valeurs, arrivent dans une impasse, grâce à l'internationalisation de l'information, grâce aux échanges mondiaux et grâce aux erreurs de ces dirigeants primitifs.

La population, qu'on appelle "Illuminati", les membres des sectes élitistes, comme les membres du Siècle, les Francs-Maçons, ou autres groupuscule extrémiste, ont certaines connaissances qui nous sont cachées mais ont toujours cette vision dualiste du monde qui les entoure "nous-eux" pendant qu'une partie de la population mondiale se monte, s'élève unie dans un objectif commun, un mouvement qui est indifférent des origines, des opinions, des religions, un mouvement centré sur son intention.

La Palestine, est un territoire, abritant des humains. Comme tout territoire sur la planète. Depuis que nous nous sommes émerveillés de notre unité nationale.
La Palestine, doit appartenir donc à des gens aux religions diverses. Comme l'Inde, comme la France et bien d'autres pays.
La Palestine, n'a jamais joui d'une unité nationale, mais d'une dualité religieuse, d'où est né un communautarisme contrasté par des opinions religieuses distinctes.

La question qui nous vient en tête est simple : pourquoi avoir divisé ce territoire selon les religions, alors qu'aucune nation, n'appartient à aucune religion. Une nation est un territoire associé à un peuple sous un régime politique particulier, et non un territoire associé à une religion particulière.
Ce que j'entends par régime politique, c'est un conglomérat d'individus élu par une manière ou par une autre (la manière n'a pas à nous importer, ça n'est pas notre histoire). Un territoire associé à une religion est un territoire qui appartient à un (in)conscient collectif, dont seul Dieu est le dirigeant.




GenOminD, le: 22/01/2012


 


L empire caché


1. Cités-États.

Les guerres mondiales, les révolutions et les grands événements de l'histoire humaine se sont-ils produits naturellement ou par coïncidence, ou ont-ils calculés et pré planifiés ? Et en ce cas, par qui ?

La réponse à cette question est peut être au sein des trois cités les plus puissantes au monde. Ces 3 cités n’appartiennent à aucune nation et ne payent aucun impôt. Elles sont, le District Columbia de Washington, qui ne fait partie ni de la ville de Washington ni des États-Unis. La cité au centre de Londres, qui ne fait partie ni de Londres ni de l’Angleterre et la cité du Vatican, qui ne fait partie ni de Rome ni de l’Italie.

Ces cités appelées Cités-États, ont leur propre drapeau indépendant, propres lois et identité séparées.

2. La Cité vaticane

La représentation de Dieu, peinte par Michel-Ange et approuvée par le Vatican, d’un homme barbu en colère dans le ciel, orne les murs de la basilique Saint-Pierre. Des images violentes, cruelles du fils de Dieu martyrisé, souffrant, saignant, mourant, le visage transpercé d’épines, des clous enfoncés dans ses mains et ses pieds, sont exposées un peu partout dans le Vatican pour rappeler que Dieu permit que son fils fut martyrisé et tué pour sauver les âmes des hommes tous nés pécheurs.

Le Vatican règne sur plus de 2 Mrds d’individus parmi les 6,2 peuplant la planète. Sa fortune colossale inclut d’énormes investissements avec Rothschild en GB, France, USA, et les géants du pétrole et de l’armement comme Shell & General Electric. L'or massif du Vatican d’une valeur de plusieurs Mrds est entreposé à la Banque d’Angleterre et à la Réserve fédérale américaine sous contrôle Rothschild.

L'Eglise catholique est la plus grande puissance financière, accumulatrice de richesses et biens fonciers au monde, plus riche que n'importe quelle banque, trusts ou gouvernement.

Pendant que les 2/3 de la population planétaire gagne moins de 2$ par jour et 1/5 est sous-alimenté ou mourant de faim, le Vatican lui accumule les richesses mondiales et les fait fructifier en bourse, tout en prêchant la charité.

Comment le Vatican a-t-il accumulé tant de richesses au cours du millénaire ? Une méthode a été d’accoler un prix au péché. De nombreux papes et évêques faisaient activement profit de la culpabilité, le péché et la peur qu’ils troquaient contre des indulgences. Les dévots payaient d’avance l’absolution de péchés non encore commis afin d’éviter la damnation éternelle. L’autre méthode était d’obtenir des riches propriétaires terriens sur leur lit de mort le legs à l’église de leur terre/ fortune, en échange d’une bénédiction supposée les mener droit au ciel.

Le pape Léon X reconstruit la basilique Saint-Pierre en vendant des billets hors de l'enfer & des tickets pour le paradis.

Durant le haut moyen-âge, l'Église catholique collectait non seulement les richesses des pauvres, mais thésaurisait aussi la connaissance. Elle maintint les masses dans l'ignorance, leur niant toute éducation et interdit à quiconque de lire ni même de posséder la bible sous peine de punition capitale.

De 1095 à 1291 ap. J.C. le pape lança sept bains de sang appelées Croisades chrétiennes, torturant, assassinant, décapitant, tuant au nom de Dieu des centaines de milliers de Juifs et de Musulmans. Les milices brutales du pape étaient les dits Chevaliers Templiers ou Chevaliers du Temple de Salomon dont les confréries secrètes franc-maçonnes actuelles sont le prolongement.

De 1450 à 1700 ap. J.C. l'Eglise catholique continue la sainte terreur par l'inquisition. Sous prétexte de rumeurs de pratiques en sorcellerie, l'Église catholique traqua, tortura et brûla vives des dizaines de milliers de femmes innocentes sur le bûcher.

Le Vatican fut critiqué durant la 2ème guerre mondiale pour avoir soutenu Hitler et son régime nazi. A ce jour il est encore sous examen pour l’or nazi volé sur des comptes suisses aux victimes juives de l'Holocauste.

Au cours des 5 dernières décennies, plus de 1500 prêtres et évêques ont été identifiés dans l'agression sexuelle de dizaines de milliers de garçons et filles au sein de congrégations et orphelinats confiants.

Pourquoi l’institution richissime prêche-t-elle les valeurs spirituelles de pauvreté et chasteté tandis que ses cardinaux, évêques et prêtres camouflent leurs crimes sexuels ? Pourquoi l'église refuse-t-elle d’indemniser les victimes traumatisées sexuellement, émotionnellement et spirituellement ?

* AVERTISSEMENT * FB a interdit tous les liens vers ce texte. Faire circuler par photo et texte.


Source : José Hidalgo, le: 28/11/2011


 


Dieu = Soleil, 2ème partie


Le mot Dieu vient du latin deus, lui même issu d'une racine indo-européenne *deiwos, « une divinité », de la base*dei-, « lueur, briller ».

Dieu est celui qui fait briller, dans l'Univers comme sur Terre ou dans nos esprits, une lueur, une lumière, une illimuniation est ce qui :
- donne de l'espoir :
-- à l'échelle de l'Univers : il s'agit de l'ordre des planétes, grâce auquel l'espoir de la vie a un sens
-- à l'échelle de la planète Terre : il s'agit de la vue et de la capacité aux premièrs êtres vivants de voir ce qui a permis l'évolution des espèces
-- à l'échelle humaine : sans interprétation la lumière permet de différencier un état actif à un état de repos, ce qui fourni l'énergie à l'humain d'être en quête de satisfaction, ce qui implique l'espoir d'arriver à ses fins

- donne de l'amour :
-- à l'échelle de l'Univers : certains galaxies fusionnent, dans le temps des roches ont fusionnés, la concordence du temps et de la matière est né de l'accouplement de l'énergie et de la matière, donc du déplacement
-- à l'échelle de la planète Terre : il s'agit de l'accouplement de deux être vivants de la même espèce, il faut une attirance minimale pour que cet accouplement ait lieu, les viols n'existent pas, la domination dans une même espèce se fait entre mal, ces accouplements se font dans 80% des cas sous la lumière
-- à l'échelle humaine : l'être humain est doté de 5 sens, conscient que de seulement 3 sens sur 5, il ne focalise son attention que grâce à 2 : la vue et l'ouie. L'amour se fait donc sur la notion d'apparence, d'esthétique et sur le son de la voix. Le toucher, n'intervient qu'après ; le goût et l'odeur n'interviennent presque pas, alors que ces derniers n'ont pas besoin de lumière. La Lumière permet de se situer, mais aussi d'assouvir nos besoins et nos envies, ainsi que d'apprécier notre environnement.

- donne de la paix :
-- à l'échelle de l'Univers : sans ordre, il n'y aurait aucune possibilité de vie
-- à l'échelle de la Planète : sans cycle écologique l'humain n'aurait pas de quoi survivre
-- à l'échelle Humaine : sans un minimum de paix intérieur nous ne serions ni en famille, ni en groupe, tous divisés.


Dieu est Lumière.
Dieu c'est La Lumière.
Ce cercle, forme parfaite puisqu'elle est circulaire (nombre de côté infini), et lumineux semble nous avoir tout donné et avoir tout créer.

Le corps de Dieu est le soleil, sans Soleil nous n'avons ni nourriture, ni eaux, ni rien pour nous déplacer.
La notion de Seigneur est la notion qu'il nous a fallu mettre en place pour nous guider, pour hiérarchiser les sociétés humaines. Sans chef, sans hiérarchie, sans loi, nous n'aurions rien pour canaliser ou contrôler toute l'énergie dont nous disposons. C'est à ce moment là que la notion de communication intervient, il nous fallait communiquer : pour se hiérarchier.

Le manque de croyance, l'absence de foi, les gens qui se disent "terre à terre" ne peuvent donc pas voir la lumière, ne comprennent pas l'acte de prière, mais en réalité cet acte permet d'étendre notre présence au delà de notre corps, la prière devrait être un besoin, quelle que soit sa forme, cet activité effectuée consciemment et con-sciemment :
- lecture
- chants
- méditation
- sport
- activités artistiques
-- peinture
-- chants
-- musique
-- dessins
...

Dieu est au-dessus de nous, comme il est en nous puisque chaque jour que nous vivons, chaque pensée que nous avons, chaque mouvement ou tout autre mécanisme faisant appel à la volonté ou à l'insconcient se font grâce à notre propre lumière. Nous avons du courant en nous, et n'importe quel source de courant produit de l'énergie, donc de la lumière.

Comme je l'ai pensé depuis ce Vendredi 26 mars 2005, il me fallait rencontrer Leticia, que je finisse ma vie avec elle ou non.
Quand je dit "Dieu est lumière" c'est par analogie à sa vraie définition.

On pourrait ainsi comparer la mythologie à l'espace !
- Soleil = Dieu = Le Bonheur
- Trou noir = Enfer = La Dépression
- Etoiles = les Anges = Les possibilités
- Géantes gazeuses = les Titans = La Raison

Donc, non je ne deviens pas religieux, je ne me convertit en rien et tout ce que j'ai toujours pensé (enfin après mon délire à moitié sataniste...) ne fait que se confirmer.

D'ailleurs en regardant la définition du mot amour, elle concorde avec le soleil :
- Sentiment intense et agréable qui incite les êtres à s’unir.
-- Intense comme la lumière du Soleil
-- Agréable car il est plus agréable de sortir lorsqu'il fait chaud, ne pas avoir à être trop couvert
-- Les êtres s'unissent plus facilement s'ils se voient

- Quelqu’un de très aimable, agréable, que tout le monde aime.
-- Quoi de mieux que le soleil ?

J'en arrive à dire que les livres bibliques sont des intérpétations d'interprétations d'intérprétations qui ont été étudié pour ne pas contredire la version précédente mais suffisament étoffée pour être manipulé et donc être utilisé comme puissant dictateur. Le message de fond reste bon, mais rien que par son existence, sachant qu'il y a 2000 ans les gens ne communiquaient forcément pas tout à fait de la même manière qu'au moment où il a été décidé que :
- Jésus (ou autres) était le prophète
- Le monde aurait été en 7 jours
- Dieu n'est plus le Soleil mais le grand moralisateur
...

Il faut regarder la vidéo sur la Satanisation de la Religion, ou comment les "puissants" (président, directeur de chaines télévisuelles, producteurs de clips, mouvement musicaux, ...) de ce monde ont fait qu'on tolère puis accepte la vulgarisation et le rejet de ce qui était censé nous garder unis dans un sentiment avant tout de respect.



GenOminD, le: 30/10/2010


 


Le Pacte Secret



C’est un texte à la résonance inhabituelle que nous vous proposons aujourd’hui. Il est apparu sur Internet il y a 9 ans, un certain 21 juin 2002, jour du solstice d’été, détail qui est loin d’être anodin quand on connaît la passion des Illuminati pour la symbolique et les rituels. Son auteur en est inconnu, mais une chose est sûre : en choisissant cette date, il avait bien l’intention de "leur" gâcher la fête.Nous vous en offrons ici la traduction française.
Ce qui y est décrit pourra paraître excessif à certains et presque dépassé à d’autres et pourtant, force est de constater que les points qui y sont évoqués font écho aux interviews des lanceurs d’alerte publiées sur Project Avalon et ailleurs. On verra également que le "Menu" exposé semble chaque jour se concrétiser davantage… au rythme du conte de la grenouille d’Olivier Clerc qui ne savait pas qu’elle était déjà cuite.

Pour notre part, nous ne sommes certes pas encore "cuits", mais ça chauffe… et c’est la raison pour laquelle nous avons décidé consensuellement à Avalon de vous faire partager ce document.

Est il authentique – soit l’œuvre d’un véritable "insider illuminati" qui se serait désolidarisé de ses maîtres – ou non ? A vrai dire, cela importe peu. Ce qui compte en échange c’est qu’il nous invite à ouvrir les yeux et à nous poser les questions qui s’imposent face aux immenses dérives dont nous sommes tous les jours spectateurs voire davantage. C’est donc à point nommé que ce texte est arrivé jusqu’à nous.

A titre d’exemple, tout récemment (16/5/2011) le journaliste et historien américain Webster Tarpley (auteur entre autres choses de la "Biographie non autorisée de George W. Bush") révélait le contenu des écrits de John P. Holdren, l’actuel conseiller scientifique de la Maison Blanche, et la "recommandation" de l’élite en vue d’une population mondiale optimale d’un milliard d’habitants… des chiffres écrits noir sur blanc.


L’illusion créée par notre pacte sera si énorme, si vaste, qu’elle échappera à leur perception.

• Ceux qui la verront passeront pour fous.

• Nous créerons des fronts séparés pour les empêcher de voir les liens qui existent entre nous. Nous nous comporterons comme si nous n’étions pas connectés pour garder l’illusion bien vivante. Nous distillerons nos objectifs au goutte à goutte pour ne pas éveiller les soupçons. Ceci les empêchera également de distinguer les changements à mesure qu’ils se produisent.

• Nous nous placerons toujours au-dessus du champ relatif de leur expérience parce que nous connaissons les secrets de l’absolu.

• Nous travaillerons toujours ensemble et demeurerons liés par le sang et le secret. La mort viendra à celui qui parlera.

• Nous ferons en sorte que leur espérance de vie soit brève et leur intellect faible tout en prétendant faire le contraire.

• Nous utiliserons notre connaissance de la science et de la technologie de manière subtile afin qu’ils ne se rendent jamais compte de rien.

• Nous utiliserons les métaux, accélérateurs de vieillissement et des sédatifs dans leur nourriture et leur eau ainsi que dans l’air.

• Ils seront entourés de poison de toutes parts.

• Les métaux occasionneront leur dégénérescence intellectuelle. Nous promettrons de trouver des traitements en nous mobilisant sur tous les fronts mais nous les empoisonnerons toujours plus.

• Lesdits poisons seront absorbés par la peau, par la bouche et détruiront leur esprit et leur système de reproduction.

• Pour toutes ces raisons, leurs enfants seront morts nés, et nous occulterons cette information.

• Les poisons seront dissimulés dans tout ce qui les entoure, dans ce qu’ils boivent, ingèrent, respirent et dans les vêtements qu’ils portent.

• Nous devons nous montrer ingénieux à cet égard car ils ont la capacité de voir loin.

• Nous leur enseignerons que les poisons sont bons en diffusant des images amusantes et des tonalités musicales.

• Ceux qu’ils respectent nous aideront car nous les enrôlerons pour faire progresser nos poisons.

• Ils verront nos produits utilisés dans des films et s’y accoutumeront sans jamais connaître leurs effets véritables.

• Dès la naissance, leurs enfants recevront des injections de poison dans le sang et nous les convaincrons que c’est pour leur bien.

• Nous commencerons quand les enfants sont tout petits, que leur esprit est jeune et nous les ciblerons avec ce que les enfants préfèrent, les sucreries.

• Lorsque leurs dents commenceront à se détériorer, nous les remplirons de métaux, ce qui détruira leur mental et anéantira leur avenir.

• Une fois leur capacité d’apprendre affectée, nous créerons des médicaments qui les rendront plus malades encore et causeront d’autres pathologies pour lesquelles nous inventerons d’autres remèdes.

• Nous les rendrons faibles et dociles par la force de notre pouvoir.

• Ils deviendront dépressifs, attardés et obèses et, quand ils viendront solliciter notre aide, nous leur donneront toujours plus de poison.

• Nous les focaliserons sur l’argent et les biens matériels pour qu’ils ne puissent jamais se relier à leur Soi intérieur. Nous les distrairons par la fornication, les plaisirs et les jeux extérieurs pour que jamais ils ne deviennent un avec le Tout.

• Leurs esprits nous appartiendront et ils feront ce que nous leur dirons. S’ils s’y refusent, nous trouverons le moyen d’implanter des technologies susceptibles d’affecter leurs perceptions.

• Nous utiliserons la peur comme une arme.

• Nous établirons leurs gouvernements ainsi que les partis d’opposition. Les deux côtés nous appartiendrons.

• Nous dissimulerons toujours nos objectifs mais notre Plan sera mené à son terme.

• Ils travailleront à notre place mais nous en récolterons les fruits.

• Nos familles ne se mélangeront pas aux leurs, notre sang doit toujours demeurer pur, car là est la formule.

• Nous les ferons s’entretuer quand cela nous conviendra.

• Nous les maintiendrons éloignés de l’Unité par le dogme et la religion.

• Nous contrôlerons tous les aspects de leurs vies et leur dirons ce qu’ils doivent penser.

• Nous les guiderons gentiment et délicatement en leur laissant croire que cela vient d’eux.

• A travers nos factions, nous fomenterons l’animosité entre eux.

• Quand une lumière brillera au milieu d’eux, nous la ferons s’éteindre par le ridicule ou par la mort, ce qui nous conviendra le mieux.

• Nous les pousserons à déchirer le cœur de leurs conjoints et à tuer leurs propres enfants.

• Pour cela, notre alliée sera la haine et la colère notre amie. La haine les aveuglera totalement et ils ne se rendront jamais compte que leurs conflits font de nous leurs dirigeants. Ils seront bien trop occupés à s’entretuer.

• Ils baigneront dans leur propre sang et tueront leurs voisins jusqu’au moment que nous considérerons propice à notre assaut.

• Nous en tirerons le plus grand bénéfice car ils ne nous verront pas, car ils ne peuvent pas nous voir.

• Leurs guerres et leurs morts nous permettront de prospérer toujours plus.

• Nous recommencerons encore et encore jusqu’à l’accomplissement de notre but ultime.

• Nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par la diffusion d’images et de sons. Nous utiliserons tous les outils dont nous disposons pour arriver à nos fins.

• Les outils nous seront fournis par leur travail.

• Nous ferons en sorte qu’ils se détestent eux-mêmes et leurs voisins.

• Nous leur cacherons toujours la vérité divine, le fait que NOUS SOMMES TOUS UN, ça ils ne doivent jamais le savoir !

• Ils ne doivent jamais découvrir que la couleur de peau n’est qu’une illusion, ils doivent toujours penser qu’ils ne sont pas égaux.

• Pas à pas, insensiblement, nous ferons avancer notre objectif.

• Nous prendrons leurs terres, leurs ressources et leurs biens, leur santé, pour exercer sur eux un contrôle total.

• Nous les abuserons en les incitant à accepter des lois qui les priveront du peu de liberté qui leur reste encore.

• Nous établirons un système monétaire qui les emprisonnera à tout jamais et les endettera eux ainsi que leurs enfants.

• Quand ils réussiront à unir leurs forces pour s’opposer à nous, nous les accuserons de crimes et présenterons au monde une histoire différente car alors tous les médias nous appartiendront.

• Nous utiliserons la presse et son sentiment en notre faveur pour contrôler le flux de l’information.

• Quand ils se soulèveront contre nous, nous les écraserons comme des insectes car ils sont encore moins que ça.

• Ils seront dans l’incapacité de faire quoi que ce soit car ils n’auront pas d’armes.

• Nous recruterons certains d’entre eux pour exécuter nos plans, nous leur promettrons la vie éternelle, mais de vie éternelle ils n’auront jamais car ils ne sont pas des nôtres.

• Les recrues se feront appeler « initiés » et elles seront endoctrinées pour croire en de faux rituels, de faux rites de passage vers de plus hautes sphères. Des membres de ces groupes penseront qu’ils sont un avec nous mais ne connaîtront jamais la vérité. Ils ne doivent jamais connaître cette vérité ou bien ils se retourneraient contre nous.

• Ils seront récompensés pour leur travail avec des biens terrestres et des titres honorifiques mais jamais ils ne deviendront immortels ni ne nous rejoindront. Jamais ils ne recevront la Lumière ni ne voyageront vers les étoiles.

• Ils n’atteindront jamais les Sphères Supérieures car les crimes commis contre des membres de leur propre espèce les empêcheront de passer au royaume de l’Illumination. Ça, ils ne le sauront jamais.

• La vérité, bien que sous leurs yeux, leur sera cachée. Elle sera si proche d’eux qu’ils ne pourront pas se focaliser sur elle et que quand ils seront enfin en mesure de la voir, il sera trop tard.

• Oh oui, la grande illusion de la liberté sera si grande, que jamais ils ne sauront qu’ils sont nos esclaves.

• Une fois que tout sera en place, la réalité que nous aurons créée pour eux les possèdera. Cette réalité sera leur prison. Ils vivront dans le déni et le refus de voir.

• Quand notre objectif sera atteint, commencera une Nouvelle Ere de Domination.

• Leurs esprits seront entravés par leurs croyances, ces croyances que nous avons établies depuis la nuit des temps.

• Mais, si jamais ils parviennent à découvrir qu’ils sont nos égaux, alors nous périrons. ILS NE DOIVENT JAMAIS SAVOIR CELA. Si jamais, ils découvrent qu’ensemble ils peuvent nous vaincre, ils agiront.


• Ils ne doivent jamais, jamais découvrir ce que nous avons fait car autrement, nous n’aurons nulle part où nous cacher. Une fois le voile tombé, il leur sera facile de voir qui nous sommes. Nos actions auront révélé qui nous sommes, ils nous traqueront et personne ne nous viendra en aide.

• Ceci est le pacte secret par lequel nous vivrons pour le reste de nos vies présentes et futures, car cette réalité transcendera de nombreuses générations et espérances de vies.

• Le pacte est scellé dans le sang, notre sang. Nous sommes ceux qui sont venus du Ciel sur la Terre.

• L’existence de ce pacte ne doit JAMAIS, JAMAIS être révélée. Il ne devra JAMAIS, JAMAIS être rédigé ou commenté car cela engendrerait une prise de conscience telle qu’elle attirerait sur nous la fureur du GRAND CREATEUR et nous serions renvoyés aux profondeurs dont nous venons pour y rester jusqu’à la fin des temps, pour l’éternité elle-même.

Source : http://projectavalon.net/lang/fr/Le_pacte_secret_fr.html



Inconnu, le: 09/10/2010


 


Extraits du livre Le Petit Manuel du Bouddha de Ja


P. 9 - L'amour au passé n'est que souvenir. L'amour au futur n'est qu'imagination. C'est seulement ici et maintenant que nous pouvons aimer.


P. 13 - Tout pas que l'on fait consciemment, tout acte accompli avec vigilance mène droit à l'éveil. Où que tu ailles, c'est là que tu es.


P. 21 - Quel que soit le lieu où tu vis, il constitue ton temple, pour autant que tu le considères comme tel.


P. 24 - Si tu ne trouves pas la vérité là où tu es, où crois-tu donc pouvoir la trouver ?


P. 28 - Un esprit ouvert, vaste, te facilitera la vie. Une cuillerée de sel dans un verre d'eau rendra l'eau imbuvable, mais une cuillerée de sel dans un lac se remarquera à peine.


P. 29 - L'esprit du débutant contient de nombreuses possibilités, l'esprit de l'expert en contient peu.


P. 33 - Il faut que la vie spirituelle comporte une forte dose de bon sens.


P. 40 - Il n'y a qu'un moment où il est essentiel de s'éveiller : ce moment même.


P. 42 - Ce ne sont pas nos préférences qui créent des problèmes mais notre attachement à ces préférences.


P. 54 - Quelles qu'aient été les difficultés du passé, tu peux toujours recommencer à zéro aujourd'hui.


P. 59 - Il n'y a pas de lieux sacrés ni de personnes sacrées, il n'y a que des instants sacrés, des instants de sagesse.


P. 60 - Lorsqu'on lui demanda s'il était dieu ou homme, le Bouddha répondit : "Je suis éveillé."


P. 63 - Ne pas obtenir ce que tu désires et obtenir ce que tu désires peuvent être tout aussi décevants.


P. 67 - De même qu'en gardant la droite au volant, on a la liberté d'aller où on veut, en acceptant la loi naturelle du changement perpétuel, on suit l'itinéraire de la liberté.


P. 72 - Quand tu marches, contente-toi de marcher ; quand tu manges, contente-toi de manger.


P. 73 - Ne t'entête pas à rechercher la vérité, cesse simplement de t'accrocher à tes opinions.


P. 84 - De même que le serpent se défait de sa peau, nous devons constamment nous défaire de notre passé.


P. 85 - Dans la vie, nous ne pouvons échapper au changement ou à la perte. La liberté et le bonheur sont à la mesure de la souplesse et de l'aisance avec lesquelles nous accueillons le changement.


P. 87 - En marchant, en mangeant, en voyageant, sois là où tu es. Sinon, tu passeras pratiquement à côté de ta vie.


P. 90 - Imagine que chaque individu dans l'univers est éveillé - sauf toi. Tous sont tes maîtres et font exactement ce qu'il faut pour t'aider à apprendre la patience, la parfaite sagesse, la parfaite compassion.


P. 97 - Nulle personne extérieure à nous-mêmes ne peut nous contrôler intérieurement. Quand nous savons cela, nous sommes libérés.


P. 98 - La peur est toujours l'appréhension d'un événement qui ne s'est pas encore produit. Grands sont notre peur et notre sentiment de séparation mais plus grande encore est la vérité de notre lien avec le Tout.


P. 103 - L'acte de pardonner nous profite d'abord à nous-mêmes puisque nous cessons ainsi de porter le fardeau du ressentiment. Mais nous n'accepterons pas pour autant que l'injustice se reproduise.


P. 106 - Notre maison, nos enfants ne nous appartiennent pas, ni même notre propre corps. Ils nous sont simplement alloués pour un temps et nous devons les traiter avec soin et avec respect.


P. 107 - Même notre colère peut être accueillie avec un cœur empli de bienveillance.


P. 111 - La simplicité procure d'avantage de bonheur que la complexité.


P. 115 - Un jour consacré à passer des jugements sur autrui est un jour douloureux. Un jour consacré à passer des jugements sur toi-même est un jour douloureux. Tu n'es pas obligé d'ajouter foi à tes jugements : ce ne sont que de vieilles habitudes.


P. 121 - La vie se nourrit de la vie. Tous, nous mangeons et nous sommes mangés. Lorsque nous l'oublions, nous pleurons ; lorsque nous nous en souvenons, nous pouvons nous nourrir les uns les autres.


P. 126 - Si tu laisses reposer une eau boueuse, elle s'éclaircira. De même, si tu laisses reposer ton esprit troublé, la chose à faire t'apparaîtra clairement.


P. 131 - Ceux qui sont éveillés vivent dans un état de perpétuel étonnement.


Le Petit Manuel du Bouddha, Jack Kornfield, ISBN 2, le: 03/01/2011


 


Temps et amour



Tout va vite :

- Les couples se forment vite.
- Les bébés naissent et les couples se déchirent (pas de réél temps d'adaptation, les gens s'intéressent au superflu : télé, média oblige)
- Les gens deviennent de plus en plus exigeants (télé, média oblige)
- Les enfants de ces demi-parents se focalisent sur la télé et deviennent sans le vouloir, avec un court moment de rebelion envers leurs parents

La boucle est bouclée.

On est dans une période où le temps va de plus en plus vite, où l'amour profond n'a plus le temps de se former, seul l'amour superficiel se fait.


GenOminD, le: 09/10/2010


 


La conduite sataniste



La religion appelée satanisme et les cultes sataniques sont très souvent confondus. À l'instar des sectes sataniques, le satanisme est une religion, complètement dépourvue de sacrifices quelconques, et composée de diverses doctrines respectueuses de la nature et de l'être. Quant aux sectes sataniques, elles sont plutôt une manière radicale que prennent certaines personnes pour affirmer leur personnalité en pratiquant le "mal".

Voici les onzes règles du satanisme :
- ne pas donner son opinion ou des conseils à moins qu'on ne vous le demande
- ne pas confier ses angoisses ou ses troubles à autrui, sauf si vous êtes certain d'être écouté
- démontrer du respect à celui qui vous reçoit chez lui, sinon ne pas y aller
- traiter cruellement et sans aucune pitié tout invité qui, chez vous, vous contrarie
- s'abstenir de toute avance sexuelle sans le consentement d'un partenaire
- ne pas vous approprier toute chose qui ne vous appartient pas, à moins que cela fasse l'affaire de son propriétaire
- reconnaître le pouvoir de la magie si vous l'avez utilisée avec succès pour réaliser vos désirs. Si vous reniez ses pouvoirs - après qu'ils vous ont aidé, vous perdrez tout ce qu'ils vous ont permis d'obtenir
- ne pas vous plaindre au sujet de quelque chose qui ne vous concerne pas ou dont vous n'avez pas besoin
- ne pas vous en prendre aux enfants ni, surtout, les maltraiter
- ne pas tuer ni sacrifier d'animaux, si ce n'est pour vous défendre ou vous nourrir
- ne pas ennuyer quiconque lorsque vous sortez ; si l'on vous embête, faire appel à la raison. Si l'on continue à vous - - - - ennuyer, vous débrouiller pour que cette personne soit réduite au silence.

En tant que sataniste, il faut prendre en compte les neuf péchés sataniques suivants :
- la stupidité
- la prétention
- le fait de donner son avis, d'exprimer ses réactions
- le fait de se couvrir de ridicule, sauf s'il s'agit de s'amuser
- le conformisme, s'il n'apporte aucune satisfaction
- le manque de perspective (ne jamais oublier ce que l'on est)
- l'oubli du passé (accepter ce qui est nouveau sans se poser de questions)
- la satisfaction béate
- le manque d'esthétisme.


Source: http://www.taggiasco.ch/article-divers-satanisme.html


Taggiasco, le: 30/09/2010


 


Nous sommes nos Dieux


"Le royaume de Dieu est en toi et tout autour de toi".


GenOminD, le: 30/09/2010


 


Temps, Dieu et nous


Dès que nous avons choisi de prendre conscience d'un évènement il est fini
quand nous voulons que quelque chose se passe, on limite les choix du futur
et finalement quand on pense au passé, on se limite aux choix qu'il nous propose et par conséquent limite notre futur.

Donc la fatalité existe pour celui qui y croit, et surtout ceux qui y font attention.

C'est l'Homme (au sens Humain) qui créé, qui fait de lui même un agresseur, une victime, qui créé son enfer ou son paradis.
Nos consciences nous limite, notre imaginaire (croyance en quelque chose d'abstrait, irréel) et notre intuition nous rendent plus fort.

- Dieu est la représentation idéalisé de l'égo masculin
- Nous avons quelque chose, une intelligence innommable qui dessine l'architecture du monde
- Nous avons une poussière de cette intelligence

Nous avons le pouvoir de faire régner la paix dans le monde, ou d'aggraver ces temps de crise, nous sommes le pouvoir. Il nous simplement croire ensemble.

Les livres religieux ont été (ré)interprétés dans un but de contrôle de la masse, dans un but de pouvoir, pour que, comme Dieu, pardon, notre Soleil, celui qui dicte se place au centre et ait le pouvoir sur ses confrères... ou ses esclaves.


GenOminD, le: 24/09/2010


 


Homme perverti toi


L'homme pervertit l'homme.

La solution est à l'intérieur de lui même et la conséquence de cette solution sera fractale.


GenOminD, le: 20/09/2010


 


Dieu Soleil


Wikipedia, cite : """
Dans les religions monothéistes, Dieu est une entité suprême, unique, immatérielle, dotée d'une puissance surnaturelle et d'une perfection absolue. Il est infini, omniscient, éternel, tout-puissant et démiurge, c'est-à-dire créateur du monde. Considéré comme un nom propre dans la langue française[1], le nom « Dieu » prend une majuscule[2].
"""


Concernant l'étymologie : """
Le terme français « Dieu » et ses synonymes dans les autres langues latines (Dio, Dios, etc.) viennent du latin deus, lui-même issu de la racine indo-européenne reconstituée *deiwos[3]. Cette racine signifie « lumière » du ciel ou du jour et provient de la base linguistique dei-, « luire, briller »[4],[5]. On la retrouve dans le mot grec Θεός (Theos) et dans le nom du dieu Zeus. Ce mot theos est lui-même soumis à de multiples flexions ou variantes dialectales[6], tout comme le nom Zeus[7]. L'équivalent latin de Zeus, « Jupiter », provient également de ce radical pour sa première syllabe, Ju. La racine pater (« père ») s'y est ensuite ajoutée[8].

Le mot « Deus » est attesté dès le tout premier texte français, les Serments de Strasbourg, en 842 (Deo au cas régime et Deus au cas sujet)[9],[10], puis Deu et Dieu (XIe et XIIe siècles)[11].

Les termes qui désignent Dieu dans les langues d'influence germanique (Gott en allemand, God en anglais et en néerlandais, Gud dans les langues scandinaves, ou Guth en gotique) ont une autre origine, elle aussi indo-européenne[12]. Cette racine proto-germanique est liée à la notion d'appel ou d'invocation[13]. Sa plus ancienne mention écrite se trouve dans le Codex Argenteus, au VIe siècle[14]. Il semble qu'à l'origine ce mot ait appartenu au genre neutre, avant de devenir masculin sous l'influence de la christianisation[15].
"""



Du point de vue de l'homme avec sa non conscience de l'univers, ses plusieurs systèmes solaires :
- Dieu est suprême, car il est au dessus de nous : au dessus de la Terre pour nous éclairer
- Dieu est unique : nous n'avons qu'un soleil
- Dieu est immatériel : il fournit une énergie, de la lumière sans substance palpable
- Dieu est doté d'une puissance surnaturelle : il permet la vie (environnement propice) comme la mort (désert)
- Dieu est d'une perfection absolue : à l'oeil humain il est rond et éclaire tout ce que l'homme peut voir
- Dieu est infini : la vie d'une étoile (15 milliards d'années) est infiniment plus grande que la vie d'un homme (100 ans) : 150 millions de fois supérieurs
- Dieu est omniscient : où qu'on aille, on voit, grâce à la lumière qu'il émet
- Demiurge : oui et non, car la vie n'est pas possible sans lui ET sans organismes vivant (bactéries)

Je maintiens donc de plus en plus fermement que Dieu est une dénomination idéalisée de notre soleil.



Ce qui se situe au dessus de nous n'est pas un Dieu, ou un dieu mais une conscience, une rationalité dans la logique physique, un équilibre évident entre matière et énergie.



GenOminD, le: 20/09/2010


 


Enseignement des religions


Les religions ont toutes des points communs.
Ces enseignements, une fois compris, permettront à l'homme une ouverture d'esprit jusqu'à présent inégalée.
Premièrement, les religions polythéistes nous apprennent que l'homme de demain respectera la nature car il saura qu'il fait partie intégrante d'elle.
Deuxièmement, les religions monothéistes nous montrent que l'homme de demain aura le respect de Dieu, des autres êtres vivants et de lui-même.
L'athéisme est juste une réaction aux dogmes inutiles.
L'homme saura aimer, respecter et donner autant qu'il le pourra car il saura que seules ces enseignements permettront l'équilibre de toutes choses.
Si l'homme a peur de la Mort aujourd'hui, c'est parce qu'il ne la respecte pas et la fuit, alors qu'il devrait l'accepter et la respecter.


Créé par Toshio le 06/03/2010
Source : http://www.arbredespossibles.com/base/scenarios.php


GenOminD, le: 25/03/2010


 


La finalité n'en est pas u


En 2028, l'alignement des planètes a eu lieu. Les désordres provoqués sont planétaires. La Terre a connu de multiples réactions telles que des tremblements de terre, des tsunami, des éruptions volcaniques, une montée des eaux brutale, engloutissant ainsi des cités, voire des civilisations entières. Les personnes qui ne se sont pas élevées à un certain seuil de niveau de conscience ont été submergées par leurs peurs, en conséquence d'un bouleversement des ondes magnétiques et ont donc réagi de manière incontrôlée. Elles ont retourné leur violence intérieure, jusque-là refoulée, contre leurs pairs. Les biens personnels ont été dévastés, au même titre que les "biens publics" d'intérêt vital (centres commerciaux, usines de nourritures,...), et les biens publics d'intérêt secondaire (raffineries, banques, magasins de matériel électronique,...). La générosité et la compassion ne sont plus les sentiments primaux. L'être humain est mû par des sentiments "primitifs" auxquels il ne pouvait donner libre cours auparavant, et son instinct de survie ressurgit en force. Les maladies dues à la décomposition des corps se propagent. une minorité d'êtres humains a développé un système immunitaire ultra-performant qui lui permet de survivre tant bien que mal. La reproduction n'est plus le but ultime de chaque individu: seule la survie individuelle compte.
Cependant il a subsisté quelques personnes auxquelles leur conscience a permis de réfléchir à des solutions de survie à long terme. Ces personnes se sont regroupées et ont décidé de mettre à profit le savoir de chacune afin de construire des huttes. Elles ont utilisé les "déchets" trouvés pour en extraire des matériaux, et en faire des objets utiles.
Elles ont aussi trouvés de rares graines qui leur ont permis de créer un jardin et d'amener un peu de nourriture à la communauté.

Ces personnes ont réfléchi aux erreurs de leurs ancêtres, et ont réalisés plusieurs choses:
_Chaque être humain a ses idées, qu'il n'est pas bon de refouler
_C'est d'abord la volonté, donc le mental, qui permet d'arriver là où on veut en venir. Un être humain n'est créatif et productif que si il se fixe un chemin qu'il suit, il doit donc acquérir de la volonté et une liberté de penser conséquente, mais aussi de la culture, qui l'aidera dans ses choix. Un être humain qui se veut intelligent l'est déja, dès lors qu'il en a l'envie.
_Il n'est pas bon de refouler sa violence. Un exutoire pour l'exprimer librement est un bon moyen de pas créer de frustration, et donc par la suite des idées dictatoriales par exemple. L'être humain est constitué d'une partie de violence. Il est un peu de chaque sentiment, il est donc tout. Chaque sentiment doit avoir la possibilité d'être exprimé.
_A partir du moment où l'être humain effectue un travail dans l'optique de communauté de survie et de bien-être, le travail devient un plaisir.
_Il est bon pour chaque humain de s'investir dans un travail qui le satisfasse, et dans lequel il se sente sûr de lui. L'oisiveté est un état végétatif, donc négatif. L'oisiveté mentale est de même négative, l'être humain doit trouver le "but" de sa vie.
_...

C'est grâce à ces concepts, parmi d'autres, que l'humanité s'est vue renaître, que l'être humain a compris qu'il ne servait à rien de procréer pour procréer, que l'accomplissement personnel passe par l'accomplissement intérieur de soi, et que de l'accomplissement personnel suit l'accomplissement du "groupe"

Ainsi, l'être humain s'est rapprochée de son environnement, pour se mettre en phase avec celui-ci.



Source: http://www.arbredespossibles.com/base/scenarios.php
Créé par no le 16/03/2010


NO, le: 25/03/2010


 


Dieu est Tout...


Le créateur n’est jamais séparé de sa création. Par sa diversité, Dieu crée l’homme. Par son unicité, l’homme crée Dieu. Il en est ainsi que ce que l’on imagine nous conçoit également


Yves London, le: 06/01/2010


 


Compétitivité vs Complémentar


Source : http://www.unisciences.com/croyance/news/defi_raison_2025.php?id=430


Une vision très particulière de l’évolution humaine a été présentée au très sérieux Conseil de l’Europe. Le Darwinisme ? Dépassé. La coopération est plus efficace. Le but de l’humanité ? Soutenir la conscience. L’histoire ne dit pas si le responsable de cette vision du monde est franc-maçon, Rose Croix ou d’une quelconque obédience religieuse ou membre d’un groupe progressiste, mais c’est tout à fait original dans le cadre de ce type de rencontre.

M. Gaudin a observé que si le concept de droit international progressait (tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, Soudan...), il était essentiellement cantonné au jugement des crimes contre l'humanité. Si l'on considère aussi les litiges commerciaux qui concernent l'Organisation mondiale du commerce (OMC), il apparaît que la notion de droit international pourrait être élargie aux crimes contre la nature, la biodiversité ou l'environnement. Dans cette perspective, l'expérience européenne a naturellement vocation à jouer un rôle directeur, du fait de la présence sur le sol européen des principaux tribunaux internationaux.

M. Gaudin a conclu la conférence par "un retour aux fondamentaux, la philosophie". Il a montré que le principe dérivé de la théorie darwinienne ou plutôt spencérienne de "lutte pour la vie" n'était pas essentiel. Même au niveau cellulaire, la compétition est surpassée par la coopération, via l'échange d'informations. Chacun d'entre nous n'est-il pas constitué de 60.000 milliards de cellules qui coopèrent ? Une partie des monocellulaires qui formaient la biosphère il y a 3 milliards d'années a accepté de cesser la lutte pour la vie pour entrer dans une logique de coopération, dont nous sommes le produit. Cette évolution présente une étroite parenté avec la conscience.

C'est en promouvant ce changement de paradigme que pourraient être créées les conditions favorables à la prévention et l'atténuation des dangers à venir. A cet égard, le Groupe international d'experts de l'évolution du climat (GIEC) représente un signe encourageant ; les scientifiques qui y participent s'affranchissent de la course au prix Nobel pour servir l'intérêt général. Dans cet esprit, l'Homme devra d'une façon beaucoup plus radicale redéfinir son rôle (ses missions de coopération) vis-à-vis d'une entité plus vaste, la biosphère ; soutenir l'évolution de la conscience... Un défi à la raison !

La présentation de M. Gaudin et les enregistrements audio et vidéo de la conférence sont disponibles depuis :
le site web de l'Ambassade de France en Autriche.


GenOminD, le: 14/12/2009


 


Mais comment as-t-on prédire 2012 ?...


...si on ne croit pas à l'astrologie, on ne croit pas à "la marre de café", on ne croit pas en Dieu, ni en rien ? Comment peut-on faire croire en une fin de quelque chose alors qu'on nous a oté la raison de prier ? Enfin à vrai dire, on nous a jamais dis la raison physique/physiologique, parceque "pour Dieu" c'est comme demander à quelqu'un de s'agenouiller pour quelqu'un d'autre qu'il ne connait pas.

Prier n'est pas un acte de soumission. Alors comment peut-on prédire ? Comment des gens apparemment pas ordinaire peuvent-ils 'prédire' ? D'où vient cette capacité à prédire ? Mais si j'ai une vague idée, une réponse terre à terre serait bien, parcequ'à part les chiffres et statistiques, qui ne prennent pas en compte "l'exception"


GenOminD, le: 22/11/2009


 


Le temps de la fin


"Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles.
Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains,
blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles,
déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien,
traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant
l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force."
La Bible, Timothée 3: 1-5

http://letempsdelafin.blogs.fr/page_2.html


GenOminD, le: 29/10/2009


 


Le temps de la fin


"Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles.
Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains,
blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles,
déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien,
traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant
l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force."
La Bible, Timothée 3: 1-5

http://letempsdelafin.blogs.fr/page_2.html


GenOminD, le: 29/10/2009


 


PI frôle avec éternité


Rien n’est parfaitement rond dans la nature ni dans l’Univers. Rien n’est parfait puisque c’est une forme particulière d’extremisme alors que par nature tout est (censé être?) équilibré.

PI démontre qu’il y a quelque chose au dessus de tout cela, tout comme le fait que nous soyons les seuls être à Créer. Si d’après certains nous sommes (avons en nous) Dieu, il y a alors une Conscience, un Programme au dessus, au-delà de nous.

Les mathématiques sont parfaites dans le sens où un symbole représente la valeur exacte (même si elle ne peut être connue dans son intégralité, racine(2), PI, eXpontiel, PHI, …)

Le lien entre PI, Dieu et la Matrice démontre que nous nous renfermons (ou qu’on nous a forcé à nous renfermer…) dans un mode de pensé où l’effort a été dépassé par le confort : la Matrice a pris plus de place dans notre Âme que Dieu. Et la Science peut nous aider à nous libérer non pas par la technique mais par la croyance qu’elle peut apporter, une croyance fondée… puisque nous avons perdu la croyance depuis la Célébration du dieu Dollars (ici on parle d’une autorité incontestable).

En effet PI a un sens plus lourd que sa simple valeur et en symbole j’aurais plutôt dessiné un triangle isocèle, la base vers le bas et sur son sommet un cercle … triangle = 3 angles, le rond la perfection …


GenOminD, le: 20/09/2009


 


Signes de la fin selon le Coran


Nous saurons que la fin du monde est très proche seulement lorsque les signes principaux qu'Allah nous a indiqués, annonçant la fin du monde, arriveront. Il y a les signes les signes éloignés qui sont déjà arrivés, ceux intermédiaires et les proches (les grands signes).

Par exemple:

Quelques signes intermédiaires:

- Il sera de plus en plus difficile de pratiquer sa religion. Le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) dit en ce sens que, viendra un temps où la condition de celui qui voudra rester ferme sur sa religion sera comparable à celle d'un homme qui tient une braise dans la paume de sa main. (Tirmidhi)

- "Quand tu verras la servante engendrer sa maîtresse (possible allusion à la désobéissance des enfants envers leurs parents), et les va-nu-pieds, les gueux, les miséreux et les bergers rivaliser dans la construction de maisons de plus en plus hautes." (Boukhâri et Mouslim).

- "Parmi les signes de l'Heure:… on accusera l'honnête de trahison et on fera confiance aux traîtres." (Ahamd, Bazzâr, Tabrâni).

- "Quand le commandement sera confié à ceux qui n'en sont pas dignes…" (Boukhâri)

- "Parmi les signes de l'Heure: … (la généralisation) de l'adultère" (Boukhâri)

- "… (quand) l'homme obéira à sa femme et se montrera irrespectueux à l'égard de sa mère, quand il favorisera son ami et éloignera son père…" (Tirmidhi)

- "Viendra au sein de ma Communauté des gens qui considèreront l'adultère, le (port de la) soie (pour les hommes), le vin et les instruments de musique comme licites." (Boukhâri)

- "L'Heure n'aura pas lieu tant que le temps ne se sera pas contracté, au point que l'année passera comme un mois, le mois comme une semaine, la semaine comme un jour, le jour comme une heure; et l'heure s'écoulera aussi vite qu'un tison enflammé." (Tirmidhi)


Quelques signes proches:

- Grandes batailles entre les musulmans et leurs ennemis
- Apparition de Al Mahdi
- Prise de Constantinople
- Apparition de Daddjâl
- Retour de Issa
- Mort de Daddjâl
- Invasion des Gog et Magog (Yâdjoûdj - Mâdjoûdj) suivi de leur extermination
- Règne de Issa puis son départ de ce monde
- Apparition d'une fumée particulière qui feront souffrir énormément les mécréants
- Lever du soleil à l'Ouest
- Venue du "Dâbbah minal Ardh" (la Bête de la Terre), qui parlera aux hommes
- Apparition d'un Feu venant du Yémen
- Mort de tous les musulmans
- Fin du Monde sur les plus vils des hommes


"Ô hommes ! Craignez votre Seigneur. Le séisme [qui précédera] l'Heure est une chose terrible . Le jour où vous le verrez, toute nourrice oubliera ce qu'elle allaitait, et toute femelle enceinte avortera de ce qu'elle portait. Et tu verras les gens ivres, alors qu'ils ne le sont pas. Mais le châtiment d'Allah est dur."

(Sourate 22 / Versets 1-2)

"Le jour où Nous plierons le ciel comme on plie le rouleau des livres."

(Sourate 21 / Verset 104)

"Puis, quand d'un seul souffle, on soufflera dans la Trompe, et que la terre et les montagnes seront soulevées puis tassées d'un seul coup; Ce jour-là alors, l'Événement se produira, et le ciel se fendra et sera fragile, ce jour-là."

(Sourate 69 / Versets 13-16)

Vu sur : http://www.yabiladi.com/forum/monde-2012-80-2425252.html
Ecrit par : Kennza
Référence : Le Coran


GenOminD, le: 13/09/2009


 


Fin de quoi ?


Selon Wikipedia:

- MONDE -
[Étymologie ] Le mundus désigne un trou nauséabond relié à l'enfer. Ainsi le mot monde s'avère être une synecdoque assimilant l'univers à un gouffre fétide qui conduit à l'enfer.

[Sens courants]
le monde, c'est-à-dire l'espace, la matière et les phénomènes qui nous sont accessibles par les sens, l'expérience ou la raison.

- FIN -
fin est un nom qui signifie le moment auquel s'arrête un processus, par opposition au mot début, comme par exemple la fin du monde, d'une vie, d'une action.

La fin de toute chose est une transition à un autre état d'existence. Par exemple pour le corps humain sa fin signifie son incapacité à produire une énergie quelconque. Il n'existe plus que dans l'état de matière, ce qui confirme "rien ne perd, rien se créé, tout se transforme", nous passons de consommateurs en consommable : pour les organismes ou être vivants se nourrissant de cadavre. Mais l'énergie qui est contenue dans le corps n'y reste pas (cf le film 21 grammes)

Quelle que ce soit l'histoire, sa fin (ou son début d'ailleurs) représente une transition, que ce soit dans le temps ou dans une autre dimension.


GenOminD, le: 06/09/2009


 


Changement & conscience de changement


Le simple fait de prendre conscience des choses, suffit peut etre pour les changer ?

Extrait de: zone-7.net


UN chouka, le: 30/08/2009


 


Evolution


Un nouvel ordre mondial ne serait-il pas mieux, ne sommes nous pas égarés à voir l'état de la Terre actuellement ?

Réponse non, non et non !

Nous avons été contraint à nous égarés, nous avons été contraint à devenir "méchant" à cause du système compétitif qui a été installé par "les illuminés".

L'insécurité, le commerce, l'argent, la valeur numéraire d'un être humain, tout est créé de toute pièce pour nous maintenir dans une haine de l'autre, dans une colère dans un esprit conflictuel et donc plus maniable.
Pour nous élever contre les puissances, il n'y a pas de révolte, pas de guerre civile, juste de l'évidence et de l'amour.

De l'évidence : nous sommes trop nombreux sur Terre, faire des enfants c'est les condamner à un futur impossible. Aider son prochain devrait aussi être une évidence et ne peut aboutir qu'à de l'amour. Ceci ne sert que si c'est fait GLOBALEMENT.
De l'amour : comme dit ci-dessus, dans le respect de chacun, nous rationaliserons naturellement nos ressources, nos ferons en sorte à ce que les multinationales ayant un monopole et donc étant assoiffé d'argent, de profit et amorale (je pense à Microsoft qui a viré récemment 5000 employés et qui maintenant offre des Palm à ses employés, Coca Cola en Inde, les nombreuses entreprises qui virent à tour de bras).
Sans être syndiqué je pense que si tout le monde y met du sien, nous n'aurions ni peur de l'avenir aussi noir puisse-t-il paraître que de nos supérieurs.

Exemple :
Si la police, l'armée, la gendarmerie, les milices, ... arrêtent de travailler pour leur supérieur, si les banquiers refusent de travailler avec la banque mondiale, si les pharmaciens cessent de travailler pour le profit d'une entreprise qui n'est même pas la leur, que peut faire les "hautes autorités" ? Rien. Une poignée d'hommes dirigent le monde, si le monde décide par la morale et l'amour de diriger, cette poignée sera anéantie.

Ce qui est en haut est aussi en bas. C'est pour cette raison que nous nous devons de rester moral*, modeste.

*La morale va évoluer de toute manière. Celle que nous avons apprise et basé sur le système "ancien" : la compétitivité. Le nouveau système - la complémentarité, ne permet plus de profit, ce dernier n'a plus sa place dans ce monde.


GenOminD, le: 17/06/2009


 


Prédictions


Que ce soit le 21 décembre 2012, en 2011 ou le 28 octobre 2010 ou je ne sais quelle date, le plus important dans cette "fin du monde" n'est pas tant la "fin" mais la prédiction en elle même. S'il est possible de déterminer cette fin, cette nouvelle ère ou cette ascension, ce n'est pas sans raison.

Ce qui m'a le plus marqué dans le Prédiction (avec Nicholas Cage) c'est sur sa théorie au début du déterminisme, et sur le "pourquoi" la planète se situe à une distance suffisante pour que la vie naisse.

Ce que je comprend par cette date, c'est que c'est la valeur émotionnelle d'un moment qui importe, c'est le chemin emprunté pour aller à une direction qui importe. La méthode de pensée "tant que ça marche, ça me va" démontre une suffisance à une volonté, ce qui veut dire que celui qui se pose la question "mais pourquoi comme ça ?" risque de ne jamais se satisfaire.

Le but de ce message, est de vous sensibiliser quant à l'amour de vous même que vous portez, à l'amour que vous dégagez. Si tout est planifié, et que nous ignorons volontairement notre futur c'est que nous ne voulons pas nous préparer l'accepter. L'acceptation de notre futur, comme de notre passé nous aide à entreprendre ou à décider plus sereinement.

Cela reprend le texte écrit en bannière de ce site : "Paix & Amour & Sérénité". N'ayez pas peur de la fin, nous devons nous y préparer spirituellement. L'ère du matérialisme doit se finir, il a un atteint ses limites : nous sommes trop nombreux sur Terre. Ceci n'est pas dit pour provoquer ou inciter au suicide, ceci est dit dans un but de spiritualité et de tolérence. Notre liberté ne doit en aucun cas entraver celle d'autrui - avec un tel raisonnement, nous pourrions vivre dans l'abondance et donc dans la paix.


GenOminD, le: 26/04/2009


 


Illuminatis - 2


Si l'ordre mondiale nous repousse, nous humains cherchant la liberté, nous humains désorganisés et affaiblis par un environnement imposé, nous devons nous demander comment-ce fait-il que nous avons été guidé si facilement ?

Je pense que plutot de se révolter contre ce qui ne va pas - ce qui nous poussera à agir comme ce que nous avons été considéré dès le départ : désorganisés, viles et conflictuels - nous devons nous illuminer à notre tour ! Aimons-nous, unissons-nous dans l'équilibre de notre environnement, dans l'évolution que nous méritons tous, dans une croyance personnelle et tribale, cette croyance qui nous permettra d'accepter l'inconnu comme une simple variable mathématique.

S'illuminer peut signifier :
- s'aimer, dans le but de sauvegarder notre environnement
- s'unir, dans le but de trouver une solution aux problèmes communs que nous avons
- croire et prier, afin d'élever notre conscience et de ne plus être aussi matérialiste, consommateur
- se fier à son intuition, qui malgré les apparences, qui parfois confondue avec la raison nous dicte la vérité et nous mène dans une voie de sauvegarde de nous même et de ceux que nous aimons
- amplifier son aura par son optimisme, c'est par les ondes positives que nous pouvons apporter le meilleur de nous même à autrui, donc à notre environnement finalement à notre futur
- se remettre en cause avant de remettre en cause, adapter son point de vue à celui de l'autre avant d'affirmer, confirmer à soi même sa propre affirmation, et pour finir remettre en cause ce qui nous fait douter.
- s'aimer suffisament pour aimer, avoir suffisament pour partager sans hésiter.

Dans l'ordre, c'est l'amour de soi, l'amour de l'autre et l'amour de notre divinité qui doivent régner.


GenominD, le: 26/03/2009


 


Tribus


Seuls nous ne sommes rien. Tous nous formons la population. Ensemble nous représentons l'humanité.

Physiquement nous ne pouvons créer de grand groupe (création de frontière absurde) mais par petits groupes nous pouvons être unis et indépendant, nous serions alors moins conflictuel que si nous avons la notion de complémentarité et d'ajustement face à autrui.

Les machines ne serait elles pas meilleure que nous pour ça ???


GenominD, le: 04/03/2009


 


Accepte


Peu importe nos croyances ou nos idées politiques, le système mis en place dans notre monde libre repose sur l'accord tacite d'une sorte de contrat passé avec chacun d'entre nous, dont voici dans les grandes lignes le contenu :

J'accepte la compétition comme base de notre système, même si j'ai conscience que ce fonctionnement engendre frustration et colère pour l'immense majorité des perdants.

J'accepte d'être humilié ou exploité à condition qu'on me permette à mon tour d'humilier ou d'exploiter quelqu'un occupant une place inférieure dans la pyramide sociale.

J'accepte l'exclusion sociale des marginaux, des inadaptés et des faibles car je considère que la prise en charge de la société a ses limites.

J'accepte de rémunérer les banques pour qu'elles investissent mes salaires à leur convenance, et qu'elles ne me reversent aucun dividende de leurs gigantesques profits (qui serviront à dévaliser les pays pauvres, ce que j'accepte implicitement). J'accepte aussi qu'elles prélèvent une forte commission pour me prêter de l'argent qui n'est autre que celui des autres clients.

J'accepte que l'on congèle et que l'on jette des tonnes de nourriture pour ne pas que les cours s'écroulent, plutôt que de les offrir aux nécessiteux et de permettre à quelques centaines de milliers de personnes de ne pas mourir de faim chaque année.

J'accepte qu'il soit interdit de mettre fin à ses jours rapidement, en revanche je tolère qu'on le fasse lentement en inhalant ou ingérant des substances toxiques autorisées par les États.

J'accepte que l'on fasse la guerre pour faire régner la paix. J'accepte qu'au nom de la paix, la première dépense des États soit le budget de la défense. J'accepte donc que des conflits soient créés artificiellement pour écouler les stocks d'armes et faire tourner l'économie mondiale.

J'accepte l'hégémonie du pétrole dans notre économie, bien qu'il s'agisse d'une énergie coûteuse et polluante, et je suis d'accord pour empêcher toute tentative de substitution, s'il s'avérait que l'on découvre un moyen gratuit et illimité de produire de l'énergie, ce qui serait notre perte.

J'accepte que l'on condamne le meurtre de son prochain, sauf si les États décrètent qu'il s'agit d'un ennemi et nous encouragent à le tuer.

J'accepte que l'on divise l'opinion publique en créant des partis de droite et de gauche qui passeront leur temps à se combattre en me donnant l'impression de faire avancer le système. J'accepte d'ailleurs toutes sortes de divisions possibles, pourvu qu'elles me permettent de focaliser ma colère vers les ennemis désignés dont on agitera le portrait devant mes yeux.

J'accepte que le pouvoir de façonner l'opinion publique, jadis détenu par les religions, soit aujourd'hui aux mains d'affairistes non élus démocratiquement et totalement libres de contrôler les États, car je suis convaincu du bon usage qu'ils en feront.

J'accepte l'idée que le bonheur se résume au confort, l'amour au sexe et la liberté à l'assouvissement de tous les désirs, car c'est ce que la publicité me rabâche toute la journée. Plus je serai malheureux et plus je consommerai : je remplirai mon rôle en contribuant au bon fonctionnement de notre économie.

J'accepte que la valeur d'une personne se mesure à la taille de son compte bancaire, qu'on apprécie son utilité en fonction de sa productivité plutôt que de sa qualité, et qu'on l'exclue du système si elle n'est plus assez productive.

J'accepte que l'on paie grassement les joueurs de football ou des acteurs, et beaucoup moins les professeurs et les médecins chargés de l'éducation et de la santé des générations futures.

J'accepte que l'on mette au banc de la société les personnes âgées dont l'expérience pourrait nous être utile, car étant la civilisation la plus évoluée de la planète (et sans doute de l'univers) nous savons que l'expérience ne se partage ni ne se transmet.

J'accepte que l'on me présente des nouvelles négatives et terrifiantes du monde tous les jours, pour que je puisse apprécier à quel point notre situation est normale et combien j'ai de la chance de vivre en occident. Je sais qu'entretenir la peur dans nos esprits ne peut être que bénéfique pour nous.

J'accepte que les industriels, militaires et politiciens se réunissent régulièrement pour prendre sans nous concerter des décisions qui engagent l'avenir de la vie et de la planète.

J'accepte de consommer de la viande bovine traitée aux hormones sans qu'on me le signale explicitement. J'accepte que la culture des OGM se répande dans le monde entier, permettant ainsi aux trusts de l'agroalimentaire de breveter le vivant, d'engranger des dividendes conséquents et de tenir sous leur joug l'agriculture mondiale.

J'accepte que les banques internationales prêtent de l'argent aux pays souhaitant s'armer et se battre, et de choisir ainsi ceux qui feront la guerre et ceux qui ne la feront pas. Je suis conscient qu'il vaut mieux financer les deux bords afin d'être sûr de gagner de l'argent, et faire durer les conflits le plus longtemps possible afin de pouvoir totalement piller leurs ressources s'ils ne peuvent pas rembourser les emprunts.

J'accepte que les multinationales s'abstiennent d'appliquer les progrès sociaux de l'Occident dans les pays défavorisés. Considérant que c'est déjà une embellie de les faire travailler, je préfère qu'on utilise les lois en vigueur dans ces pays permettant de faire travailler des enfants dans des conditions inhumaines et précaires. Au nom des droits de l'homme et du citoyen, nous n'avons pas le droit de faire de l'ingérence.

J'accepte que les hommes politiques puissent être d'une honnêteté douteuse et parfois même corrompus. Je pense d'ailleurs que c'est normal au vu des fortes pressions qu'ils subissent. Pour la majorité par contre, la tolérance zéro doit être de mise.

J'accepte que les laboratoires pharmaceutiques et les industriels de l'agroalimentaire vendent dans les pays défavorisés des produits périmés ou utilisent des substances cancérigènes interdites en Occident.

J'accepte que le reste de la planète, c'est-à-dire quatre milliards d'individus, puisse penser différemment à condition qu'il ne vienne pas exprimer ses croyances chez nous, et encore moins de tenter d'expliquer notre Histoire avec ses notions philosophiques primitives.

J'accepte l'idée qu'il n'existe que deux possibilités dans la nature, à savoir : chasser ou être chassé. Et si nous sommes doués d'une conscience et d'un langage, ce n'est certainement pas pour échapper à cette dualité, mais pour justifier pourquoi nous agissons de la sorte.

J'accepte de considérer notre passé comme une suite ininterrompue de conflits, de conspirations politiques et de volontés hégémoniques, mais je sais qu'aujourd'hui tout ceci n'existe plus car nous sommes au summum de notre évolution, et que les seules règles régissant notre monde sont la recherche du bonheur et de la liberté de tous les peuples, comme nous l'entendons sans cesse dans nos discours politiques.

J'accepte sans discuter et je considère comme vérités toutes les théories proposées pour l'explication du mystère de nos origines. Et j'accepte que la nature ait pu mettre des millions d'années pour créer un être humain dont le seul passe-temps soit la destruction de sa propre espèce en quelques instants.

J'accepte la recherche du profit comme but suprême de l'Humanité, et l'accumulation des richesses comme l'accomplissement de la vie humaine.

J'accepte la destruction des forêts, la quasi-disparition des poissons des rivières et de nos océans. J'accepte l'augmentation de la pollution industrielle et la dispersion de poisons chimiques et d'éléments radioactifs dans la nature. J'accepte l'utilisation de toutes sortes d'additifs chimiques dans mon alimentation, car je suis convaincu que si on les y met c'est qu'ils sont utiles et sans danger.

J'accepte la guerre économique sévissant sur la planète, même si je sens qu'elle nous mène vers une catastrophe sans précédent.

J'accepte cette situation, et j'admets que je ne peux rien faire pour la changer ou l'améliorer.

J'accepte d'être traité comme du bétail, car tout compte fait, je pense que je ne vaux pas mieux.

J'accepte de ne poser aucune question, de fermer les yeux sur tout ceci et de ne formuler aucune véritable opposition, car je suis bien trop occupé par ma vie et mes soucis. J'accepte même de défendre à la mort ce contrat si vous me le demandez.

J'accepte donc, en mon âme et conscience, et définitivement, cette triste matrice que vous placez devant mes yeux pour m'empêcher de voir la réalité des choses. Je sais que vous agissez pour mon bien et pour celui de tous, et je vous en remercie.

Source: http://zone-7.net/j_accepte/index.html


Amitié - Zone7, le: 02/03/2009


 


Yahoo! Question

Voici quelques questions que je me pose, pas si compliquées...

http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20090216131806AAyub1t
http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20090216132232AA2mvum
http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20090216132810AAkh86n
http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20090216133129AAM0HvM


GenominD, 16/02/2009


 


Limites de la liberté


La liberté s'arrête là où commence celle des autres ? Mais si on est toujours plus nombreux, on est de moins en moins libre !


GenominD, le: 13/02/2009


 


Nous avons besoin d'être guidé


L'homme ne peut se faire confiance, l'homme ne peut s'aider, il a besoin d'une divinité pour le guider, cette divinité ne devrait être que la nature, car c'est la seule à être aussi équilibrée que concrète, aussi puissante qu'omniprésente.
Le plaisir et le désir sont les ennemis de cette relation entre l'être humain et la nature, nous devrions nous en tenir à nos besoins.
Que se passe-t-il si nous ne pouvons nous aperçevoir que nous nous sommes égarés dans cette quête ?


GenominD, le: 31/01/2009


 


Le calme après (ou avant) la tempête... profitons


"Un individu positif ne refuse pas de prendre connaissance du négatif. Il refuse juste de s'y soumettre".

Source: http://mahamudras.blogspot.com/


Mahamudra, le: 30/01/2009


 


Conflits d'humain

[humour]Après le confit de canard, voici du conflit d'humain[/humour]


De toute évidence le conflit s'impose :
"ma liberté s'arrête là où commence celles des autres"
au vu de la surpopulation mondiale se transforme peu à peu en :
"ma liberté s'arrête là. mais où comment celle des autres ?"
pour finalement et évidemment finir par :
"ma liberté ne doit s'arrêter."


Skogwar, le: 30/01/2009


 


Mord la main tendue


On accepte plus facilement ce qui est agréable de ce qui ne l'est pas. On préfère se limiter à ses désirs plutôt qu'à ses besoins.


GenominD, le: 30/01/2009


 


Petit à petit


Espérons que toutes les petites goutes d'eau que nous lançons dans la mère, la feront déborder un jour afin que le grand nombre se rende compte à son tour qu'il y a un problème.


Mark Van Vreckom, le: 02/01/2009


 


Fin proche - mon avis


Vue la situation boursière, politique et climatique actuelle aucun processus ne pourra permettre à l'humanité de survivre plus de 10ans. Aucune solution ne semble possible [1], et pourtant.

Un bouleversement mental, issue d'une unité pour la survie non pas de nous-même (peur de notre mort, de perdre nos biens) mais pour la survie de nos descandences, est indispensable et pas impensable.

Seulement, ce ne sont pas les politiciens les plus prévents mais les prophètes. Bien que certaines sont fausses ou non vérifiables ou tout simplement inadmissible (on nie souvent l'évidence refusée) elles sont toutes autant utiles que lorsque notre corps nous réclame de l'attention.

Quelle que soit la manière, la fin est proche, les hommes à la tête du pouvoir, ne s'implique que dans l'intérêt de leur nation et non dans un intérêt international.

Dans tout les cas ça va être très douloureux [2] ! Préparez-vous au rennoncement !!! Rennoncez à manger, à vouloir des biens matériels. Apprenez à vivre avec le moins de choses possibles, tout en faisant un maximum de stock.

L'internet disparaîtra en très grosse partie d'ici à 3 ans. [3]

Les messages à propos du calendrier Mayas (preuves concrètes nulles) ne sont pas suffisament fondés bien qu'ils semblent cohérent. Les autres prophéties sont axsez floues pour ne pas avoir à y croire et se rassurer. L'avenir actuel est de toute manière prévisible, seul de la constation suffit.

Il existe un point commun qui nous lie tous sur Terre : l'amour. L'Amour de soi, de son pays, de ses propres intérêts. Cet amour là est ephémère. Une mère qui aime son enfant ne le gatte pas, un père ne prépare pas l'avenir de son fils, il l'aide à choisir, il l'aide à faire la part des choses. Un président ne met pas son peuple en avant, il le guide dans une prospérité d'intérêt commun : le respect. Le respect de son prochain, le respect de son environnement.

Le problème date d'il y a bien plus longtemps, l'homme blanc n'avait rien à foutre à envahir la terre des autres, il ne l'a pas respecté. Pourquoi avoir à être guidé pour cela ? L'aventurier n'a qu'une intention, découvrir. Le politicien garder le contrôle... Garder? AVOIR PLUS DE CONTROLE !

Le me semble évident que nous avons à être dirigé, des peuples non dirigés entrent en conflit entre eux même car ils ne connaissent pas. La nature animale est faite ainsi : on a peur de l'inconnu, on s'énèrve ou on est apeuré, on réagit ou on fuit. Il y a donc nécessairement conflit.

Le mot d'ordre du prochain ordre mondiale ne devrait pas être dictature forcée (et auto-acceptée par l'absence de choix) mais "rennoncement".

Nous avons créer de nouveaux besoins, nous étendons notre capacité de communication... donc nécessairement de probabilité de conflit.

J'aimerais savoir comment nous sommes nous retrouvés à être plus sur Terre que la Terre n'accepte d'humains, enfin d'être vivants envahissants. Comme dit dans le film matrix : aucune espèce animale n'est envahissante, un cycle naturel met un équilibre à la population d'une espèce. seules les virus ont cette capacités d'invasion continue. (ce n'est pas du tout dit de cette manière, mais c'est mon interprétation personnelle)

Si on a besoin de sécurité entre nous même, c'est que nous sommes notre propre menace. La solution n'est pas de sécuriser c'est de ne plus avoir à être une menace pour soi-même.

Si l'homme a cette capacité de raisonnement, si l'environnement dans lequel il a vécu (on est presque en droit de parler au passé!) est équilibré ce n'est ni un hasard ni une coïncidence, ni une logique mathématique.
C'est comme les esprits, ces choses aujourd'hui médiatisée et rendue ridicule à cause des médias. Il ne faut pas avoir peur de l'inconnu, il faut simplement chercher à se connaître à un point où la perception est tellement claire qu'elle transforme la peur en curiosité, le stresse en introspection et critique de ce que nous ne connaissons pas.

Je serais d'avis pour que absolument toute la planète ne cesse d'être en activité industrielle ne serait-ce que 4 jours. 4 jours sur un an, ce n'est rien. Un client n'a pas de besoin si rien ne lui ait proposé. Surtout que de nos jours des besoins sont créés à chaque envies !

[1] http://fr.rian.ru/analysis/20070807/70536044.html
[1] http://presidentielles2012projet.blogs.nouvelobs.com/archive/2008/08/28/guerre-contre-l-iran-quel-interet-pour-l-europe.html
[2] http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d%27irradiation_aigu%C3%AB
[3} http://www.frameip.com/news/423-news-monde-tcpip-900-jours-avant-la-penurie-d-adresses-ip.htm


GenOminD, le: 30/08/2008


 


Impossible Liberté !


Et oui, tout le monde cherche la liberté, la liberté de choisir, la liberté d'expression. Mais l'humain est fait de telle manière qu'il en voudra toujours plus ! La liberté est éphémère. La seule chose qui unie les humains sont les problèmes communs, les points communs.

On cherche l'indépendance, on cherche du logiciel libre, mais grande question comment motiver à travailler pour rendre service ? Comme travailler à une échelle mondiale et industrielle gratuitement ? Cela ne fait pas partie de l'environnement dans lequel nous sommes nés, tout être vivant est mené par un être de la même race.

Les rebelles, les pirates, où je ne sais quelle catégories inventées de toute pièce pour mener la guerre à un autre groupe pour finalement prendre le pouvoir et faire une autre dictature...

Abhérent ! L'humain ne sera jamais et ne pourras jamais être libre. Toujours emprisonné par ses désirs... désir de liberté !!!

Vous verrez, certain parle de fin du monde, que c'est le bordel, mais ça ne nous unira pas ! Ca va faire des groupes encore plus extrêmes : rebelles, dictateurs, et déviants. Ca a toujours été comme ça. Certains aiment mené, d'autres aiment être menés puis d'autre être à part. Forcer les évènements pour réunir ces gens ne mènera à rien, si ce n'est qu'à des conflits.

Le conflit est la raison de l'homme sur Terre, entrer en conflit avec lui-même, avec son environnement. Tout ça parcequ'il ne sait pas utiliser sa tête pour unir.

L'union aurait pu être possible si un ou quelques parasites de type humain ne s'était pas proclamé "guide" ou je ne sais quoi.

En réfléchissant bien, les "prohètes" n'ont rien vu d'extraordinaire. Ce ne qu'une conséquence évidente de la nature de l'humain.

PS : Je ne vois pas pourquoi utiliser le mot "Homme" alors que dans la race humaine, il y a d'autres catégories de personnes : les femmes, les hermaphrodites, les siamois, les asexués, ... toutes ces catégories sont jugées comme anormales par leur minorité. L'anormal est celui qui ne procure aucun jugement sentimental et n'aspire à aucun respect de ceux qui sont différents de lui.



GenOminD, le: 18/08/2008


 


??



Many people will walk in and out of your life, but only true friends will leave footprints in your heart.
Darkangel , le: 14/07/2008


 


Intuition et au-delà


Nous ne sommes divin qu'à un seul moment de notre existence physique : dans le ventre de notre mère porteuse.

Divin : état dans lequel nous avons une relation entre nous même et le reste de ce qui nous entoure sans aucune interprétation utile.

Il y a également des moments de la "vie de tout les jours" où nous avons un lien directe avec cette divinité : nos intuitions.

Pour moi une intuition c'est une vérité évidente et issue d'une absence de raison, qui n'a de sens que d'un point de vue subjectif.


GenOminD, le: 14/07/2008


 


Ma vision



Le futur dépendra toujours de la nécessité d'oublier le passé. Tu ne pourras aller de l'avant dans la vie tant que tu n'auras pas surpassé les erreurs du passé et tout ce qui blesse ton cœur.



Darkangel , le: 09/07/2008


 




Ne te fient pas aux apparences elles sont souvent trompeuses.
Ne t'intéresse pas à la richesse elle disparaîtra.



Darkangel , le: 09/07/2008


 


Commentaire sur POTENTIEL670 - Synthèse des probl


Bien, bien bien... Mais quelle réponse/solution avons nous à tout les problèmes planétaires ?

Résistance ? Réaction ?... Guerre... ???

Le message - bien qu'il semble se développer - ne reste malheureusement qu'un message et n'est pas suffisant pour changer la mentalité générale. Il n'est pas possible de changer la mentalité générale. Ceci semble évident pourtant depuis le début de la création des nations ! Et oui si dès le départ les humains se sont divisés en pays, si des frontières se sont créées c'est parcqu'il n'est pas possible de vivre en trop grande communauté, ceci est même visible dans le règne animal. Je pense que l'humain n'a pas été programmé pour quelque chose de spécial. Notre (soit-disante) partie divine est simplement une sorte d'interaction electromagnétique et biolelectriqué. De toute manière, nous tous relié entre nous selon un schéma supérieur : l'énergie. S'il la coexistence physiques d'espèces est impossible d'un point de vue electrique, il est possible d'un point de vue magnétique. Ceci semble logique : l'électricité a un rapport directe avec ses connecteurs, il s'agit un électrons se déplacçant d'un point à l'autre. Le champs magnétique au contraire est la résultante de se déplacement et par conséquent n'a pas de limite physique, si ce n'est la puissance du courant. Je pense (c'est donc un avis subjectif) que nos esprits sont reliés magnétiquement, et ce dans un inérêt évident : la cohésion de notre espèce. Et ce pour toutes les espèces animales. Si les animaux ne semblent pas avoir de structure sociale mondiale, je pense que la planète (vivante elle même, où le terme de vivant se définirait par la définition récursive (?) "pouvant produire ou détruire un autre être vivant". Il faudrat un évènement brutale pour que le niveau de conscience s'élève au delà de notre perception actuelle, limitée à ce que nous avons sous les yeux, c'est à dire limité à ce que nous montrent les réseaux télévisés, les médias, une partie (majeure) de l'internet...

Internet, n'est plus qu'un réseau virtuel puisqu'il permet le développement d'une conscience virtuelle, qui devient une raison de vivre pour toute la planète. Si internet s'écroule (prévu pour (au pire) 2012 ou (au mieux) 2020 par CISCO (à cause du traffic trop important, le nombre de demande grandit plus vite que la capacité de diffuser de l'information))
et
De toute manière la seule logique à retenir est celle qui aurait dû être depuis que les humains ont décidés de se diviser :

"sachant que notre bonheur dépend de mon entourage, de mon environnement et de moi même, il va de soit que je doit aimer dans l'ordre inverse : moi, mon environnement, mon entourage."

Si ce que je raconte t'interesse plus, tu peux aller sur mon site (oui à part le design que j'ai repris d'un site à qui j'ai demandé l'accord, j'ai codé mon propre site.) : http://genomind.free.fr


GenOminD, le: 29/06/2008


 


NWO - NOM : Nom de Dieu !!!


Suite au précieu commentaire d'Eva, j'ai régardé cette vidéo en lien sur son site :

http://www.dailymotion.com/related/80692/video/x4n042_docle-gouvernement-mondialle-grand_politics


Le majeur problème des illuminatis et sa sur médiatisation et par conséque à la désinformation apportée ! Cherchez, comparez, faites votre propre avis, faites vos propres observations ! Si La vérité peut être subjective, la réalité - elle - s'impose !!!


GenOminD, le: 16/06/2008


 


Evidences sur la fin de l'humanit


Y a pourtant des preuves évidentes et d'autres logiques:

- plusieurs religions qui convergent vers une seule date
- les évènements politiques actuels
- les projets militaires
- la pollution
- le nombre de pays à régime politique instable à avoir la bombe nucléaire

Puis par rapport aux prophéties, toutes ce sont réalisée, les médias et les mauvaises interprétations en ajoute comme pour l'an 2000 et pour le 6 juin 2006.

Selon, moi cette fin est programmée depuis que les humains cherchent du pouvoir c'est à dire depuis le monothéisme et depuis les invasions.

La Malédiction, c'est Dieu, ses textes sont assez flous pour que chacun croit ce qu'il veut.

Notre Salut, c'est Dieu, car ceux qui respectent sa morale apprennent à aimer et à respecter ceux qui nous entourent.


Plus de précision sur "La fin du monde"

Ce n'est pas la fin du monde, elle aura lieue dans quelques milliard d'années quand le soleil se transformera en géante rouge...

C'est la fin de l'humanité, et non ça n'a rien de mauvais pour la Terre, pour nous, c'est une autre histoire. Et oui y a de quoi avoir peur, car le début de la fin a commencé, car la fin c'est Nous qui allons la faire : enfin à mon avis je la sens bien venir d'une puissance mondiale

De toute manière le seul moyen d'y remédier c'est de tous s'unir dans un seul but : préserver la nature. Mais de là à transmettre le message aux politiciens c'est autre chose...


GenOminD, le: 07/05/2008


 


No Futur ?...


Le ‘>’ = “implique”

Ce qui est sûr :

- Réchauffement climatique depuis au moins les années 1990 > demande de preuves >

fausses alertes > perte de temps > dégradation de l’environnement

- Changement des pôles magnétiques solaires > perturbation du comportement animal

> évolution de la société > accroissement incontrôlé de la population >

dégradation de l’environnement

- Maintient sous contrôle échoué > pays pauvres se développent > encore plus de

pollution > dégradation de l’environnement

- Importance aux yeux de l’homme décalée > l’homme s’attache et s’attarde sur ce

qui ne sert pas à l’intégrité d’autrui et à l’intégrité de la nature

- Manque de connaissance car trop de diversité > Nouvelles créations inutiles (télévision, consoles de jeux, smartphone, moquette, …) > Intérêt décalé > perturbation de la mentalité humaine > auto-dégradation

…et j’en passe… vous en avez certainement plein d’autres, tout ceci juste pour dire que l’homme a toujours été en TROP sur cette planète. Sa contribution a échoué depuis que l’homme BLANC a voulu IMPOSER et ENVAHIR (notez qu’il est présent presque partout dans le monde)

Notre connaissance est complètement décalée. C’est à la préservation de ce que nous sommes et de l’endroit où l’on vie que nous aurions dû être éduqué et ce depuis la permière invention faite par l’homme… le FEU !!


GenOminD, le: 07/05/2008


 


Trop d'informations ?


Trop d'informations tuent l'information. Trop de données embrouillent les esprits. Il faut répandre de l'information pertinente fondée sur des faits concrets et vérifiables, tout le reste n'est que spéculation.


Genomind, le: 11/03/2008


 


Les seuils


Le seuil se créé lorsque l'environnement
fait partie des choses qui s'accumulent dans notre esprit.

Le seuil n'est pas seulement la limite de notre morale et de notre entendement
mais également la limite de notre capacité à encaisser, à raisonner, à subir.

On peut comparer le seuil non pas à une limite à ne pas dépasser mais à une limite
qu'il faudrait dépasser volontairement, comme pour vider un verre rempli de haine, de stress, d'inquiètude, de toutes sensation et de toutes idées mauvaises.

Une idée mauvaise n'est pas une idée jugée mal par l'extérieur mais une idée dont les conséquences sont mauvaises pour notre propre santé physique ou mentale, des idées qui ne naissent pas des expériences vécues, qui ne naissent pas d'un sentiment de curiosité ou d'un raisonnement.

Le seuil est une notion abstraite, c'est donc notre esprit (l'ensemble de notre vécu, de notre environnement et de notre ADN) qui défini chaque seuil (seuil de colère, de tristesse, dépression, ...) Elle est censée être un repère pour rester dans un équilibre personnel.

Le rennoncement est le franchissement de l'un de ces seuils, lorsque quelqu'un se sacrifie, quelqu'un qui a des idées extremiste, il a dépassé le seuil de l'équilibre entre le "moi" et le "soi", c'est-à-dire qu'il met en avant une idée exterieure à sa propre personne car il s'agit ensuite d'un engagement.

La notion de seuil est relative pour les personnes car chaque être a son vécu, son environnement, sa perception et c'est comme cela qu'on peut repérer les gens naturellement dominant comme ceux qui applique leur seuil sur les autres.

D'ailleurs c'est pour cela que la nature de l'homme a fait en sorte à ce qu'on retienne ce qui est mal pour nous, car ce qui est mal vis à vis de soi (et qui ne l'est pas forcément vis à vis de l'autre) dépasse naturellement notre seuil de non-acceptabilité alors que ce qui est bien est ce qui rentre dans la normalité, nous n'avons pas à l'endurer donc il est plus difficile de retenir ce qui est bien pour nous... sauf si on a souffert pour en arriver à notre bien. L'Homme est par définition contre-nature:
- dans ses désirs il peut s'accoupler juste pour le plaisir, manger à se donner mal au ventre, chanter à se péter les oreilles et les cordes vocales, se droguer pour se sentir bien, ...
- dans sa reproduction, il n'y a aucune morale à limiter naturrellement le nombre de naissance
- dans ses pêchés, capable de se rendre malade à cause de ses désirs, de ses volontés
- à cause de sa conscience, la peur, le fait de se poser des question sur lui-même, ça peut rendre paranoïaque
- dans son raisonnement, son intelligence "scie l'arbre sur lequel il est assis".

L'activité physique, les expériences et le défoulement tuent le doute et les problèmes de conscience.

Comme dirait un proverbe paysan "pet contenu, furoncle au cul", donc parfois il est mieux de dépasser soi-même son seuil
pour qu'il soit dépasser à nouveau moins vite :)

On peut en déduire :

qu'on ira nullepart avec :
* les super cathos
* les super fachos
* les super islamistes
* les super communistes
* les super libres
* ...
et que les extrèmes sont dangereux, d'où qu'ils viennent !


GenOminD, le: 28/01/2008


 


Réchauffment climatique (J- 40 Ans environ)


Les hommes sont comme les grenouilles,

si tu met une grenouille dans une casserole avec de l'eau

et que tu met cette casserole sur le feu

l'eau commence à chauffer mais la grenouille ne s'en rend pas compte et
meure cuite

alors que si tu laisse l'eau de la casserole bouillir et là, tu met la
grenouille dedans elle va faire un bond et sortir de la casserole


le: 09/12/2007


 


Citation indienne

Quand le dernier arbre sera abattu, la dernière rivière asséchée, le dernier poisson péché, l'homme va s'apercevoir que l'argent n'est pas comestible eq
shynie°:.Neyshaindia.:°, le: 27/11/2007


 




La respiration est un vecteur qui transporte les sensations vers l’état mental.


Kades, le: 30/10/2007


 




Réfléchir au mauvais moment c’est bête.


le: 30/10/2007


 



[w] C’est incroyable de voir comment l’humanité s’acharne contre elle-même et c’est par l’émotion que cela se fait. C’est par l’acharnement qu’elle se détruit, c’est par le dégoût d’elle envers elle, une haine qui grandit de ce dégoût et une peine qui nourrit cette haine. L’anarchie n’est pas une solution, ni son opposé, les extrêmes n’ont pas de place dans la vie d’un homme qui veut des solutions. D'ailleurs l'homme n'a pas sa place dans un monde déjà équilibré [/w]
le: 30/10/2007


 




Si la création né de rien et que seul Dieu peut créer alors nous sommes des demi-dieux


le: 30/10/2007


 




Le Bien et le Mal ne font pas partis de la Nature.


le: 30/10/2007


 


Le vide


En faisant le vide, en cherchant le vide en soi, on s’aperçevra qu’on est libre de tout sentiments et que ces mêmes sentiments deviennent plus fort, plus vrais, et qu’on est baigné d’amour car les énergies nous entourent. Dieu est cette énergie. Celui qui croit en lui a un minimum d’amour et celui qui a un minimum d’amour croit en lui sans forcément le savoir, selon ma définition. Dieu est omniprésent et n’est rien. On vit en lui et il nous permet de vivre. Ce n’est pas quelque chose, ni quelqu’un et il n’est pas absolu, il est relatif à notre vécu et nos perceptions. Ce que je défini n’est en fait pas défini. Les artistes vivent avec lui.


Ninjaguar, le: 30/10/2007


 


Voir si une personne est la bonne (amie, compagnon


1- la mettre une dans une pression infernale, voir ses réactions
2- connaitre ses ascendants et son entourage
3- juger la personne par ce qu'il semble capable de faire puis comme preuve le juger par ce qu'il fait
4- voir si il existe un feeling résistant au temps
5- comprendre la personne et connaitre ses intentions proches et futures
6- énormément parler et cerner s'il a des tendances positives ou négatives
7- arriver à prévoir ce qu'il va aimer en fonction de ce que l'on sait déjà
8- comprendre ses choix
9- le connaitre à travers son entourage
10- avoir un esprit critique pour vérifier la véracité des 9 citations précédentes


modifié le: 30/10/2007


 


Fatalité ?


- mon ADN m'a fait faire le choix d'écrire
- mon passé m'a fait faire le choix de faire ce que j'ai fait juste avant pour avoir fait le choix d'écrire
- mon ADN m'a fait faire le choix précédent


Exodus, le: 30/10/2007


 


L'Homme et l'Univers


J'ai de bonnes raisons de croire que l'homme a une partié lié à l'Univers, à Dieu. L'homme a besoin de se connaitre pour faire bien, pour propager l'Amour Respectueux. La prière n'est pas qu'une volonté de se confier, une demande à l'Eternel de quoi que ce soit, c'est un état humain dans lequel rien n'a d'importance, rien si ce n'est que le respect et l'amour. Le Véritable Amour n'est pas l'amour infini envers Dieu ou quelqu'un, c'est un amour solide, et reconsidéré par personne ; il s'agit d'une force, d'une capacité que nous avons enfoui en nous qui nous permet de nous préserver. L'amour envers une personne n'est pas nécessairement véritable, envers une personne, quelque chose, Dieu, ou ce qui peut être considéré par tout le monde comme réél, l'amour véritable est indescriptible car son essence est dans notre esprit - vouloir le définir limite ses capacités à faire durer ce qui est réellement important : la Vie. La vie telle que nous la voyons n'est qu'une suite d'évènements originaire de notre environnement, de nos racines et de nos choix, nos choix eux-mêmes limités par nos racines: notre ADN. La Vie (avec un V majuscule) est précieuse car elle n'est pas qu'une série d'évènements mais une évolution hasardeuse d'énergies, des contractions et des décontractions temporelles issues de notre état d'âme, qui finalement serait très court si nous passions que du bons temps.


Exodus, le: 30/10/2007


 


Vie


La pluie mouille, le soleil sèche, la vie ne vient que de ces deux éléments opposés.


le: 30/10/2007


 


Un environnement protégé


C'est :
- restreint
- inconnu de l'exterieur
- surveillé
- radical contre l'erreur


GenOminD, le: 30/10/2007


 


Les sous-mondes


1- énergetique : c'est elle qui détermine la consistence : liquide, gazeux, solide
2- magnétique : chaque élément vivant dégage une aura polarisé, cette aura (présence) est issu de l'énergie libre (électrique)
3- vide : l'énergie venant du vide, et le vide venant de l'énergie, chaque être vivant peut se ressourcer en énergie en fonction de son état vital
4- extravivant : c'est une conscience qui agit à un moment très précis pour que toutes les conséquences ne soit pas chaotiques
5- chaotique : un monde où aucunes loi ne règnent mais qui vise à évoluer vers de la purée
6- la purée : un mélange des 5 mondes précédents qui agissent l'un avec l'autre et qui sont indissociable


Ninjaguar, le: 30/10/2007


 




Ecoute cette douce mélodie qu'est la vie et qui te permet de jouir des moments présents...
Regarde plus bas que toi mais ne regarde pas en haut pour ne pas te limiter dans ton ascension...
Sens ses odeurs qui chaque jour te dise que tu es en vie et que tu peux goûter à la vie...
Goùte aux plaisirs de la chair, aux plaisirs que la nature te propose...
Touche et ressent des objets en imaginant que demain tu ne pourras plus les toucher...
Ainsi va la vie, ainsi certain meurent sans avoir eu du plaisir à vivre ne comprenant pas pourquoi le sort s'acharne
sur eux alors que c'est eux qui s'acharnent sur leur sort... ainsi leur vie continue dans l'obscurité de la joie et
du plaisir, tout ceci n'est qu'une étape à la fusion d'un soi vers le tout, contentez vous d'un minimum pour être
heureux. Que jamais au grand jamais personne n'entrave cette liberté de pensée et d'expression.
Le reste à venir est de décomposer le moment où un choix s'impose pour bien faire son choix.


Ninjaguar, le: 30/10/2007


 




C’est incroyable de voir comment l’humanité s’acharne contre elle-même etc’est par l’émotion que cela se fait. C’est par l’acharnement qu’elle se détruit, c’est par le dégoût d’elle envers elle, une haine qui grandit de ce dégoût et une peine qui nourrit cette haine. L’anarchie n’est pas une solution, ni son opposé, les extrêmes n’ont pas de place dans la vie d’un homme qui veut des solutions.


Ninjaguar, le: 30/10/2007


 




Par l’instropection et la recherche d’un vide en soi on se créé une énergie qui se concentre sur nos idées, elles deviennent unies vers une sorte d’univers, un univers interne dans lequel on est pur car débarrassé de toute influence extérieure. C’est par l’expérience avec un partenaire qu’on peut expérimenter cela par exemple en l’embrassant, en faisant le vide (ne penser à rien : écouter l’air entrer dans nos poumons) et en aspirant de l’air, on appelle notre bien aimé(e) à rentrer dans notre univers pour la protéger.


le: 30/10/2007


 




L’esprit est fort, très fort c’est grâce à lui que nous cherchons une divinté, un absolu de puissance et un symbole de l’éternel. Si nous pouvons croire en l’éternel, n’y aurait-il pas une conception de l’éternel ? Voir une concretisation de ce qui est abstrait, une concretisation dans le sens où ce qui semble être insaisissable serait perceptible et capturable. L’amour, la haine, la peur, tout est liée à nos hormones, notre énergie bio-électrique, mais Dieu serait un sentiment au quel on essaie d’atteindre via des règles, des commandements. Dieu est là pour nous mettre sur la voie ? Mais quelle voie ?? La voie à suivre est celle qui est au fond, tout au fond de nous, celle qui n’est pas influencable, qui est là depuis notre naissance. Un bébé a l’esprit tellement ouvert qu’il est capable de percevoir les sentiments environnants. Pourquoi pas nous ? Parceque nous nous limitons à nos sens, nous nous limitons à ce que nous voulons. Ceux qui s’abandonne à leur religion, ouvre leur esprit au point de rentrer en transe ou d’avoir des hallucinations. Et si on était capable d’ouvrir notre esprit comme lorsqu’on était bébé et que l’on s’abandonnait à ce que nous sommes, ne serions nous pas plus sensible plus fort, tout en frôlant l’éternel par l’énergie dont nous sommes réellement capable. Le Dieu que les religieux prie est à leur côté car ils y croient, ils cherchent à l’atteindre, le jour où ils auront compris qu’il est en eux, que ce que nous cherchons si loin est tout proche, que tout comme la vie, nous compliquons inutilement le chemin pour aller vers lui alors que le chemin est direct mais bien caché, caché par notre karma, notre environnement, nos sentiments, nos hormones. Nous sommes tous capable de nous élever, encore faut il arriver à croire en soi et transcender ce que nous avons vécu et ce que nous percevons.


Ninjaguar, le: 30/10/2007


 




Une parole sans contexte est une influence pure.


Kades, le: 30/10/2007


 


Transcendance...


La Transcendance de l'Ame c'est devenir conscient de soi-même en tant qu'Ame, et en union avec les énergies. L'Ame est l'essence en nous qui est la prolongation pure de l’énergie. Le mental, les émotions, et le corps sont des éléments que l'Ame a pris pour elle-même afin de faire l'expérience ces niveaux d'existence. Pendant votre voyage sur terre, il vous est possible d'apprendre à vous libérer des contraintes de votre corps, vos émotions, votre mental. Et quand vous transcendez ces niveaux inférieurs, ce qui demeure est l'Ame pure. Eventuellement, tandis que le voyage de retour vers nos energies continues, l'Ame aussi sera transcendée, et il n'y aura plus que notre énergie.


Ninjaguar, le: 30/10/2007


 


Satan


Satan porte bien son nom car il est bel et bien l’adversaire, mais pas de nous, il est uniquement l’adversaire de Dieu, d’ailleurs en se reportant à la catégorie Wicca de ce site, on peut s’aperçevoir que l’essence même de l’homme – la force vitale, est constamment influencée mais le bien n’est pas forcément ce que nous percevons comme bien et quelquechose jugée comme bien. Le bien et le mal est relatif, un serial tueur pourrait mourir heureux en estimant avoir fait du bien à la planète alors que quelqu’un d’autre aurait des remords à taper quelqu’un qui a fait une bêtise. La logique de ces deux contraires est totalement personelle et c’est de vouloir aller vers l’extremité de l’un des deux qui est jugé comme mal. Les extrêmes ne sont jamais des bonnes choses. Il ne faut pas chercher à se justifier pour se dire que ce que l’on fait est bien, ce qui est bien n’est pas forcément jugé sur le moment présent, il faut faire gaffe à notre aveuglement selectif. Nous ne savons pas percevoir. Nous percevons soit avec notre cœur soit avec nos organes, il faudrait qu’on arrive à percevoir avec notre énergie pour voir ce qui est avec un esprit indivisé pour être capable d’apréhender, de connaître sans avoir à juger. Ce qui nous empêche ce type de jugement est notre présence, car elle est régie par notre esprit et notre vécu alors qu’il faudrait le faire par notre énergie et par notre champ de perception. L’esprit se différencierait avec l’énergie par le fait qu’il peut être influencé, l’énergie est soit canalisée soit éparpillée, et c’est éparpillée qu’elle rend notre destin incertain.


le: 30/10/2007


 


Les cinq éléments :


Le feu : comme le feu ta volonté de vivre doit être toujours vive jusqu’à la fin de ta vie, toujours chercher à t’éclairer la vue ;

L’eau : comme l’eau tu doit être capable de t’adapter à toutes les formes, avoir l’esprit clair comme de l’eau pure, être capable d’être serein comme de l’eau qui dort et fort comme l’eau qui s’écoule d’une cascade ;

La terre : parler de façon posée, ne pas se voiler la face - avoir les pied sur terre, être capable de supporter tes pires ennemis et les faire trembler au moment opportun ;

L’air : s’esquiver comme le vent est parfois une bonne solution, être dans le vent - ne pas trop se marginaliser, se sentir léger comme l’air pour mieux maîtriser son corps ;

L’énergie : prendre conscience que nous sommes nombreux sur Terre et bien rare dans l’univers, la vie est un don, ne la gaspillez pas !


modifié le: 30/10/2007


 




L’humanité possède un rôle bien précis sur Terre, elle a pour but de la pourrir. Tout élément naturel finit par pourrir, par exemple une pomme au début elle naît pleine de vie, immature personne ne peut la toucher (comme la Terre au début il ne pouvais pas y avoir de vie (théoriquement) l’atmosphère y était invivable) ensuite elle mûrie on peut la manger ou la laisser vivre, (ici la vie est apparue sur Terre). Puis la pomme se fait vieille, elle commence à pourrir alors elle tombe puis une fois par terre, des parasites apparaissent (les humains sont apparus) puis achèvent la pomme. Nous sommes une évolution naturelle pour la planète, nous sommes ses parasites, renier cela c’est oublier que la nature c’est bien plus qu’une faune et une flore, c’est l’univers tout entier, et dans l’univers l’homme a une taille bien plus petite que celle du parasite sur la pomme.


le: 30/10/2007


 




Le choix, l’espoir ne sont que des illusions lorsqu’on croit à la fatalité, lorsqu’on croit que tout est déjà écrit, lorsqu’on limite notre vision à ce qui semble être évident… Ce qui est évident c’est que le futur est défini par notre passé et que par conséquent nos actes, nos choix, nos buts sont eux aussi limité à ce que nous avons fait pendant notre vie. Avec le Nirvana nous sommes au-dessus de cela, nous agissons en fonction de ce qui peut se produire si – dans le passé nous avions fait une chose plutôt qu’une autre… Il faut cesser de se limiter à notre passé ; notre esprit est déjà bien limité par nos perceptions, puisqu’en réalité nous ne pouvons pas imaginer sans faire appel à aucune notion…


le: 30/10/2007


 




Comment prouver que l’endroit ou nous sommes n’est pas un rêve commun à toute l’humanité ? Nos rêves ne sont-ils pas finalement un endroit où nous sommes le plus proche d’une réalité irraisonnable ?... Proche du chaos… de la source de vie… > Non. Car pour aller dans le rêve on doit passer par l’état inconscient. Si la réalité est fausse, alors tout est faux, mais notre mort ne va pas nous emmener dans un endroit où tout est vrai. La seule chose de vraie c’est la mort. Les point d’intersection de toutes les perceptions et la preuve de la réalité.


le: 30/10/2007


 




Quand est-ce que le monde sera uni ? quand est-ce que les gens penserons à ce qui les entoure ? Est-il réellement possible de vivre dans l’amour ? Est-il possible de vivre sans amour ? > La notion absolue du Yin-Yang est indubitable. Donc l’unification n’existe pas à proprement parler dans une espèce animale. Les gens pensent pour leur profit à cause de leur expérience, rien d’autre. Les « si ça avait été autrement » , les remises en causes sont rares car elle font perdre la confiance en soi-même. L’amour est partout, à nous de le trouver, sans amour il n’y a pas de vie.


le: 30/10/2007


 




La fatalité n'existe pas (selon moi), mais il y a des choses de prédéfinies à notre naissance, les étoiles (signe astrologique) joue un rôle, notre apparence, la génétique. La personnalité est lisible sur son physique ! Il y a des caractéristiques qui ne mentent pas, la physiognomonie n'est pas une science exacte, mais une science suffisamment approximative pour être capable de donner quelques préjugés plus ou moins sûres sur quelqu'un.


le: 30/10/2007


 




C'est dingue à quel point on peut se manipuler soi même : céder à la tentation.... mais quelque part on a pas le choix, soit on se restreint à céder à la tentation car on se prétend libre (dans ce cas la définition de la liberté est modifié : liberté = absence de contrainte), soit on se restreint. La liberté c'est le juste milieu, ce n’est pas aussi facile à définir que ça. C'est toujours une liberté relative à quelque chose.


le: 30/10/2007


 




C'est là le secret ! Etre conscient au bon moment ! L'inconscient doit intervenir quand on est suffisamment conditionné, et là les raisonnements se feront à une vitesse bien plus rapide, et de façon bien plus fluide.

Focalisation + conditionnement = nirvana intellectuel, non ? > Non. Aucun adjectif ne va à quelque chose de transcendental. Le nirvana n’empreinte pas de chemin pour aller là où il doit aller.


le: 30/10/2007


 




Comment réagir face à un état, dans lequel on a plus d'espoirs, dans lequel on est conscient que personne nous aime ?... La liberté de choisir... de choisir de travailler et s'en sortir sans amis mais on se transformant en crapule en étant aussi cruel que notre entourage, ou choisir de sombrer dans la paranoïa, la peur, la haine... la fureur de vivre doit renaître de ses cendres tel le phoenix…


le: 30/10/2007


 




Les amis c'est des gens sympa, respectueux qui t'apprécie et à qui on peut donner des services tout en sachant qu'ils sont capables de t'en rendre mais à qui il ne faut pas s'attacher ! Les copains sont des gens sur qui on peut compter et on sait qu’ils peuvent compter sur nous, c'est ceux qui t'aime et que tu aimes, des personnes capable de te remonter le moral !!! Et puis il y a les hypocrites, une espèce d'ennemi qui se prend pour un allié, un ennemi étant quelqu'un qui pense du mal de toi et qui ne te supporte pas… et puis il y a les faux amis qui en plus de profiter de ta gueule, s'en foutent de toi !


le: 30/10/2007


 




Nous vivons dans un monde en cherchant le paradis, mais le paradis c'est le monde ! Ce n’est qu’une question de point de vue !


le: 30/10/2007


 




Faut-t-il profiter de petits bonheurs de tous les jours ??? Non !!! Sinon le temps passe trop vite !

Ca veut dire quoi réussir sa vie ? Evoluer !?

Le vide... l'infini... transformer les problèmes en solutions... transformer la peine en énergie pure... rendre heureux, mais avant se rendre heureux.... le vide c'est beau... le désespoir ne tue pas, il ne renforce pas l'esprit, il le vide, pour le remplir d'énergie, le vide est à la naissance de l'énergie... la vérité à la naissance des sens... Il n'y a qu'une seule vérité absolue : le yin yang !!! Etant donné qu'il est relatif à tout !


le: 30/10/2007


 




J'ai remarqué que la mentalité des gens d'aujourd'hui est pourrie, à un point que ça me donne envie de gerber, toutes les symboliques sont perdues, la connaissance au sens abstrait ne sert plus à rien, le romantisme c'était hier, aujourd'hui ce qu'on veut c'est du concret et sur le champs... Nos esprits sont devenus de vrais microprocesseurs, les sentiments, les symboles, l'abstrait, l'imaginaire c'est oublié au jour d'aujourd'hui !


le: 30/10/2007


 




REALITE - VERITE - VERACITE - JUSTESSE: sont des notions sans aucun sens si on ne les appliques pas là où il faut... c'est sur soi qu'il faut les appliquer, avec une éternelle introspection, l'acceptation de soi et de son image... plus aucune limite pour soi même, la preuve par l'expérience


le: 30/10/2007


 




Dans la religion le bien gagne contre le mal... donc le mal perd... perd quoi ??? Ne perd rien, non ! Il se perd dans l'esprit des humains, il n'est pas l'empereur vu qu'on se bat on nom de Dieu et jamais au nom du Diable, mais le Diable est l'omniprésence par excellence !!! Tout le monde sans exceptions fait chaque jour au moins un péché pas forcément capital... ceux qu'on peut juger de mal sont ceux qui en sont conscient qui le disent à haute voix et en sont fiers mais le mal est là, partout et nul part parce que tout le monde se le cache !!! Personne ne veut s'admettre soit même qu'il est comme un démon toujours assoiffé par ses désir, prisonnier de ces propres volontés !!


Ninjaguar, le: 30/10/2007


 




Il ne faut pas voir les choses trop simplistes, être un rebut pour les rebuts... pas un marginal ni un conformiste, être un original ! Une forme pure de sois même, comme si on venait de naître, comme si nos yeux voyait les choses en profondeurs comme si on ouvrait les yeux pour la deuxième fois, pour voir plus nette. Un rebut pour les ceux qui se croient supérieur, se croire supérieur aux rebuts, se fondre dans la masse, incognito...


le: 30/10/2007


 




Voyez ce que l'homme peut faire... le bien et le mal... cependant ce dernier se propage avec facilité !!! Aussi bien dans l'underground: virus informatique fait par des bons trous-du-cul qui se rebellent, la violence en banlieue - le fameux thèmes qui plaît aux médias, le phénomène qui va nous donner une raison de s'énerver une bonne fois pour toute avec une bombe nucléaire entre les Européens et les orientaux, ceux qui prétendent avoir une belle religion (quelle belle religion ! "Tu ne volera point"... "Sinon tu lui coupe la main !!!" "Tu ne tuera point" ... "sinon pour qu'on puisse te tuer comme tu iras dans le coin !!!") Et enfin c'est pas la pire ni la meilleure mais elle se distingue des autres par le fait que la vérité est sans arrêts remodelée, c'est ceux qui gouvernent le monde, une poignée d'homme pour près de six milliard d'humains, et qui se battent pour quelques millions (milliards ???) de dollars !!! C’est dire : l’homme le plus riche du monde possède plus d’argent qu’il y a d’humains sur Terre !!!


le: 30/10/2007


 




Le combat est inutile, transcendons cette idée, devenons des dieux en notre nom et pour nous-même ! La fureur d’un dieu est considérée plus forte que le courroux du diable, la preuve... les religions ne parlent que de Dieu ! En plus quelqu’un d’extrêmement calme et froid paraît plus dangereux – car plus imprévisible que quelqu’un qui est agité et de coléreux


le: 30/10/2007


 




Dieu est une idée qui régit des lois morales humaines et qui nous aide à aller sur la bonne voie, c’est l’union de toutes les bonnes volontés humaines et de la transcendance des origines ainsi que de l’inconnu. La définition qu’on donne de lui généralement de lui n’est rien comparée à ce qu’il est en vérité. Le Diable est tout ce qui menace notre corps et notre race (la race humaine).


le: 30/10/2007


 




On ne peut pas voir sa mort dans un rêve, c'est vrai, mais on la voit tous les jours !!!! Une nuit étoilée, lève tes yeux vers le ciel et tu verras des milliards de morts, toutes les étoiles que tu vois sont mortes, c'est leurs énergies, la lumière qui s'échappe de leur corps, le temps qu'elle vienne à nous on sera déjà mort... Je comprends mieux ta définition du Nirvana, le Ciel. C'est marrant, tout se rejoint finalement, dans le ciel : croyance, Dieu est partout, Nirvana, Esprit, pourquoi le noir est-il la couleur de la mort ? Voilà, parce que c'est le ciel qui tue. Mais on oublie trop vite que c'est lui qui nous a donné la vie ! Ce n'est pas l'eau ! Sans le Soleil et sans le Ciel (galaxie, cosmos, espace, univers, ...) il n'y aurait même pas d'eau !!! L'enfer serait les Trous Noir, ceux qui "mangent" le temps et l'énergie. Le temps est figé aux alentours d'un trou noir ! Leur existence a été prouvée ! Une lumière qui éclaire un trou noir se divise en deux à cause de l'énorme attraction du trou noir. Une partie de la lumière disparaît !


le: 30/10/2007


 




Je voudrais faire une remarque, ou plutôt un autre constat sur la réalité sensible... Pourquoi, l'eau n'est-elle pas de la lave et vice-versa ? Je veux dire comment notre cerveau peut-il connaître des choses sur nos sens ? J'ai pensé que c'était comme en maths... (Les complexes en maths : z = a + ib) avant de connaître la sensation, on la devine, on l'imagine, avant de toucher du bois on connais la sensation avant même d'avoir touché le bois, du moins on a une idée, on devine, on imagine comment ça va être... Je pense que c'est une preuve que l'esprit existe, avec le fait d'avoir des sentiments, c'est purement énergétique tout ça, oui !!! Notre corps libère de l'énergie.


le: 30/10/2007


 




Ce que je dis depuis le départ : ce qui est, est parce qu'on y croit, parce qu'on l'a vu depuis le départ, parce que nos sens confirment nos croyances, nous sommes ce que nous voulons être, nous sommes maître de notre destin, la fatalité on en parle quand on ne croit pas en notre futur, mais les plus défaitistes diront que l'on ne peut pas prouver que le destin n'est pas écrit.


le: 30/10/2007


 


Dieu


Dieu est aussi important que la paix sur Terre ! C'est l'oubli du pourquoi nous avons inventé Dieu que certain peuple se battent, ce n'est pas en son nom réellement qu'ils se battent : c'est en leur ego !!!! Un ego rongé par la différence des cultures et pourris par des perceptions différentes de notre création finalement commune !!! Dieu nous a permis d'imposer une certaine morale, donc un certain avancement que certains ont déformé en leur profit ! Les soi-disant messagers ont profité de la naïveté des peuples pour créer des lois qu'ils jugeront impénétrables... Dieu est au-dessus de nous ! Nous avons créé un être supérieur pour nous faire évoluer. Pour expliquer l'inexplicable. Nous l'avons donc finalement fait pour évoluer. Les batailles au nom de Dieu, ont d'autres causes bien plus vicieuses que celle de l'ego humain. Les profiteurs sont ceux qui prétendent être le plus près de Dieu !

Je ne prétend pas dire la vérité, je prétends dire quelque chose de relativement désagréable à annoncer, comme une mauvaise note ou pire : un meurtre. Ce qui est grave dans un meurtre ce n'est pas la mort, c'est le fait de tuer...


Ninjaguar, le: 30/10/2007


 



Le français se déforme, il ne se respecte plus : Chat : les mots deviennent des phonétismes Banlieue : mélange verlan / anglais Où va-t-on ? Là où Mère nous a guidé... Nous sommes sa fin, celle qui nous a bercée, nul n’est infini, sauf le Nirvâna. Nous sommes les destructeurs de notre création... Nous créons Dieu, nous oublions Dieu, Dieu meurent, et nous avec lui ! L'homme est un conquérant, il a l'instinct de survie, pour survivre on doit créer une idéologie qui implique Dieu, Dieu est ce en qui l'homme a le plus cru, c'est lui qui nous a fait avancé (les scientifiques croient en Dieu de manière générale...) Cette idéologie doit nécessairement s'appuyer sur des concepts de survie individuel de sortent à montrer aux gens qu'on a besoin de tout le monde pour vivre (sauf des meurtriers et des types dans leur genres, et encore ils contribuent à un certain équilibre de population). Tout le monde doit être en harmonie avec tout le monde, chacun faisant évoluer chacun grâce aux différences !
Ninjaguar, le: 30/10/2007


 



La vie est indéfinissable car on la fait chaque jour, ce n’est pas quelque chose de déjà fait. La fatalité est une facilité pour expliquer les prémonitions, si elle était réelle la vie n’aurait aucun sens. > La vie est indéfinissable par quelqu’un mais par un ensemble d’évènements. La fatalité c’est l’histoire. Ce qui s’est passé défini ce qui va se passer.
Ninjaguar, le: 30/10/2007


 


Réalités


Selon moi, il y a plusieurs sortes de réalité, mais qu’une seule vérité…

Il y a la réalité personnelle (celle qui émane de notre personnalité): le monde que nous appliquons à nos yeux : nous voyons tout selon nos préjugés ;

il y a la réalité sensorielle : celle qui nous prouve que la réalité visible est vraie ;

il y a la réalité individuelle (celle qui émane de notre fort intérieur): l’intensité de nos rêves montre que nous pouvons avoir peur de quelque chose qui existe dans cette réalité mais pas dans la réalité commune ;

Il y a la réalité commune : c’est elle qui est jugée vraie. C’est le point d’intersection du point de vue du commun des mortels, c’est en parti la normale du monde.


Ninjaguar, le: 30/10/2007